Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 69 953 fois
  • 75 J'aime
  • 2 Commentaires

Ma tendre soeur

Chapitre 1

Inceste

Voilà un an que ma petite soeur a eu dix huit ans, c’est une petite bombasse blonde, son corps est comme un petit sablier, ses hanches sont bien creusées et qui fait ressortir son postérieur comme une pomme à croquer. Moi j’ai cinq ans de plus qu’elle, donc vingt six ans, j’ai une amie qui se laisse aller, ne veut pas d’enfant et cela craint à une séparation si elle ne change pas. Ma petite soeur a donc reçu son diplôme d’université dans une autre ville et cela faisait trois ans que je ne l’avais plus vue, sauf quelques coups de fils rapide comme frère et soeur ! Quand un mois après son diplôme, en juillet, la voilà au pied de mon appartement


? Salut! C’est moi, je passais te voir! Comme ça ?


En ouvrant ma porte, elle me faisait sursauter de joie, je l’étreignais en la soulevant du sol


? Hé comment vas-tu ma petite soeur à moi ?


? Bien, j’ai eu mon diplôme ! ?


Dans mes bras, elle sentait le Channel 5, elle avait une coupe au carré ,mes mains la maintenaient sur ses hanches nues car elle avait un court débardeur sans soutien gorge d’après ses épaules nues. Elle avait un short en jean’s coupait aux ciseaux et plutôt trop court qui laissait voir les trois quarts de ses cuisses bronzées avec une paire de sandalette blanche.


? Mes félicitations soeurette, je savais que tu l’aurais ! ?


? J’ai bossé très dur quand même ?


? Je n’en doute pas ?


Je l’ai reposée au sol, je la dépassais d’une bonne tête, et je lui proposait d’entrée


? Viens, rentre sinon on va croire que tu es ma maîtresse, personne ne te connaît ici ?


Elle me souriait en franchissant la porte


? Oh, c’est vrai, on juge tellement rapidement! Et ta copine est là ? ?

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)


? Non, non elle est chez sa mère, on ne s’entend plus trop ! ?


? Oups, la bourde ! ?


? Non, ce ne rien, je ne te l’avais pas dit ?


Je lui offrais une orangeade et me servais un panaché et on s’installait sur mon grand canapé


? Alors, tu cherches du boulot maintenant ? ?


? Oh non, d’abord je vais me faire six mois sabbatiques ?


? Oh, oh ça c’est cool ?

? Ouais, je voudrais bien partir en voyage ?


Elle me rendait un peu tendu, elle avait ses jambes bronzées en s’affalant dans le canapé,cela lui formait un triangle entre ses cuisses qui tendait son short en jean’s


? Et bien part avec ton petit ami ?


? Beuh, j’en est plus, snif ?


? Oups pardon ?


? Je te l’avais pas dit ?


On se souriait car on en été presque au même point, et je lui lançais en blaguant


? Il t’a quitté parce que tu n’as pas voulu hhhuuurrmmm, hhhhuuurrmmm ?


? Oh non, non j’ai envie de profiter pour l’instant, je suis trop jeune pour me caser ! ?


Elle était plus vierge, cela se remarquait tout de suite et j’étais heureux qu’elle ne soit pas coincée, cela signifiait qu’elle avait eu de bon mec ! ?


? Bon et bien avec qui tu veux voyager, ?


? Heu et si on partait ensemble, on est adulte! ?


J’avais un séminaire à Paris et je lui proposais une place dans ma voiture


? Moi, si tu veux, avec mon job, j’ai un séminaire à paris, alors si tu veux te changer les idées ? ?


? Oh ouais, en attendant mieux, je prends ! ?


? Mieux! Mieux! Je ne pourrais pas mieux petite soeur ! ?


On avait passé le reste de la matinée à discuter de chose et d’autres, et pour vous dire j’avais ressenti quelques palpitations devant sa beauté ingénue, mais je n’en étais pas trop fier car elle était ma petite soeur.


