Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 1 851 fois
  • 9 J'aime
  • 2 Commentaires

Une belle journée qui commence !

Chapitre 4

Gay

Le Jeudi et le Vendredi m’ont paru les plus longues journées de ma vie! Je passais ces deux jours accoudé à mon velux regardant dehors, observant Damien dans sa chambre au travers de son velux à lui aussi. Je savais qu’il m’avait remarqué mais faisait semblant de ne pas me voir, voulant toujours rester discret. Je le comprends parfaitement, j’ai toujours su que j’étais gay mais personne dans ma famille ne le sait, est-ce la honte ou la peur de la réaction, je ne sais pas ce qui me pousse à le cacher, mais je préfère attendre encore avant d’en parler.


Vendredi après midi, j’aperçois Damien rentrer chez lui plus tôt que prévu, accompagné de sa copine! Un sentiment nouveau m’envahi subitement, la jalousie. J’espérais secrètement qu’il allait lui parler mais quand je le vis fermé son store de velux me regardant en baissant la tête, je comprenais parfaitement les évènements à suivre. Déçu, j’éteignis ma clope que j’étais en train de fumer et me mis dans mon lit pour regarder la télé!


Enfin Samedi matin, ma mère s’en va me disant à ce soir, comme d’hab! 10 minutes après son départ, j’entends toquer à la porte.


_Salut Damien!

_Salut Kylian, tu vas bien?

_Oui ça va et toi? Tu es près pour ta journée?

_Aussi près que l’on puisse être quand on ne sait pas ce qui nous attend! me dit-il en rigolant.


Je le fait entrer, ferme la porte à clé puis je le serre contre moi, commence à lui embrasser la nuque, je fais légèrement remuer son bassin, frottant son petit cul sur ma bite. Il tourne la tête et on commence à s’embrasser avec passion. Nous restons ainsi pendant plusieurs minutes, je remonte mes mains, lui caressant doucement les abdos et les pectoraux.

En l’embrassant je sens un goût différent, fraise ou framboise je ne sais pas mais sans doute du au gloss de sa copine, j’en déduis qu’elle a passé la nuit chez lui. Je n’en dis pas un mot, ne voulant pas le faire se sentir mal.

Je descends doucement mes mains et les glisse dans son pantalon et son caleçon, attrapant sa bite bandé que je commence à masturber doucement. Nous nous embrassons toujours, Damien frotte son sublime petit cul bien caché sous son jean contre ma bite tout autant dissimulé mais qui ne cache nullement une érection. Nous finîmes par nous lâcher, je retourne Damien et lui baisse son pantalon et son caleçon dévoilant sa superbe bite, se dressant majestueusement vers le ciel avec une toison pubienne importante, de belles grosses couilles velues et… une trace de rouge à lèvre sur le gland! Je lâche sa bite et baisse la tête vers le sol.


_Mec, va te laver, dis-je à Damien

_Pourquoi?


Je relève la tête et le regarde droit dans les yeux avec un regard mêlant le dédain et la supplication, alternant mon regard dans ses yeux et sur sa queue! Il remarque la trace laissée par sa copine.


_Ho, désolé Kyl, me dit-il en remontant son caleçon et son pantalon!

_La première chose que tu dois savoir Damien, c’est que si tu as plusieurs partenaire, comme dans le cas présent, tu ne dois pas laisser de trace afin qu’il ne subsiste aucun doute pour l’autre! J’ai vu ta copine arriver hier et en t’embrassant j’ai senti son goût dans ta bouche, tu aurais au moins pu te brosser les dents et te doucher avant de venir ici!

_Scuses moi je n’y ai pas pensé, je…Je vais aller me laver.

_Laves toi ici, tu connais la salle de bain maintenant, lui dit-je en lui faisant un clin d’œil!


Je ne veux pas qu’il se sente mal de part ses erreurs, j’avais très bien deviné les choses hier, mais je ne m’attendais pas de sa part qu’il oublierait d’effacer les traces.


Damien va dans la salle de bain, je le suis, le regarde se déshabiller entièrement, mes découvertes l’on sûrement mit dans un état émotionnel mauvais car il a perdu toute sa vigueur!


_Tu n’as pas à te sentir mal Damien, je t’ai dit que c’était ta journée d’apprentissage aujourd’hui, considère moi comme ton prof et toi mon élève. Ne prends pas mes remarques comme blessantes mais plutôt comme une leçon de constatation! Cela te permettra la prochaine fois de ne pas faire les mêmes erreurs.


