Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 25 362 fois
  • 265 J'aime
  • 12 Commentaires

Tout a commencé par un dessin

Chapitre 5

Une avancée majeure

Inceste

Le lendemain de la fête, je me réveille dans mon lit, ne portant toujours rien de plus que le pull de mon frère. Je sors de mon lit et je m’habille. Lorsque je vois mon frère, je lui rends son pull qui m’a accompagné toute la nuit.


Je ne sais pas si c’est lié au léger rapprochement qui s’est produit durant la soirée du feu d’artifice (ou devrais-je dire, les perches que nous nous sommes mutuellement tendues sans les saisir), mais les jours suivants, nous passons davantage de temps ensemble. Il vient frapper à la porte de ma chambre et lorsque je lui donne la permission d’entrer (il n’a de toute façon jamais obtenu de refus), il reste avec moi pendant des heures, discutant de tout et de rien. Parfois, c’est moi qui vient dans sa chambre. Là encore, je n’obtiens jamais de refus pour y entrer en sa présence. Mais lorsqu’il est là, je me comporte normalement, contrairement à ce que je fais lorsque je suis seule dans sa chambre.


Cela fait pratiquement un mois que nous avons passé cette soirée au feu d’artifice. Je suis dans la chambre de mon frère. Nous discutons depuis de nombreuses minutes allongés sur son lit. À un moment, il tourne la tête vers moi et dégage une mèche de mes cheveux en continuant la conversation. Nous nous regardons droit dans les yeux. Il approche son visage du mien. Mon cœur bat plus vite, plus fort. Ma respiration est plus courte et plus rapprochée. Ses lèvres sont à quelques millimètres des miennes. Cette fois c’est sûr, il va m’embrasser. Mais au dernier moment, il change de trajectoire et vient embrasser ma joue. Il repose sa tête sur son lit juste après cette bise.


— Tu avais vraiment l’intention de me faire une bise ? lui demandé-je.

— Si seulement tu savais ce que je voulais vraiment te faire, tu pourrais prendre peur et ne plus vouloir me parler, dit-il après quelques secondes de silence.

— Tu ne sauras jamais si tu n’essaies pas.


Il me regarde à nouveau et rapproche encore une fois sa bouche de la mienne. Suite à son aveu, j’approche également ma tête, pleinement confiante en sachant qu’il veut la même chose que moi. Nos lèvres sont encore plus près que précédemment. Je fais le dernier mouvement qui unifie nos lèvres. Nous nous embrassons sans nous retenir. C’est mon premier baiser et je m’y prends probablement mal, mais je profite pleinement de ce moment. Nos langues se touchent mais en raison de mon inexpérience, elles entrent plus en collision qu’en réelle danse. Sans m’en rendre compte, mes mains décident de retirer ce que mon frère porte sur lui. Rapidement, il se retrouve torse nu et en profite pour me mettre dans la même tenue que lui. Mais avide de son corps, mes mains ne s’arrêtent pas là et je retire maintenant son pantalon, accompagné de son boxer. Mon frère m’imite et nous nous retrouvons maintenant complètement nus, nos corps ne demandant qu’à s’unir. Étrangement, je ne ressens aucune gêne à être nue avec lui. Pourtant, avant lui, aucun homme ne m’avait vue ainsi. Mon frère fait glisser de haut en bas sur mes lèvres intimes son sexe tendu à l’extrême, cherchant probablement l’entrée de ce lieu encore inexploré. Lorsqu’il sent qu’il se trouve au bon endroit, il s’enfonce en moi d’une traite. La douleur est supportable, mais maintenant, je ne suis plus vierge. Peu importe le temps que durera notre relation, il y aura toujours ce lien qui nous unira, ce jour où il a pris ma virginité.


Nous sommes encore en journée et nos parents sont à la maison. Ils risquent de nous appeler à tout moment pour aller manger. Nous sommes donc en train de faire l’amour avec un niveau de risque très élevé, tant par l’éventualité d’être surpris à tout moment, mais également parce que nous ne sommes pas protégés. Après une trentaine de secondes, mon frère se crispe. Il met sa tête dans mon cou et râle en donnant un dernier à-coup avant de s’immobiliser en gardant son sexe planté au fond de moi.


— Désolé, je n’ai pas eu le temps de sentir les choses venir. C’était ma première fois.

— C’était la première fois pour moi aussi, lui dis-je.

— C’est vrai ?

— Oui. Avant, je me concentrais sur les études. Du coup je n’ai eu personne dans ma vie. Même notre baiser était mon premier.

— Pour moi aussi. Je t’aime depuis si longtemps que je n’ai jamais réussi à trouver une femme qui m’attire plus que toi. Du coup, tout est nouveau pour moi aussi. Mais j’espère que je ne t’ai pas fait trop mal.

— C’était supportable.


Nous nous embrassons longuement et mon frère finit par se retirer du lieu qu’il vient juste de visiter. Nous restons encore plusieurs minutes allongés sur le lit sans nous revêtir. À un moment, mon frère regarde son sexe et constate une petite trace de sang dessus, lui confirmant s’il en doutait, qu’il est bel et bien le tout premier homme à s’immiscer dans ce lieu. Il me regarde à nouveau et nous nous embrassons. Il passe maintenant ses mains sur d’autres zones de mon corps qu’il découvre. Il caresse un de mes seins et me regarde pour voir ma réaction. Voyant que je ne cherche pas à retirer sa main, il la passe sur mon second sein. Il dépose ensuite des baisers sur chacun d’entre eux, avant de revenir chercher mes lèvres.


Nous entendons un bruit dans le couloir et nous nous précipitons à la hâte pour nous rhabiller. Heureusement pour nous, il ne s’agit que d’un passage à proximité de la chambre de mon frère. Personne n’entre, ce qui est rassurant puisqu’il nous faut un peu de temps pour remettre nos vêtements. Nous nous allongeons à nouveau sur le lit et nous nous embrassons. Je passe mes mains sous les habits de mon frère et il fait la même chose avec moi. Si quelqu’un vient, c’est beaucoup plus simple et rapide de retirer nos mains.


Après quelques minutes, nous entendons notre mère qui nous appelle pour aller manger. Nous prenons quelques secondes pour nous embrasser une dernière fois avant de quitter la chambre et de nous rendre au salon où la table est déjà dressée.

Diffuse en direct !
Regarder son live