? Bon je vais chez maman, je viens samedi à neuf heures, ok ? ?


? Ok, on aura cinq heures de route, mais on ira se balader un peu ?


Mon séminaire était dans une semaine, j’étais ravi de l’amener avec moi car on n’avait plus promené ensemble depuis notre enfance.

La semaine était vite passée et à neuf heures le samedi en question, des coups à ma porte me faisait sortir de chez moi et en l’ouvrant, elle tenait une fourrure sur son avant-bras


? Houla whaou, tu t’es fait super mignonne dit donc ?


? Ouais merci je voulais la mettre pour l’occasion ?


Ma petite soeur avait une longue robe rouge, sans brettelles, mais qui encerclait son coup en compressant sa poitrine à moitié dénudée, elle lui arrivait à mi-tibias, elle était fendue jusqu’à ses mi-cuisses et je pouvais distinguer des bas noir avec des talons aiguilles noir

Je n’osais pas l’étreindre ...


? Ben tu me dit pas bonjour ?


? Heu si si ?


On s’était fait la bise sans trop se rapprocher


? Et bien, tu as un choisi toi aussi, un joli costard dit donc ?


? Mouais, merci il y aura le grand boss, tu vois ! ?


Elle me comprenait et nous avons rejoint ma voiture, elle était passée devant moi et en descendant les escaliers son postérieur ferme valsait sous sa robe qui dessinait vraiment son corps et je constatais sa robe ouverte jusqu’à ses omoplates. Je devais vous dire que j’avais un caleçon plutôt lâche qui n’empêchait pas mon sexe de valsait lui aussi et qu’il commençait à pointer automatiquement.


? Et bien tu vas te faire draguer là-bas, c’est sur et certains ?


? Pffff oh non tu diras que je suis ta copine, je veux pas qu’on m’ennuie ?


Ma veste cachait mon début d’érection et on rentrait dans ma voiture


? Ils ne croiront jamais que je suis avec une fille comme toi ! ?


? Et qu’est que ça veut dire ça ? ?


? Heu tu es vraiement sexy et belle, alors voilà !! ?


? Ils penserons que tu n’es pas capable de m’avoir eu, c’est ça ? ?


? Heu en quelque sorte, mais bon ! Passons ! ?


? Ben, il s’habituerons et merci pour les compliments ! ?


On avait fait la route en discutant de tout et de rien, elle était vraiment ouverte pour une jeune femme, elle avait engagé tous les sujets puis on s’était baladé dans un grand centre commercial avant le séminaire comme deux amis, les gens pensaient sûrement que l’on formait un couple et surtout quand elle me montrait du doigt une boutique de lingerie féminine afin que je note les dessous super sexy qui s’y trouvaient. Plusieurs fois mon sexe s’était tendu et détendu instinctivement sans qu’elle s’en aperçoive malgré qu’elle soit ma petite soeur mais elle était si sexy


? J’ai dit à maman que je rentrais vers cinq heures du matin ! ?


? Ouais je pense que ce sera bon ?


La soirée s’était passée sans aucun problème, nous avons un peu bu, et nous avons même essayé de danser du rock n’roll, sa robe se soulevait et laissait voir ses jambes gainées de bas noirs.

? Je trouve que j’ai un peu trop bu, je pense ne pas faire la route, je suis désolé ?


Elle me riait à pleine bouche en tapant des mains


? Et bien, on ira à l’hôtel, j’appelle maman, je ne lui dirais pas qu’on a trop bu!! ?


On quittait le séminaire en se faisant saluer par le gardien


? Bonne nuit les jeunes ?


Ma soeur lui avait répondu très sur d’elle en m’empoignant le bras par son coude


? On est pas si jeune que vous croyait monsieur !! ?


Il fallait maintenant trouver un hôtel et pas trop cher car je n’avais pas trop de moyen

Nous avons marché quelques centaines de mètre et on apercevais une pancarte clignotante en rouge et bleu (HOTEL **)


? Au fait, je n’avais pas prévu et je n’ai trop d’argent ! ?


? Mais tu t’inquiètes pour rien, on prendra une seule chambre, allez viens ?


Je réglais la chambre qui avait heureusement deux lits une place et nous sommes rentrés en ôtant nos vestes et elle sautillait dans la chambre


? Bon je prends ce lit et je prendrais la douche en me levant ! ?


? Ouais moi aussi, ce sera mieux pour la route ?


On s’asseyait sur nos lits en restant de dos et on hésitait à se déshabiller sans le montrer et je lançais


? Heu bon, j’éteints la lumière non ? ?


? Oui vas-y j’allume le chevet ?


Et bêtement je pensais que nous allions nous déshabiller dans le noir


? Si t’as peur de me voir dit le !! ?


? Non non, c’est pas ça ? Lui répondais-je


Et une fois qu’elle avait allumé la lampe, je revenais vers mon lit et ma petite soeur penchait sa tête vers l’avant et faisait glisser sa robe en se dénudant le haut du corps, ses nichons fermes et tendus par deux petits tétons marrons apparaissaient


? Whaou! tu as grandi depuis ?


? Merci ?


Moi j’avais enlevé mes chaussures et je lui lançais quelques regards furtifs en me demandant si elle allait carrément se foutre à poil, car moi et je débutais une érection dans mon caleçon. Je m’enlevais la chemise

? Poilu le frangin ! ?


? Mouais, j’aime pas trop ?

? Moi j’adore et surtout sur le torse ! ?


Ma soeur me gênait par cette réflexion et m’excitait à la fois par son sur d’elle-même et son naturelle car cela tendait encore plus mon sexe et lorsqu’elle avait saisit sa robe de ses pouces qui suspendait à sa taille fine, je voyais clairement dans la fine lumière du chevet l’apparition d’un porte-jartelle noir en dentelle et au fur et à mesure qu’elle démoulait tout délicatement sa robe ,elle stoppait juste avant l’apparition de son dessous car mon sexe avait formé un chapiteau dans sa direction


? Déshabille-toi en premier sinon tu vas déchirer ton pantalon ?


Elle me disait cela en matant mon entre jambes et se mordant la lèvre inférieure, je m’exécutais inconsciemment en débouclant ma ceinture et je zippais ma braguette, je regardais mon pantalon glisser automatiquement à mes pieds. Mon gland suintait créant sa forme sur mon caleçon en coton rouge


? Je te laisse pas indifférente, merci ?


? Heu c’est machinal devant une fille sexy, je suis désolé ?


? Oh mais mon grand frère n’a pas à être désolé ! ?


Et elle appuyait sèchement sur ses pouces qui faisaient chuter sa robe au sol, mes yeux en étaient sortis de leurs orbites en voyant ma petite soeur dans une tenue super sexy


? Oh tu vas gober des mouches, fais gaffe ?


Elle passait par-dessus sa robe chiffonnée au sol et contournait son lit dans ma direction. Je l’a contemplais des pieds à la tête, elle avait toujours ses talons aiguilles noir, ses bas affinaient encore plus ses jambes et au milieu de son porte-jartelle en dentelle rouge et noir, un tout petit string rouge séparait sa chatte en deux et qui recouvrait la moitié de sa toison blonde à peine épilée. Elle continuait à avancer sereinement en lorgnant mon sexe sorti de mon caleçon qui avait décousu un bouton tellement je bandais dur


? Hum, je n’aurais pas besoin de me faire épiler ton initiale V.....!!! D’après

ce que je vois, elle ne peux pas devenir plus grosse ? ....? et plus grande ! ?