Il me regarde d’un œil en coin, je cois que ça le gène que je le regarde se déshabiller ainsi, pourtant je l’ai vu nu, et même plus!


_La deuxième chose que tu dois savoir Damien, c’est qu’il ne faut pas te sentir gêner à te montrer nu devant ton partenaire, la sensation de gêne ou de honte est un sentiment extrêmement contagieux et tu peux contaminer ton partenaire en un rien de temps et il ou elle pourrait à son tour se sentir mal pour toi!

_Je comprend Kyl: mais laisse moi le temps s’il te plaît, je découvre de nouvelle chose avec toi en moins d’une semaine et j’ai un peu de mal à tout encaisser là! me dit-il à présent nu.


J’essaye de garder une expression sérieuse mais je ne peux m’empêcher de regarder ce superbe corps magnifique, un visage d’ange, des cheveux brun court, des yeux en amande vert clair, un torse fin mais montrant de magnifiques pectoraux dessinés, des abdos superbes, un petit cul musclé, une bite majestueuse. Je recommence à avoir une forte érection heureusement dissimulée sous mon pantalon.

Damien entre dans la baignoire, ferme le rideau de douche et commence à se laver. Je devine ses mouvements au travers du rideau mi-transparent. Il insiste sur sa bite puis je vois qu’il commence à ce caressé le cul doucement.


_Utilises ce qu’il y a sur l’étagère à côté de toi, lui dis-je!

_De quoi?


Il eu un petit moment de réflexion puis.


_La petite tondeuse?

_Exact

_Pourquoi faire?

_A ton avis!


Je le vis prendre la petite tondeuse et la mettre en route, il commence à se rasé entièrement le pubis, les dessous de bras, puis commence doucement à la passer sur ces couilles.


_Aie, putain je me suis coupé! Dit-il

_Utilise les ciseaux pour les couilles, ce n’est pas toujours évident de se raser ici.


Il prit les ciseaux posés elles aussi sur l’étagère puis tailla ses poils sur ses couilles!


_C’est ta troisième leçon, beaucoup de personne, comme moi, ont horreur des poils, tu dois te raser régulièrement afin que cela ne devienne pas une gêne pour ton partenaire, ni pour toi car en repoussant ça gratte au bout d’un moment!


_C’est bon j’ai terminé.

_Tu as fait ton anus?

_Heu! non je ne vois pas comment faire!

_Ba! tu reprends la tondeuse et tu y vas doucement.


Il passe sa tête sur le coté du rideau puis me dit avec un petit sourire vicieux!


_Tu ne veux pas me le faire?


Ne tenant plus mon excitation, je me déshabille en vitesse libérant enfin ma bite en érection de mon pantalon puis rejoint Damien dans la baignoire. Etant moi aussi nu, Damien ne ressentit pas de gêne de se montrer ainsi devant moi, on se prit dans les bras puis nous nous embrassâmes à nouveau avec passion nous serrant fort l’un contre l’autre, nos sexes se mêlant eux aussi. Notre baiser durât de longues minutes puis je commençais à faire passer ma langue sur tout le buste de mon ami. Je le retourne doucement et descends vers son joli petit cul.


_Mercredi je n’ai rien dit car c’était ta première fois mais maintenant j’aimerais qu’à chaque fois qu’on se voit tu sois rasé ou même juste taillé.

_Compte sur moi Kyl, je ferais n’importe quoi à présent pour te faire plaisir.


Il a vraiment le don de me mettre en émois. C’est avec un fort sentiment de béatitude que je commence à lui rasé son petit trou rose. Méfiance car les replis de l’anus sont trompeur et on peut se couper assez rapidement. Une fois le rasage terminé, je prends le pommeaux de la douche puis fait coulé de l’eau le long de son anus afin d’enlever les poils coupés. Une belle vison s’offre maintenant à moi, un petit trou tout rose, imberbe et propre est sous mes yeux. Tellement magnifique que je ne peux m’empêché de le dévorer tout de suite: surprenant Damien dans mon élan. Je joue avec son petit trou, je passe ma langue entière dessus, je la fais tourner autour puis l’enfonce doucement dans son anus. Je lui procure ce traitement pendant plusieurs minutes tout en lui caressant les fesses et ses superbes couilles imberbes. Je commence maintenant à le masturber doucement en continuant de lui bouffer son petit et magnifique cul. Damien gémit sous mes multiples caresses, il se cambre de plus en plus m’offrant encore plus son cul. Je commence à lui caresser maintenant son anus avec un doigt tout en continuant à le masturber avec plus de vigueur. Je retourne doucement Damien, j’ai maintenant son magnifique phallus sous les yeux que je gobe instantanément. Je continue de caresser son anus avec mon doigt, je suce goulûment sa bite, lui passant ma langue sur tout le long de sa verge, lui léchant doucement mais sûrement ses grosses couilles que je sais pleine de sève délicieuse qui ne demande qu’à sortir, puis remonte de nouveau le long de sa verge, jouant avec son gland, passant ma langue tout le tour de sa couronne avec insistance ce qui lui arrache des cris de plaisir intense.


_Putain mec qu’est-ce que tu suces bien, me dit-il entre deux souffles de plaisir!

_Souviens toi bien de tout ce que je te fais là, ressens bien les choses car après ce sera à toi de me le faire.


Il me releva puis m’embrassa de nouveau avec toujours autant de fougue et d’amour!


_Je ferais de mon mieux alors.


Profitant du fait que je sois à nouveau debout, je recommence à lui lécher ses pectoraux et ses abdos, étant plus insistant, le fait de faire languir son partenaire est un bon moyen de l’exciter d’avantage et d’accentuer sa jouissance prochaine. Je continue mon manège durant à peu près 5 minutes, délaissant totalement sa bite, mais pas son cul que je continue encore à caresser et doigter. Je salive mes doigts puis recommence à le doigter, insérant doucement un deuxième doigt dans son petit trou. Damien gémit de plaisir et instinctivement commence à frotter sa bite contre la mienne. Je sais que c’est de nouveau le moment, je me remets à genoux puis recommence à le sucer goulûment. Ne voulant pas que je réabandonne sa bite, Damien me prend la tête de ses deux mains puis commence à me baiser la bouche à grand coup de rein. Son gland cogne le fond de ma gorge m’arrachant un petit soupir de plaisir à chaque poussée, Damien recommence à crier de plaisir, son orgasme n’est pas loin. Je lui insère un troisième doigts dans son anus ce qui immédiatement lui déclenche un violent orgasme, une marée de sperme m’arrive en bouche, mon ami est secoué de spasme dans tout le corps tellement son orgasme est fort, ses abdos se contracte et se décontracte à une vitesse folle, son anus se ressert fortement autour de mes doigts, il finit par tombé à genoux face à moi, sa bite à demi bandé inondé de sperme contre la mienne, puis tombe contre moi à demi conscient. J’avale avec délice son sperme, j’enlève mes doigts de son anus puis le serre contre moi avec force, témoignant mon amour pour lui.


Damien reprend doucement conscience, puis me prend lui aussi dans ses bras, nos tête sur l’épaule l’un de l’autre nous restons ainsi pendant plusieurs minutes.


Nous finîmes par nous lâcher et nous nous embrasons avec passion.


_C’était magnifique, me dit Damien!

_Merci, je suis heureux que cela t’ait plus, maintenant à toi de me faire jouir autant.

_Je ne sais pas si j’en suis capable, pas à un tel niveau.

_Tu y viendras, avec le temps tu apprendras à faire jouir intensément ton partenaire.

_Comment à tu appris toi? Me demande t-il

_J’ai eu de très nombreux partenaires avant toi, ils m’ont appris aussi, puis j’ai aussi appris par moi-même à reconnaître les endroits les plus sensibles et les plus jouissifs chez un homme! L’instinct parle en premier, à toi de l’écouter et de le suivre. Bon allez viens avant on fait une petite pause.


Nous enfilons chacun juste notre pantalon puis sortons dans le jardin fumer une cigarette.


_Et toi, pardonne ma question mais, tu as déjà couché avec une fille? me demande Damien

_Non, jamais, peut être qu’un jour j’essaierais mais si cela n’arrive pas cela ne me perturbera pas le moins du monde.

_Peut être que tu te rendras compte que tu préfères les filles!

_Non jamais, répondit-je en rigolant, j’aime trop les bites pour m’en passer, c’est comme ça, ma première fois était avec un mec et je finirais ma vie avec un mec!

_Et tu avais quel âge?

