Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 18 797 fois
  • 34 J'aime
  • 1 Commentaire

Tout a commencé dans le train

Chapitre 3

Avec plusieurs hommes
34
5

Résumé des chapitres précédents : Dans un train, j’ai fais la connaissance d’Anne Sophie, une jeune fille de 18 ans environ. On a fait l’amour dans notre compartiment. Elle vint ensuite chez moi prolonger ces moments torrides mais, devant retourner chez ses parents, elle me promit de revenir.


J’avais commencé un petit chantier chez moi (une pièce de l’étage à repeindre). Du haut de mon échelle, j’étais exactement à la hauteur d’une fenêtre de la maison d’en face. Hors, de l’autre côté de cette fenêtre se trouvait la chambre de Charlotte, une ado d’une quizaine d’année, blonde aux yeux bleus, qui me disait poliment bonjour lorsqu’on se croisait sur nos seuils de porte respectifs. Ses formes, je dois bien l’avouer, ne me laissait pas indifférent. J’étais donc sur cette échelle, et j’aperçus alors Charlotte se promenant totalement nue. Elle avait des petits seins en poire, la taille très fine et une jolie petite chatte à peine poilue. Tout cela provoqua chez moi une vive érection et le désir de me masturber. Je m’assis alors sur un des échelons, le pénis à l’air, dressé et j’entama un mouvement de va et vient avec mon poignet. La fillette s’aperçut de mon manège. Sans que je m’en rende vraiment compte, elle ouvrit complétement sa fenêtre, esquissa un sourire dans ma direction et prit ses seins dans ses mains, comme pour me les offrir. Voyant cela, j’accélérai le mouvement de ma branlette. Tout en me regardant dans les yeux, Charlotte mit alors son doigt en bouche et se l’enfonça dans le vagin, en se mordant les lèvres pour ne pas crier de plaisir. Elle s’assit alors sur une chaise et commença à se masturber. Ce petit jeu, chacun se masturbant de son côté dura bien quelques minutes. Au moment où je sentis que j’allais éjaculer, je me rendis compte que je n’étais pas seul dans la pièce. Anne Sophie (rentrée par la porte restée entr’ouverte) nous observait le sourire aux lèvres, adossée au mur. C’est à ce moment que j’atteins l’orgasme. Sous le regard de Charlotte, Anne Sophie s’empara de mon pénis pour avaler les jets de sperme. Alors, un cri violent résonna dans la maison d’en face. Charlotte venait de jouir à son tour... ’Ta voisine veut du spectacle, nous allons lui en donner’ me dit alors Anne Sophie. Elle se déshabilla...’Encule-moi’ Dépassé par les événement mais heureux, je mis de la salive sur mon pénis avant de l’enfouir dans le cul de ma jolie rousse. ’Aaaaaaah’ Entamant un mouvement de va et vient, alors qu’Anne Sophie, se tenait à l’échelle, je vis Charlotte sortir d’un tiroir se qui ressemblait de loin à un pénis en plastique, qu’elle s’enfonça généreusement dans le vagin. Le fait de me sentir observé me donna d’avantage d’enthousiasme, et mon va et vient dans le cul d’Anne s’accéléra. Je sentais après quelques efforts qu’elle allait jouir bientôt, et qu’elle n’était pas la seule dans le quartier. A quelques secondes près, je déchargea dans le cul de ma copine, et entendis en même temps deux orgasmes féminins. Quel bonheur... J’espère les avoir toutes les deux dans mon lit...


A suivre...

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder