Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 15 633 fois
  • 11 J'aime
  • 0 Commentaire

Tite Vitte

Chapitre 2

Inceste

Nous avons nagé pendant au moins 45 minutes sans arrêts et une fois rendu sur l’île, nous nous sommes endormis au moins 1 heure et demie!!! C’est Juss qui s’est réveillé le premier! Quand il vit que je dormait encore, il décida d’enlever son maillot et le mien aussi. Je dormait tellement que je ne me suis pas apercus qu’on m’avait enlever mon costume de bain. Il se masturba jusqu’à ce quelle atteigne la longeur phénoménale de 19’ et demie!!! Pour me réveiller, il commenca à me sucer vigoureusement comme une vraie tapette professionnelle s’y connaissant dans le domaine!!! Ce qui me réveilla aussitôt. Lorsque je le vit faire, ma graine se mit à grandir aussitôt. Elle atteignit très vite la longeur de 14’ et 1/3, et ce, à ma grande surprise : habituellement, elle atteint une longeur de 12’ maximum.


J’était au paradis!!! Quel feeling!!! Je ne me suis jamais senti aussi jouissif de toute ma vie! Il tétait aussi et même mieux que ma femme. On pouvait aussi constater que son expérience ne datait pas d’hier. Après au moins 10 minutes de sansations fortes, ce fut à mon tour de savourer sa belle graine bien dure et bien chaude. Je doit dire que c’était la première fois que je sucait un homme, mais je me débrouillait quand même pas si mal. Juss criait comme un malade! Il avait vraiment l’air d’aimer cela. Moi aussi j’aimais cela, et pour cause : il avait une queue tellement grosse, quelle rentrait tout juste dans ma bouche. C’était super sensas! Puis, après un certain temps, Justin sortit de son sac imperméable une bouteille de lubrifiant. Il me dit :


-Comment trouves-tu ca le sucage de tapette? -Super cool!!! Je ne pensait pas que c’était aussi plaisant! -Maintenant, on va lubrifier TOUT notre body, d’accord? -Si tu le dis, c’est toi l’expert en la matière... Mais je vais te lubrifier en premier.


Je pris alors la bouteille de lubrifiant et j’en ai mis une bonne dose sur son ventre. Je l’ai massé tout en étendant le lubrifiant partout sur son merveilleux corps de prince. Le meilleur, c’était de lui masser la graine. Mais de lui la masser, il me dit de le raser les parties. Aussitôt rasées, ses parties étaient lissent comme de la peau de bébé, donc je pus le masser plus en profondeur. Puis, ce fut à mon tour. Je me fit moi aussi raser les parties. Lui, il commenca par me masser la queue. J’en était aux oiseaux! Puis, il continua à lubrifier tout le reste de mon corps pendant que je me masturbais. Quand il eut finit, il se coucha à plat ventre sur moi (j’était sur le dos) et on s’embrassa comme jamais je ne l’avait fait. On se mordillait les oreilles, les mamelons et tout le reste du corps, et ce, avec une tendresse des plus excquise.


Après un moment, je me pencha pour qu’il puisse me la mettre plus facilement dans mon engare. Il me la rentra avec sensualité et délicatesse. ?vidamment, c’était souffrant jusqu’à ce que mon anus se forme à son 19’! Lui aussi avait l’air à avoir mal, mais il ne lâcha pas prise, au contraire. Au bout de 2 minutes, mon anus avait pris forme et il commenca à me faire des mouvement de va-et-vient des plus allèchant. Après chaque mouvement, il allait de plus en plus vite. Quelle sensation! C’était la première fois, mais certainement pas la dernière... Après avoir jouit au max, il se retira et détona dans mon visage presque une tasse de sperme bien chaud. J’en avait plein dans les cheveux et même dans le nez. Je lèchai ce qui restait de sperme sur sa graine encore bien dure et chaude. Lui, il lècha ce qui restait dans ma face, puis m’embrassa vigoureusement. Et cause du lubrifiant, nos corps ne faisait que glisser ensemble. Puis Juss se pencha à son tour pour se faire enculer. Je ne pensait pas que c’était si douloureux que d’enculer quelqu’un! Mais par-contre, c’est tellement jouissant qu’on ne peut faire autrement qu’endurer la douleur. Lui, il criait de mal et surtout de jouissance. Moi, ca m’a pris beaucoup plus de temps que lui avant d’éjaculer. Mais j’y suis quand même parvenu... Je commencai par éjaculer quelques gouttes dans son petit trou avant de me retirer puis me laisser aller dans sa face! Le premier jet rempli presque toute sa bouche. En tout, j’en ai éclaboussé au moins pour un peu plus d’une tasse. Il avala lui aussi ce qui restait sur ma graine, et moi, ce qui restait sur ca figure. J’avoue que c’était la première fois que je goutais à mon sperme et je doit dire que le trouvait de mon goût. Après tant d’action c’est la fatique qui nous a pris. Nous nous sommes réveillé qu’après 45 minutes et nous étions encore bandé comme des chevaux vapeur!!!


Nour repartîmes à la nage jusqu’à la plage...


Chapitre 4


Rendus nous avons trouvé Sébas en train de se masturber vivement pendant que les filles dormait paisiblement. Les filles étaient recouvertent de sperme encore chaud. Quand il nous vit arriver il nous demanda de se joindre à lui pour s’en mettre plein la vue. Nous avons accepté immédiatement. Mais avant, on voulait se reposer un peu. Pendant qu’on se détendait de cette nage, Sébastien se masturbait quand même en nous attendant. Le simple fait de le regarder faire me fit bander de nouveau. Comme il n’y avait plus de place dans mon maillot, j’ai du l’enlever pour laisser plus de place à ma queue de prendre de l’expansion. Le pénis de Sébas était veiné comme ca ne se peut pas! Comme j’avais le goût de gouter à son hot-dog, je me suis approché et je lui ai demandé si il voulait qu’on fasse le 69. Il me fit un grand sourrir et me dit :


-Volontier! Depuis que je t’ai rencontrer au Bikkini Village que j’ai envie de te lècher la trompe!!! -Ok, comment on se place? -Si ca ne te dérange pas, tu pourras ètre sur le dos et je serai sur toi. Puis on changera de place après quelques instants... -Ca marche!!!


Je me suis allong? sur une serviette de plage sur le dos et Sébastien embarqua à sens contraire sur moi. On se lècha les organes avec ardeur et impétuosité. Ses boulles grosses comme des oranges pendaient tandis que ma poche était toute ratatinée. Nous nous sommes lèché la queue jusqu’à l’anus. Quel Joie!!!


-Bon, assez rigolé, dit Juss. Moi aussi je veux faire parti de la gang! -Alors reste pas planté là, enlève ton costume de bain et vient-en!


 mon grand étonnement, il n’était même pas en érection. Sa belle grosse pandante était quand même prête à mûrir. Il commenca par nous embrasser les 2 en même temps, c’était sensationnel. Puis, les 2 femmes se réveillèrent et se joignirent à nous. Comme nous étions 5, il fallait se trouver une position confortable. En fin de compte, nous avons décidé de se placer comme suit : Sébas pénétrait Sandra tandis que moi je l’enculais ; Juss nous enculait à tour de rôle et ma femme embrassait tout le monde. Nous sommes rest?s là pendant au moins 2 heures et 1/2 dans cette position en changeant de place quelques fois...


Nos maillots étaient tout imprègnés de sperme, mais on n’avait rien d’autre à se mettre pour retourner à la vanne. Comme la nuit tombait, il nous fallait trouver un motel au plus sacrant...


Chapitre 5


Après 20 minutes de recherche, nous trouvîmes un motel : Motel Charnel Avant d’aller réserver, on décida qu’il valait mieux se changer avant. C’était très chic en dedans. Quand je voulu réserver, le gars nous demanda dans quelle section on voulait aller.


-?rotique! dit Juss et Sébas en même temps.


On paya, puis il nous emmena à notre chambre. Â mon grand étonnement, Notre chambre n’était qu’une immense salle munie d’un seul matelas qui recouvrait tout le plancher. Plusieurs personnes (environs 25) s’y trouvaient déjà. Et comme defaite, ils étaient tous nus et en train d’appaiser leur tension sexuelle. Nous comprîmes alors ce qu’il fallait faire : nous déhabiller et faire comme eux. On pouvait sauter n’importe qui n’importe quand. Juss se trouva un gars avec un bat de 23’ et il en était aux oiseaux. Les 2 femmes firent la même chose. Moi et sébas nous nous trouvîmes une femme avec des seins gros comme des melons d’eau. En allant rejoindre cette femme, Sébas glissa sur un petit spot de sperme parterre. C’est alors que nous avons remarqué qu’il y en avait partout et qu’il y avait des personnes qui lèchaient ce sperme. Mais sans s’en soucier d’avantage nous rejoignîmes la femme aux gros tetons. Nous étions bandés comme jamais! De vrai chevaux embulants. Quand la femme nous vit arriver en masturbant nous gros et long cigare bien dur elle nous fit un grand sourrir. Sébas se coucha sur le dos et la femme se coucha dessus sur le dos pour se faire enculer pendant que moi je la pénètrait par le vagin. On voyait Sébas se faire lui aussi enculer par le gars au 23’, et nos femme en train de sucer un gars et une autre femme. Toute la soirée se passa ainsi, en changeant de partenaire de temps à autres. Avant de s’endormir par-contre, je pouvais presque dire que j’avais fourré tout le monde!!!(hommes et femmes).


Chapitre 6


Le lendemain matin, c’est liquide chaud sur mon corps qui me réveilla. Quand j’ouvris les yeux, je vis que c’était à cause d’un homme qui se masturbait à côté de moi. Comme il était seul, je lui léchai le reste du sperme qui restait sur sa graine et sur son corps. Maintenant, partout ou on marchait il y avait du sperme. Donc, pour notre déjeuné, nous avons mangé le sperme qui jisait sur le matelas bien dodu.


En souvenir de cette journée, je pris mon J-string? bleu fonc? et je l’ai trempé dans le reste du sperme qui était encore sur le matelas jusqu’à ce qu’il devienne presque blanc de sperme. Puis, je le mis dans un sac de plastique. Les 4 autres firent pareil.


Au retour à la maison, la vanne était pleine de sperme tellement on s’avait crossé. Un des 4 me sucait pendant que je conduisait tandis que les 3 autres se fourraient à l’arrière.


Moi et ma femme avont invité à souper nos 3 nouveaux amis. Avant de déguster le bon repas que ma femme avait si tendrement préparer, moi et les 2 autres gars nous nous sommes masturbés pour enfin garnir nos assiettes de sauce onctueuse fraichement préparée...


Après ce délicieux repas, nous nous sommes vétus de nos sous-vetements imprègnés de sperme. On s’amusait à manger le sperme qu’il y avait sur les sous-vetements des autres.


Après ce petit jeu fort intéressant, nos amis repartirent en nous donnant un rendez-vous chez Juss la semaine prochaine...

Diffuse en direct !
Regarder son live