_13ans, lui en avait 15, on se connaissait depuis plusieurs années puis un jour on a décidé d’aller un peu plus loin, on avait commencé par ce branler mutuellement, puis se sucer, puis il m’a enculé. Le choix des écoles nous a ensuite séparé et depuis je n’ai plus du tout de nouvelle de lui. (Lire dans « Une première unique »)

_Dure ça, vous avez couché qu’une fois ensemble?

_Oui, je l’adorais, c’était un super beau mec, hyper sympa mais je pense qu’il n’assumait pas son homosexualité!


Il y eu un moment de pause, puis nous décidâmes d’aller dans ma chambre afin de mettre en application ce que Damien venait d’apprendre. Une fois dans la chambre, Damien m’attrape par la taille et m’embrasse à pleine bouche en me caressant le dos puis les fesses au travers de mon pantalon.


_Maintenant Damien, tu es l’actif, je me laisse totalement faire, suis ton instinct et remémore toi ce que je t’ai fait!


Nous recommençons à nous embrasser, Damien fait doucement glisser mon pantalon au sol et continue de me caresser les fesses à présent à nues en frottant doucement mon anus avec un doigt. Puis il descend délicatement sa langue vers mon cou, puis vers mon torse, il joue avec mes tétons en les suçant, les mordillant pendant quelques secondes puis descend toujours passant sa langue douce et chaude sur mon ventre. Il continue encore de descendre, passe sa langue sur mon pubis imberbe, contourne ma bite à sa base puis descend le long de ma cuisse droite vers mon genoux. Il continue encore puis atteint mes pieds qu’il lèche ardemment. Il abandonne mon pied droit puis commence à me lécher le gauche puis remonte tout le long de ma jambe tout en continuant à jouer avec mon anus à l’aide de son doigt. Il me fait languir comme jamais je ne l’ai fait moi-même à un autre, j’avance ma main vers ma bite mais Damien le remarque, il m’attrape les deux mains, m’allonge sur le lit avec force et continue son manège à me lécher sur l’ensemble du corps. Une fois les moindre recoin de mon anatomie imbibé de sa salive, il me retourne sur le ventre et recommence en partant de ma nuque pour descendre vers mes omoplates, le milieu puis le bas du dos, mes fesses puis descend sur le creux de mes cuisse, l’intérieur de mes genoux et la plante des pieds. J’en peu plus je vais exploser, j’ai trop envie qu’il me prenne en bouche ou qu’il me branle. Il me relève le bassin puis replis mes jambes sous mon ventre, ainsi je me retrouve à quatre patte, le cul redressé et la bite prête à exploser à porter de main.


_Alors tu aimes? Me demande t-il.

_Mec j’en peux plus!


Il commence à me bouffer l’anus, je ne peux m’empêcher de gémir sous ses coups de langue répétés sur mon petit trou. Sentir sa langue chaude et humide sur mon anus est un vrai régal, les sensations qu’il me transmet son sublime, sous l’effet du plaisir je me cambre un peu plus lui offrant d’avantage mon cul. Il prend enfin ma bite dans sa main et commence à me masturber avec vigueur. Il introduit d’un coup deux doigts dans mon anus m’arrachant un cri de plaisir que je ne pus retenir puis il commence à me doigter avidement faisant tourner ses doigts dans mon cul puis les faisant coulisser rapidement. Mes gémissements se transforment en cri de plaisir. Me sentant sur le point de jouir, Damien arrête brutalement tout ses gestes, ce gars a le don de faire languir à fond ses partenaires. Il attend environ 30 secondes puis recommence à me doigter violemment, m’introduisant un troisième doigt dans mon anus. A ce moment il change de position, il se glisse entre mes jambes gardant toujours ses doigts dans mon cul puis commence à me sucer avec avidité. Il me procure les mêmes caresses buccales que je lui ai prodiguées, il aspire mon gland puis passe doucement sa langue le long de ma verge pour venir me sucer et gober les couilles puis fait marche arrière me reprenant la bite à pleine bouche, léchant ma couronne avec grande insistance. Il accélère les mouvements avec ses doigts, le plaisir qu’il me procure est sans égal et je finis enfin par décharger tout mon foutre sous pression dans sa petite bouche gourmande, je lui lâche en intégralité ce que contiennent mes couilles tellement mon excitation est grande, mon cul se tend vers le haut, je pousse un hurlement de jouissance puis je finis par m’écrouler sur mon lit, enfonçant jusqu’à la garde ma bite à demi bander dans la bouche de mon ami qui se trouve maintenant sous mon ventre. Dans un état de demi concience je le sens aspirer encore plus mon gland, récupérant ainsi les dernières gouttes de mon sperme. Je sens ses doigts sortir de mon anus puis me lève légèrement le bassin, se dégageant ainsi de sous moi. Je ne sais pas combien de temps je suis resté ainsi affalé sur mon lit à plat ventre, par contre ce qui me sortit de mon état végétatif fût un contact chaud et humide sur mon anus. Damien recommence à me bouffer l’anus à pleine bouche pendant plusieurs minute tout en me caressant les fesses et le dos, étant toujours à demi conscient je ne réagit pas puis je sens quelque chose de dure poussé sur ma corolle et entrer en moi instantanément ce qui me fit revenir à moi immédiatement m’arrachant un cri de plaisir.


_On dirait que tu as aimé Kyl, me dit Damien d’un ton moqueur.

_Et comment, putain c’était génial Dam merci, tu es un super élève.

_Merci, mais j’ai un bon prof et je pense avoir encore beaucoup à apprendre.


Il commence ses va et vient me ramonant les intestins pour ma plus grande joie. Accélérant ses mouvements, je commence à gémir de plaisir, il accélère encore me déchirant les entrailles, me faisant hurler de plaisir. Je sens sa bite palpiter dans mon petit cul. Il me défonce ainsi pendant plusieurs minutes puis finit par se vider entièrement en moi dans un grand râle de plaisir.


_Désolé mais j’en pouvais plus non plus, te prodiguer ainsi du plaisir ma exciter énormément.

_Ce n’est pas grave t’inquiète pas.


Il se retire de mon anus, sa bite est imbiber de son sperme, je me retourne puis la prend en bouche me délectant de se nectar délicieux. Quand à lui il me bascule en arrière, me relève les jambes et me lèche mon trou récupérant tout son foutre qui coule de mon anus puis vient m’embrasser à pleine bouche me faisant ainsi partager son sperme. Nous continuons de nous embrasser longuement avec passion et amour.


_Bon j’ai faim moi, on va se manger quelque chose! dit-je

_Ouai moi c’est pareil.


Nous nous levons puis enfilons nos pantalons, le reste de nos vêtements étant restés dans la salle de bain nous décidons de rester habillés ainsi, la température ambiante de la maison nous le permettant.


Pendant que nous mangeons, je remarque que Damien à envie de me dire quelque chose:


_Poses ta question, lui dit-je, vas y t’inquiète pas n’ai pas peur, je vois que tu es songeur.

_Et bien, j’aimerais savoir si tu as encore de nombreux partenaire?

_Quelques uns oui, pourquoi tu me demandes ça?

_Savoir si tu vas rester avec eux aussi!

_Je ne sais pas encore, et toi tu comptes rester avec ta copine Caroline?

_Je ne vois pas comment lui annoncer, imagines, je ne vais pas lui dire que je la quitte pour un mec, ça lui ferait trop de mal.

_Oui évidement, faut pas lui dire comme ça, prend le temps qu’il te faut rassures toi.

_Tu n’as pas répondu à ma question, tu vas les garder tes mecs ou pas! alors?

_La prochaine fois que je les verrais, on baisera histoire de, puis je leur dirais que c’est fini tout simplement. Ils retrouveront un autre mec qui saurât les satisfaire analement comme certain me le dise si bien.

_Comment ça?

_Tu auras remarqué que je n’ai pas vraiment une bite exceptionnellement énorme!

_Peut être mais personnellement moi je l’adore, me dit-il en souriant.

_Merci, moi aussi j’adore ta magnifique queue Dam, elle est superbe.


Nous finîmes de manger en silence puis nous allâmes fumer une cigarette dehors.


_On remet ça? Demande Damien

_Ouai si tu veux, répondis-je avec un sourire.


Damien se lève de la chaise de jardin et s’agenouille face à moi!


_Attend, tu veux faire ça dehors? Demandais-je

_Ba! oui pourquoi pas! Il fait chaud, on a un beau soleil!

_Ouai mais les voisins pourraient nous entendre.

_On ferrât ça discret t’inquiètes, me dit-il en défaisant les boutons de ma braguette.


Il libère ma bite et mes couilles de mon pantalon, malgré mon absence d’érection il commence à me sucer vigoureusement, ma bite gonfle rapidement dans sa bouche chaude. Il fait de rapide va et vient avec sa bouche sur ma queue, je sens sa langue passer sur toute ma verge, il avale entièrement ma bite la poussant jusqu’au fond de sa gorge puis recommence ses va et vient rapidement pour mon plus grand plaisir. Je respire fort sous les assauts buccaux de Damien, il me dévore les couilles avec insistance, ne les lâchant plus, il prend mes couilles entièrement dans sa bouche puis les lèches avidement avec sa douce langue ce qui m’arrache des petits cris de plaisir. Restant discret pour ne pas nous faire surprendre par les voisins, Damien aime ça, l’idée de se faire observer aidant à l’excitation, il fait tout pour me faire crier mais je me retiens. Il prend mon pantalon, puis le tire vers lui me faisant tomber de la chaise, me voila maintenant assis par terre, Damien à quatre pattes me suçant toujours avec envie. Ses caresses me procure des sensations intenses, je ne peux empêcher quelques soupirs de plaisir s’échapper de ma bouche ce qui encourage Damien à continuer encore et encore. Sa fellation perdure pendant plus de 15 minutes, étant d’un naturel non précoce je savoure au plus haut point les caresses buccales que m’offrent mon ami.


Il se lève, me prenant en dessous les bras, il me relève aussi puis me plaque, dos au mur avec force. Il m’embrasse à pleine bouche puis me lèche le cou, les tétons, les abdos pendant plusieurs minutes ne s’intéressant plus à ma bite. Enfin il me retourne, il me prend le cul de ses deux main puis écarte au maximum mes fesses avant de m’enfoncer toute sa bite dans le cul m’arrachant un énorme hurlement de plaisir que je ne pus contenir.


_A j’ai enfin réussi à te faire hurler, dit Damien en rigolant

_T’es con ou quoi? Si quelqu’un entend on va nous voir.

_Il n’y à personne à cette heure-ci chez les voisins, et des champs on ne distingue pas grand-chose et puis de toute façon on ne nous reconnaitra pas.


Il commence à me pilonner le cul à grand coup de rein, sortant entièrement sa bite de mon cul puis la rentrant entièrement la seconde suivante. Il me défonce la prostate avec sa grosse bite me procurant un plaisir énorme. Il me possède entièrement en poussant de fort « HAN » me déchirant le fondement à une vitesse incroyable m’arrachant des cris de plaisir évident. Nous sommes toujours debout, moi la tête contre le mur, le cul bien en arrière, Damien me tien fermement par les hanches leur faisant faires des va et vient au même rythme que lui. Damien prend ma bite dans sa main et commence à me branler rapidement accentuant encore plus mon plaisir. Apres 5 minutes de ce traitement, je finis par éjaculer dans la main de mon ami dans un cri de plaisir intense. Il essuie sa main pleine de mon sperme sur mon visage, étalant mon foutre sur mes joues, mon front, mes cheveux,… Il continus de me pilonner violament le cul puis se retire d’un coup, me retourne et me force à me mettre à genoux puis éjacule tout son foutre sur mon visage déjà imbiber de mon sperme.


_Putain quel pied, dit Damien qui se met lui aussi à genoux face à moi.

_Ouai, c’était super, dis-je.


Nous nous embrassons avec amour, Damien frotte son visage sur le mien, étalant nos sperme mélanger sur son visage d’ange, puis me lèche intégralement le visage se délectant de nos foutres, j’en fais de même, avalant nos semence avec délice.


_La semaine prochaine, mes darons partent en weekend et j’organise une petite soirée, ça te dirais de venir? Dit Damien

_Je pense pas, c’est toujours le bordel à tes soirées, j’y réfléchirais.

_Ok comme tu veux.


Nous allâmes encore prendre une douche afin de nous nettoyer entièrement. Nous avons encore baisé une fois dans la journée, moi enculant Damien dans le salon sur la table à manger.


_Mec faut que j’y aille, je suis de garde cette nuit à la caserne!


En effet, Damien est Pompier.


_Ok, à la prochaine alors, dit-je en lui faisant un clin d’œil.


Nous nous embrassâmes avec passion pendant plusieurs minutes, nous collant l’un à l’autre avec tout l’amour que l’on ressent l’un pour l’autre.


_Je t’aime, lui dis-je

_Je t’aime aussi, me répondit-il.


Il partit chez lui enfiler son uniforme. Il ressortit quelque minute après dans son magnifique uniforme de pompier, en boitillant, Je ne pus m’empêcher de rire en le voyant marcher ainsi.


A suivre dans « Une soirée mémorable! »

Diffuse en direct !
Regarder son live