Ma soeur m’avait empoignée le bout du sexe en le massant de son pré sperme. Et bien que mes efforts de me résonner cédaient, je lui balbutiais


? On peut pas c’est de l’inceste ! ?


? Je suis majeure, consentante et vaccinée maintenant ?


? Oooh, huummm et depuis quand tu en a envie petite soeur ? ?


? Huuummmm depuis toujours huuummm ?


Elle me branlais fermement la moitié du sexe que je contractais en la matant dans les yeux, elle s’appliquait à me décalotter le gland qui coulait sur son poignet


? Alors tu en as envie toi aussi mon chéri ? ?


? Oui je veux de toi, je veux ton petit cul serré ?


? Huuummm, oooh désolé mais de partout sauf par derrière! ?


J’avais glissé mes doigts dans son string et je l’ai frotté aussi fermement qu’elle me le faisait, elle m’avait aussi empoigné des deux mains mon sexe et continuais à me pomper, nos bouches se rencontraient pour un baiser profond et langoureux. Mon autre main passait dans son dos pour écarter la ficelle qu’elle avait entre les fesses et tracer de mes doigts sa fente comprimée par ses muscles fessier. Nos gémissements remplissaient le silence gênant incestueux et ma soeur me guidait à m’asseoir sur le lit en me lâchant du baiser par un bruit de ventouse saliveuse


? Chhhooopppkkk, faut que je suce !!! ?


? Huumm ok ok ?


J’étais assis sur le lit, sa tête balançait dans tous les sens, ses cheveux blonds aux carré voltigeaient, elle me suçait comme une folle, nos mains entrelacées étaient sur le lit, elle faisait buter parfois la tête de mon sexe dans sa gorge en essayant de faire des gorges profondes en salivant sur mes poils, elle léchait goulûment toute ma queue en se la tapant sur la figure et quand elle avait pressenti du goût spermatique elle se redressait


? Pppwwwhhhaaaoouuu elle est trop grande, j’y arriverais jamais à la mettre entière ! ?


? Huuuum Tu es la meilleur suceuse, je vais te donner un diplôme ?


? Huuum merci mon grand frère adoré ?


Elle m’avait sourie ? séductivement ? et elle repartais à la conquête de ma verge en sortant sa langue, je m’étais affalais sur le lit pendant que ma petite soeur travaillait sur ses genoux mon axe avec ses mains et sa bouche qu’elle serrait de plus en plus.


? Ooh, j’vais venir petite soeur ?


Je sentais vraiment un gargouillement de foutre dans mes boules qui n’allait pas tarder à exploser comme un volcan et ma petite coquine de frangine se relevait


? Hum je vais te monter un peu ?


Elle me montait dessus en s’agenouillant sur mes cuisses et en faisant cogner mon sexe très dur sur son bas ventre


? Huuum, j’adore voir la longueur qui va rentrer dans mon ventre ?


Et on constatait ensemble le bout de mon pénis lui toucher le nombril et elle chuchotait


? Whaou! c’est la plus longue que je vais recevoir, c’est clair ?


? Et moi, tu es la plus petite femme que je vais avoir ?


On se souriait et elle s’écartait le string et de l’autre main elle pointait mon gland sur sa chatte, ses lèvres commençaient à recouvrir le champignon de ma queue, je voyais entièrement sa toison blonde très belle et je lui pinçais les tétons en massant ses seins tout dur, ma soeur perdait la commande car elle se frottait à moi au lieu de s’empaler sur mon poteau.

Alors je lui attrapais les hanches et l’abaissais délicatement sur mon sexe, je palpitais en même temps qu’elle se détendait


? Ooh mon dieu, elle est vraiment grosse ?


Je lui répondais d’un signe de la tête et continuais à empaler son bassin qui se tortillait et enfin nos poils pubiens touffus se rencontraient et j’envoyais ma tête en arrière


? Whaou que tu es serrée ma cheriiiie ?


Elle me faisait un mouvement de tête affirmatif et elle entamait une chevauchée gémissante en se basculant en arrière, ses cheveux dansaient, la base de sa toison s’était légèrement ouverte en deux et elle se ramonait sur ma queue qui lui touchait des confins inexplorés


? huum, oooh tu aimes avoir ta soeur sur ta queue ? ?


? Ooooh ouiiiiiii elle est booooonne huuuum ?


Elle s’emboîtait en claquant ses fesses sur mes cuisses durant dix minutes insatiable et elle se penchait en avant afin que je gobe ses tétons


? Huum, laisse moi te baiser à quatre pattes, je t’en prie ?


? Huuuummmooouuaaaiis, baise-moi en levrette ?


Ma petite frangine était montée sur lit en déroulant son string rouge qui s’accrochait à une de ses chevilles pour se poser sur les coudes et les genoux au bord du pieu avec ses pointes de pieds et son petit cul en pomme tendus au plafond, son porte-jarretelles se raidissait davantage et je me positionnais debout derrière elle, en restant au sol, nos sexes furent à la même hauteur et on se clignait de l’oeil


? Huuum tu es vraiment bien foutue petite soeur ?


? Huum merci toi aussi t’es trop bien monté grand frère ?


Tout son sexe agitait dans les airs car elle se tortillait en gémissant de me dépêcher


? Baise moooi, baise ta petite soeur qui en a envie depuis longtemps ?


J’avançais vers elle en tenant ma queue, au passage je me confirmais que son trou cul était vierge car on aurait dit une mini étoile et je l’enfonçais jusqu’à la moitié et elle avait reculé sur moi jusqu’à sentir son fessier toucher ma ceinture abdominal


? Ooooooh c’est bon baise moi V..... ?


Je lui avais empoigné les hanches et je m’étais mis à la pistonner de toutes mes forces comme si il n’y avait jamais de prochaine fois. On avait tenu de la sorte jusqu’à essoufflements car on avait trouvé une cadence impeccable même avec ses refoulements sur moi. A chaque fois que nos corps se butaient, ses fesses en pomme se déformaient en claquant, ses cheveux explosaient, ses seins vibraient et le mot ? encore ? sortait de sa bouche suffocante


? Huuum, j’vais éclater, je viiiiens ?


? Mooooi aussiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ?


J’expulsais ma verge en acier de son fourreau, ma soeur s’effondrait sur le lit en jouissant par des longs jets liquide qui sortaient de sa chatte et je m’astiquais violement la queue en giclant de puissantes rafales de sperme sur ses fesses qui s’éclaboussaient comme une grosse pierre que l’on jette à l’eau.


? Huuuum, j’ai jamais joui aussi longtemps petite soeur ?


Elle était étendue en travers du lit, souillée de foutre, sans bouger et en rigolant


? Et bien il était temps que je vienne te voir, tes couilles m’ont tartinée ma

parole, j’en ai de partout!!! ?


On avait joint nos lits pour en faire en grand matelas de baise jusqu’à l’aube sans qu’elle accepte que je lui dépucelle son anneau étoilé malgré mon insistance. Et finalement, lorsque le soleil matinal illuminait la pièce par les rideaux, nous étions assoupis cote à cote après avoir tenu un soixante neuf jouissif, ma soeur s’était posée sur son coude, le visage maquillé de sperme et en palpant mes couilles vidées


? On dira qu’on a trop bu frangin ! ?


? Ouais, on dira ça frangine ! ?


Et quand nous avons repris la route dans le début d’après-midi, ma petite soeur s’était plainte en ricanant durant tout le trajet d’avoir mal aux reins...

Depuis elle est toujours ma tendre soeur, cela fait une semaine que l’on ne sait plus vu, sauf quelques coups de fils mais sans oser rediscuter de notre nuit incestueuse. Je lui avais imprimé un diplôme spécial avec en titre (the best fucker) que j’espère lui remettre.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder