Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 4 820 fois
  • 21 J'aime
  • 0 Commentaire

Trop sexy

Chapitre 5

Avec plusieurs hommes

Dimanche matin, je me réveille, me rappelle des bons souvenirs de la veille, me souviens qu’elle doit être avec un black que je vais maintenant appeler marc, marc va devenir son amant, un bel homme de 35 ans très sympathique, drôle et surtout chaud qui lui achète beaucoup de lingerie coquine. Ils semblent très heureux ensemble, amateur de foot, marc invite ses amis le soir de grands matchs, la première fois, ma mère discrète, n’aime pas le foot, elle se contente de lire un livre après avoir installé les petits préparatifs, ses amis dont certains ont déjà couché avec ma mère viennent peut-être pas que pour le match, les autres ont assez flashé sur ma mère lorsqu’ils l’ont vue. Certains se posent des questions sur ma mère et marc à voir leur regard, si il reste fidèle ou la prête.



Ma mère est en tenue décontracté comme tout le monde, elle a un espèce de collant bleu clair transparent avec un petit string assortie qu’on voit aisément et un petit débardeur blanc qui libère sa poitrine, son cul ressort bien, sa peau laiteuse incite au toucher.



Ma mère excite tout le monde en passant pour débarrasser, marc non pudique n’hésite pas à la toucher lorsqu’elle passe devant lui, l’un d’eux lance » eh nous on n’a pas le droit?! » Suivi d’un ricanement collectif, ma mère sort qu’il faut payer. tout le monde se regarde et l’un sort un billet de 10 € sur la table, suivit après hésitations par deux autres qui sortent aussi à peu près 5 ou 10 € en pièce et le dernier à la surprise de tous sort 20€, les choses sont clairs, tout le monde a envie de la sauter,


marc dit que ça servira à payer l’alcool pour la prochaine fois sur un ton ironique, maintenant les choses sont claires, marc invite ma mère à s’asseoir sur le canapé, l’un deux s’écrie alors qu’il y a son fils ici-même !! Marc répond que je suis maintenant habitué, le gars est abasourdi.



Ma mère se fait toucher par tout le monde, l’un deux réclame un strip-tease, ma mère en bonne salope, reviens avec une robe avec en dessous un porte jarretelles, un string qui lui rentre dans le cul et qui passe des deux côtés de sa fente, un soutif ficelé ne cachant rien de sa poitrine et commence son strip-tease autour d’une chaise, tout le monde a sorti sa queue, je reconnais la lueur dans ses yeux.



Le match reprend, chacun à leur tour vont se faire sucer, certains ne posent plus que les yeux sur ma mère, elle se fait peloter en même temps, elle récolte le sperme, nettoie la bite parfaitement jusqu’à la dernière goutte…

Le match se termine, marc leur annonce que c’est terminé, déçus de ne pas l’avoir sauté, marc leur dit la prochaine fois… c’est-à-dire la semaine prochaine.



1 semaine plus tard, à 20 heures, ses acolytes arrivent, tous dépensent 10€ sur la table soit 40 € au total. sur la table, alcool, bières, digestifs, apéro dînatoire tout y est, sauf ma mère qui est attendu avec impatience, elle arrive sous las applaudissements avec une nuisette en latex violette plus courte derrière que devant permettant de voir le bas de ses fesses avec une séparation sur les côtés puis un string assorti bien remonté, visible dès qu’elle se baisse, on peut voir une tache de sa de mouille, elle est super sexy,il faut que je me touche..


En haut talons blancs elle sert les apéros en passant devant eux le cul à leur hauteur, se baisse pour prendre des verres dans la commode, en écartant les jambes, de dos remontant sa nuisette, ce qui laisse voir ce petit bout de tissu le long de son cul cachant son anus maintes fois écarté, puis par devant servant l’apéro sur la table basse mais cette fois sert les jambes, elle fait mine que sa nuisette tombe par accident laissant découvrir sa belle poitrine, tout le monde a sorti sa queue,


Elle commence à s’empaler sur une bite large pour lui écarter le cul, un autre vient lui lécher la chatte puis un autre lui fourre sa bite dans sa bouche, elle gémit comme une pute, eux aussi, lui disant des obscénités


« sacré cochonne ton anus a faim, t’aimes l’anal salope »,

« oui t’aimes te faire bouffer le minou, écarter les cuisses aux inconnus »

« allez suces ma queue, t’as du en voir des kilomètres de bite "la maman" »

« oui baisez moi, défoncez moi, remplissez moi, je suis une grosse salope »


Les premières giclées commencèrent, la première dans sa bouche dont une partie qu’elle laissa couler sur ses seins et les malaxa, la deuxième dans son anus, le sperme coula le long de ses cuisses quand elle se leva, elle fût rapidement prise par trois autres queues dont celle de marc dans son anus, elle cria encore plus fort marc lui disait.


" T’aimes te faire prendre comme ça, en groupe, tu feras ça tous les semaines pour eux, t’aimes trop la bite hein chéri »

« oui je suis leur pute, ils viendront quand ils veulent »

« tu es notre vide couilles hein connasse »

« oui je suis votre vide couilles »

« tu fais ça devant ton fils en plus tu n’as pas honte grosse salope, une mère qui se fait prendre en gang band devant son fiston »

« non »…



Le match commença, chacun avait déchargé son foutre sur ma mère, ils décidèrent qu’elle resterait à côté sur le tapis ou le pouf en levrette, chacun viendra se soulager quand bon lui semble, le cul en arrière, en appui sur ses jambes, ma maman offrait une parfaite vision de sa croupe, elle jouait de son sphincter, le sperme s’échappa de son anus elle remuait son cul pour signifier qu’elle en voulait encore,


Un gars s’approcha d’elle et lui lécha l’entrejambe, reposé le cul sur le pouf, elle jouissait sa semence sur le gars qui la lui avalait, il commença à lui prendre la chatte, lui avait une grosse bite, quelques minutes plus tard, maman demanda:


« fourres moi le cul stp »

« tais toi putain, je vais t’élargir le cul grosse cochonne »,


ce pénis entra avec aisance dans son sphincter totalement dilaté et ouvert, l’intérieur devait être une large cavité bien profonde, il ressortait à chaque coup admirant ce trou à sperme, cracha dessus, sa queue était toute mouillée, il se la branla et mis sa main sur son visage lui empoigna les joues, elle suçait ses doigts, pendant sa sodomie qu’elle raffolait tant,


« dommage que ma femme soit pas comme toi « (d’une voix essoufflée)


Ils se succédaient pour terminer tous ensemble à tous jouir sur elle. Sous les coups de queues, du sperme plein sur elle, elle devait lécher les giclées de foutre qui tombaient par terre,


« t’aime boire le jus de blacks »

« hein dis-le »

« oui j’aime boire votre jus »


Je ne peux vous décrire mes sentiments et émotions.


Tous les soirs de match, ma mère se faisait sauter, une simple routine qui n’entamait rien à son plaisir… Jusqu’au jour ou tout s’arrêta, allez savoir pourquoi…



Cette histoire est du fantasme de bout en bout, hormis les tenues, hormis les tenues, mais qui sait!!


[ Je suis déçu des comm’s pas très sympathiques de certains à ce que j’ai vu sur les autres histoires, qu’on aime ou pas, c’est une chose mais si c’est pour critiquer dans le mauvais sens ce n’est pas la peine, pour les malheureux qui rêvent d’être profs de français, passez votre chemin, faites un tour sur dictée. fr voir un texte de Tartuffe ou achetez vraiment un roman porno.

Diffuse en direct !
Regarder son live