Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 69 276 fois
  • 22 J'aime
  • 3 Commentaires

Toute la famille

Chapitre 1

Gay

J’étais parti avec mon meilleur pote et sa famille en Israel, il y avait ses parents et sa soeur, un canon avec une poitrine de rêve malgré son age encore jeune. Je rêvai de me la faire bien sûr. Elle dormais avec nous. Le soir mon pote et moi nous parlions de filles bien sûr, nous étions encore puceaux tout les deux. Nous dormions dans le même lit, sa soeur une pièce à part avait son propre lit.


Un soir il faisait tellement chaud que l’on dormaient nu, dans le lit j’avais une terrible envie de me masturber, ce que je commença donc à faire, mon copain le remarqua et fit pareil, je lui dit que l’on pourrai se faire sa soeur mais il voulait pas, j’en avait marre de me branler tout seul, je mis une pointe d’exotisme en lui demandant de me branler pendant que je le branlais. Au bout de deux soir l’excitation était passée, et sous la douche car nous nous douchions ensemble, cela devins vite lassant, je lui proposa donc de s’enculer, il refusa. Je sais qu’il a toujours rêvé de se faire tailler une pipe, je fais un marché une pipe, contre une sodomie, il accepte mais pas sous la douche. Nous allons donc nous coucher, et je commençe par prendre dans sa main sa queue, il en a une plus grosse que moi, je commence donc par la sucer puis je la mets dans ma bouche, après quelques mouvement de va et viens il me préviens qu’il va éjaculer, je me recule donc et le laisse éjaculer.


Un long jet de sperme traverse le lit et va contre le mur opposé, il pousse des soupirs de jouissance. Je le retourne et il se met à quattre patte, j’approche ma queue bandante de son anus, et je la pousse dans le trou mais ça rentre pas. Je vais donc à la salle de bain, prends du savon liquide et m’enduit le sexe avec, puis lui mets dans le trou. Je retente et là ça rentre tout seul, je pousse et butte sur ses fesses de plus en plus vite, je m’accroche à ses reins, je sens que ça viens, il pousse des petits cris de jouissance, je crie aussi de bonheur, je sens que mon sperme monte, il m’a dit de ne pas éjaculer mais tant pis, je pousse plus fort lui tire le cul vers moi, et j’éjacule un grand coup dans son cul, je sens plusieurs flots de spermes, il gémit de plus en plus fort, je continue malgré que j’ai éjaculé, je verse encore un peu, je lui attrappe la bite et je commence à la branler, j’ai finis d’éjaculer mais je continue et le branle, il finis par éjaculer à son tour de nouveau.


On est vraiment très excité, il veut à son tour me sodomiser, je lui dit à une condition, ta soeur, il n’est plus capable de réagir, il accepte, je me laisse alors sodomiser, ça me fais mal, sa bite est vraiment grosse et cet enculé m’éjacule aussi dedans ce que je ne peux pas lui reproché.


Mais attiré par tout nos gémissements, ses parents toc à la porte, découvre ce qui s’est passé et la mère décide de reprendre sa fille avec elle et le père viens dans l’appart à sa place.


La nuit suivante, je me glisse discretement vers la porte de sortie mais le père me voit. Sans rien dire je vais vers lui, baisse son pantalon et lui suçe sa grosse queue, je vais de plus en plus vite, j’ai horreur de ça mais tant pis, je sens sa queue se dresser violemment, je me doute qu’il va éjaculer et j’ai juste le temps de me reculer pour qu’il verse son sperme sur le sol. Je le laisse là et je m’enfuis dans le couloir, et toc à la porte de la chambre de la mère et la fille, la mère se demande ce que je fais, j’entre et la pousse par terre, je lui arrache sa chemise de nuit, écarte les jambes, et glisse mon pénis et commence de grands mouvement de va et viens je m’appuie sur sa poitrine, je vais pour l’embrasser, je lui dis que je réaliserai tout ses fantasmes pour pouvoir coucher avec sa fille, elle deviens plus souple, et quand je gémit de bonheur, me retire la queue et la prends dans sa bouche, je verse de grandes sacades de spermes, elle lèche bien mon pénis, et le rend impécable. Enfin je peux atteindre le lit ou se trouve le fruit défendu, mais la fille ne veut pas, je dois recourir à l’autorité de sa mère pour qu’elle l’oblige à me faire l’amour... suite au prochain numéro

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder