Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 8 653 fois
  • 37 J'aime
  • 0 Commentaire

trois générations

Chapitre 12

Inceste

Maman qui ne veut pas être en reste s’agenouille au côté de sa petite fille pour joindre sa langue à la sienne afin de lécher le sexe de papa,moi je ne reste pas inactive et m’approche de lui par derrière. Je me mets nue puis commence à frotter mes seins contre son dos ,j’appuie mon pubis contre ses fesses en le frottant énergiquement contre elles.

"tu as vu comme il grossit vite,mamie" dit Léna

Je m’agenouille également derrière papa ,passe une main entre ses cuisses pour lui saisir les testicules que je malaxe doucement.

"je pense qu’il est prêt,vous avez vu comme il bande" dit maman

Je me penche pour regarder,effectivement le membre paternel est gorgé de sang avec un gland qui tire sur le violet tant il est gonflé.

"on va se reculer toutes les trois pour laisser la place à juliette,à toi petite soeur tu peux ouvrir les yeux et fais bon usage de ce que tu vas voir"

"la vache! quel morceau effectivement je comprends à présent pourquoi maman a toujours refusé de se faire sodomiser. Vous avez intérêt à bien me préparer mon petit trou ,je n’en ai jamais prise une de ce calibre pour me perforer la rosette"

"Ne t’en fais pas ma fille je te la mettrai le plus lentement possible,mais en attendant tu peux me montrer ce que tu sais faire avec ta bouche.Je suis pressé de sentir de nouvelles lèvres sur mon gland" lui dit papa

"oui juliette,il a raison,montre nous comment tu le suces" dit Lèna

"d’accord regarde bien et prends en de la graine" répond t’elle

Au début ,elle entreprend une fellation tout ce qu’il y a de plus classique. Lèchage du gland,de la hampe,des testicules,suçage du gland,tout cela pendant une bonne dizaine de minutes puis elle s’arrête et se tourne vers nous en disant;

"et maintenant regardez bien ce que Juliette la prude sait faire"

Elle ouvre grand la bouche referme ses lèvres autour du gland et avale le phallus turgescent cm par cm . Arrivé à une longueur que le commun des femmes aurait réussi à avaler ,elle,par contre ne s’arrête pas mais continue. Nous nous regardons toutes les trois avec étonnement.

"vous avez vu ça,mais comment elle fait,c’est dingue" nous dit Léna

En effet ,Juliette a pratiquement toute la longueur du sexe de papa dans le gosier,de la salive coule de sa bouche et s’écrase au sol mais elle persévère

" elle l’a avalé en entier,regardez ça mais c’est impossible"s’exclame maman

Papa ,lui par contre apprécie au plus haut point.

"la vache ,c’est bon quelle sensation d’enfer" gémit-il

La verge a totalement disparue ,les lèvres de Juliette sont plaquées contre le bas ventre de papa,ses mains se sont posées sur ses fesses et elle l’attire vers elle aussi fort qu’elle le peut tout en tournant la tête dans tous les sens

"ahhhhhh,je n’en peux plus,c’est trop je vais jouir si tu continues" s’écrie t il tout à coup en prenant la tête de Juliette entre ses mains pour la plaquer contre son ventre.

Juliette retire sa bouche aussi lentement qu’elle l’a enfoncé sur le membre. Celui-ci est tout luisant de sa salive.

"alors papa ! tu as aimé,tu as envie de la remettre dit juliette?

"j’ai déjà vu ça dans des films pornographiques mais jamais je n’aurai pensé que l’on puisse me le faire un jour,en plus par une de mes filles. Je suis aux anges,tu sais"

"tu veux y retourner ?" lui demande Juliette

"si je veux! mais oui"

"alors je vais ouvrir la bouche et tu vas t’enfoncer dedans jusqu’au fond ,mais vas y doucement,laisse moi le temps d’avaler "

Juliette se met en position ,papa présente son gland sur ses lèvres puis commence la pénétration. Il s’enfonce lentement et comme la première fois rentre toute la longueur de son sexe dans la gorge acceuillante. Elle est à genoux devant lui les cuisses écartées ,j’en profite pour me coucher sur le dos sous elle ,ma tête à la hauteur de sa vulve que j’entreprends de brouter soigneusement .Je fais signe à Lèna pour qu’elle vienne à son tour entre mes jambes pour me prodiguer un cuni. Il ne reste que maman qui est inoccupée mais cela ne dure pas longtemps. A son tour elle se positionne derrière sa petite fille qui est à genoux les fesses relevées ,sa bouche sur ma chatte.

"Écartés tes jambes Lèna mamie va s ’occuper de ton petit abricot" lui dit-elle

Et voila tout le monde est en position ,mamie suce Lèna qui me suce, et moi qui suce Juliette, qui suce Papa.Tout le monde a sa part. Les gémissements fusent de toutes les gorges. Lèna ,Juliette et moi sommes les premières à jouir. Papa s’est retiré de le gorge de sa petite fille pour courir derrière maman, et lui enfoncer son dard dans la chatte.

"eh bien mon cochon ,je ne l’ai jamais senti aussi grosse,vas y bourre moi,mets la bien à fond, je veux te sentir en moi" lui dit maman.

Nous nous sommes relevées toutes les trois et admirons le coït parental. Papa n’y va pas de " mains mortes " et défonce vraiment le cul de maman. A chaque poussée ses fesses tressautent comme de la gélatine et ses seins ballottent dans tous les sens.

"Ahhhhhh! je vienssss,ouiii continues ,ça vienttttttttttttttt,je jouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii" crie t elle

Papa se retire de ses fesses ,son chibre toujours aussi tendu,maman est affalée sur ses coudes en train de reprendre ses esprits

"eh bien qu’est ce qu’il t’a mis mamie!" lui dit Lèna

"oh oui,il est en forme ton papi ce soir" lui répond t-elle

"bon à qui le tour,j’ai encore de la réserve" s’exclame papa

"a moi" dit Lèna

"Lèna! papi ne pourra pas nous contenter toutes les quatre ,il n’a plus vingt ans,laisse plutôt ta place à Juliette. Toi tu as déjà profité de sa queue, mais elle n’y a pas encore goûte" lui dis je.

Elle fait une moue mais accepte.

"alors Juliette c’est le moment,tu es prête petite soeur ?"

Diffuse en direct !
Regarder son live