Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 51 520 fois
  • 24 J'aime
  • 0 Commentaire

Tout a commencé dans le train

Chapitre 1

Trash
24
5

L?histoire que je vais vous raconter est un pure fantasme.


Ca se passe un soir d?été, alors que je rentrais chez moi en train. Il faisait déjà nuit, il n?y avait presque personne sur les quais des différentes gares, et le compartiment dans lequel je me trouvais était totalement vide. A une station monta une jeune fille de 18 ans maximum. Elle vint s?asseoir en face de moi. Elle était rousse, les yeux verts, un très beau visage. Elle était vêtue d?un tailleur très chic et d?un chemisier blanc qui lassait entrevoir une magnifique poitrine. Je ne pouvais m?empêcher de la déshabiller du regard. Ses seins, sa taille fine, ses belles jambes provoquèrent en moi une érection que la jeune fille remarqua en souriant.


’ Je m?appelle Anne Sophie ’ , me dit-elle en décroisant les jambes


’ Moi je m?appelle Michael ’


’ Je te fais de l?effet à ce que je vois ’ (elle désigna la bosse dans mon pantalon)


Je rougis : ’ oui, tu es très jolie ’


’ Et tu n?as pas encore tout vu ’ Elle déboutonna son chemisier, s?assit à califourchon sur moi et m?offrit sa poitrine généreuse . ’ Tu peux les toucher si tu veux ’. Sans comprendre ce qui m?arrivait, mes mains commencèrent à les caresser, ce qui amplifia mon érection. Anne Sophie eut un frisson. Toujours dans la même position, elle remonta sa jupe. Elle n?avait pas de culotte, je pouvais donc contempler sa magnifique toison. Je voulais alors y mettre un doigt, mais la jeune fille se leva brusquement et déboutonna mon pantalon. ’ Je te veux en moi ’ me dit-elle. Elle s?assit sur mon pénis, en poussant un soupir de plaisir. Alors que je la couvrais de mes baisers et caresses, elle prit le contrôle de la situation en commençant un va et vient. Sa respiration, tout comme la mienne, se fit de plus en plus rapide. Dieu que c?était bon ! ! Je sentais le sperme monter en moi... J?essaya de me retenir le plus longtemps possible mais Anne Sophie jouissait de plus en plus fort. ’ Je vais avoir un orgasme ’ me dit-elle.


Au moment où elle hurla de plaisir, je déchargeai à l?intérieur de sa chatte humide. Une voix nous annonça que le train arrivait à quai. Anne Sophie se releva, embrassa mon gland, où perlait une goutte de sperme et m?embrassa à pleine bouche. ’ J?ai encore envie de toi ’ me dit-elle. ’ Viens chez moi pour la nuit... ’ lui répondis-je.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder