Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 2 244 fois
  • 29 J'aime
  • 1 Commentaire

Une belle réunion !!!

Chapitre 1

Erotique

J’avais trouvé un moyen de partir de chez moi ce soir là, j’avais prétexté une réunion bidon à cause du boulot à ma femme, qui s’éterniserai sûrement vers 21h30 environ, ce qui me laissait environ 2h et demi de libre.


Je pris donc ma voiture et partit en direction de chez mon collègue, chez qui je devais partir.

Il faut savoir que mon collègue avait des problèmes pour baiser en règles générale, et il m’avait déjà laisser sous entendre qu’il laissait sa femme voir d’autre gars pour qu’elle puisse se satisfaire.


Lorsqu’il m’avait dis cela la toute première fois, je ne l’avais tout simplement pas cru. Puis au fil de nos conversations, cela se révéla être la vérité, ce qui fis naître en moi un irrésistible fantasme, celui de me taper la nana de mon collègue. Sa femme avait des formes généreuses sans être grosse, elle avait ce qu’il faut où il le faut, une belle poitrine un beau visage et un cul à vous détourner tout les regards.


Je roulais donc tranquillement chez mon collègue qui n’habitait qu’à 10 min de chez moi en voiture, stressé à l’idée de faire ce que j’allais faire, j’allais trompé ma femme, mais l’excitation de la situation l’emportait sur toute morale.


Je frappais à la porte et mon collègue m’ouvrit en me faisant un clin d’œil.

— Tiens te voilà, chérie, Antoine est arrivé, viens !!!

-  J’arrive dit-elle,


Nous nous installions sur le canapé sur lequel un cocktail nous attendais tous. Lors de cette attente, mon collègue me dis que sa femme était en ébullition lorsque celui-ci lui avais dis que je viendrai pour la baiser. A ces mots, mon sexe se durcit comme jamais et c’est à ce moment là qu’arriva la femme de mon collègue, tiens Anne, comment vas-tu?

Elle avait revêtu une longue robe noire, fendu jusqu’à mi-cuisse, et un décolleté ouah maman, à vous damner. Ce qui me fit avoir une érection. Je me levai pour lui faire la bise et la bosse créée par mon sexe ne lui échappa pas.

-Et ben dis donc on ne peux pas dire que tu perdes de temps toi, mais buvons un peu avant.

-Oui oui balbutiai-je…


Nous commencions tout les trois à boire et à nous mettre à l’aise à l’aide de ce bon cocktail lorsque Anne nous dis:

-Bon je vais dans la chambre rejoignez moi si vous le voulez.


Lorsqu’elle fut partie, mon collègue me fit signe d’y aller en premier, je lui dis :


— Tu es sûr ça me gène, c’est ta femme vas y en premier

— Non vas-y le premier tu ne vas pas le regretter.


Je partis donc en direction de la chambre et lorsque j’arrivai, je la vis là, de dos, elle portait un string avec des portes jartelles et un soutien gorge des plus sexy, la robe était déjà tombé à terre.


Mon cœur battait la chamade, elle me dis de m’approcher et je glissait délicatement mes mains sur ses hanches en lui embrassant le coup, sa respiration m’excitait.


Je lui dégrafai son soutient et le tournai vers moi pour l’embrasser, nos langues s’entrecroisaient lorsqu’elle commença à me déboutonner le pantalon et à glisser sa main sur mon sexe.

Et commença un jeu de va et viens sur ma pine qui était déjà dur comme du roc.


— Et bien je m’imaginais bien que tu en avais une grosse, mais dis moi, elle est énorme !!! Je vais voir si elle est à mon goût et là, elle commença à me pomper, les va et viens les coup de langues, c’était divin, je nageais dans le plaisir, et mon collègue nous rejoins et la situation l’excita au plus au point.


— Alors, il est bon mon collègue chérie?!


— Mouiii !!! Il est délicieux, viens mon chérie.

Elle s’assit sur le lit et me tira par la queue pour la suivre et mon collègue s’approcha d’elle également.

Et là elle commença à nous pomper à tour de rôle, quand elle pompait l’un, elle branlait l’autre et inversement. Hummm ah c’est bon …. Oui venez hummm….

L’atmosphère était tellement érotique, je n’y croyais pas…


Le visage de mon collègue se crispa et il dit à sa femme

— Arrête je vais lâcher la sauce…

A peine avait-il dis ça qu’il lui éjacula tout dans la bouche.

— Et bien purée tu lui fais de l’effet à ma femme regarde elle à tout avaler cette cochonne.

— Waouh elle est bonne cette cochonne dis donc.

Mon collègue allongea sa femme sur le lit et lui retira son string et commença a lui faire un cunnilingus elle respirait fort, criait de plaisir oui, je lui embrassai ses tétons les mordillaient, les pinçaient elle jouissait cette coquine.

Elle me fit signe de m’avancer pour la chevaucher et voila que ma queue était à nouveau dans sa bouche, je la baisai par la bouche.


— Oui tiens prends ça

— Mhummmm Mouiiii, disait elle en ayant ma queue dans sa bouche.

Ce petit jeu durait déjà depuis longtemps elle hurlait de plaisir, et moi je n’étais pas loin de cracher la sauce. Oui Oui Oui je commençais à essayer de me retirer pour ne pas lui éjaculer dans la bouche mais celle-ci me plaqua contre elle et pris dans l’excitation je lui envoyai tout ce que j’avais, elle avala tout la garce.

— Waouh,


— Allez viens chérie fit elle à son mari tout en se mettant à quatre pattes.


Mon collègue la prenait en levrette, je m’étais écarter pour contempler ce beau spectacle et pour me remettre de mes émotions… Je commençais à rebander en voyant cette coquine ce faire prendre.


— Euh Collègue à ton tour.

— Non je veux qu’il m’encule ton collègue!!!!

— OK pas de soucis, je m’approchait et son trou s’ouvrait déjà légèrement à moi, j’y glissait un doigt et elle jouis!


— Oui Oui, enfonce le tout net

Je m’exécuta

Oui c’est bon, je lui fit un petit jeu de va et viens et le fait de la voir à quatre pattes sur ce lit, moi en train de la doigter il n’en fallut pas plus pour attisé à nouveau de la fougue, je retirai mon doigt et plaçait mon sexe à l’entré de son anus, j’y entrai doucement, hummm…. Vas y oui…je crachai sur son cul pour le lubrifier… et ça l’excitait oui…

Et là je commençai à la prendre en intensifiant mes gestes… Mon collègue se branlait tout en nous regardant…

Tiens t’aime ça te faire enculer par ma queue…

Oui oui, plus fort Oui…

Tiens voilà…

Oui oui oui…

JE lui fis ça environ 5 minutes quand je me retira pour m’allonger sur le lit.


Non surprise, je lui fis signe de venir sur moi.

Et elle me représenta son cul, cela rentrait sans soucis… Oui oui..

— Viens prendre ta femme, dis-je à mon collègue.

— Attends on ne l’a jamais fais, tu veux chérie…

Mais oui qu’elle veut dis-je tout en la culbutant à nouveau pour lui faire sortir des Ah oui c’est bon viens Hummm….

Mon collègue pris donc sa femme par sa petite chatte humide et moi par son cul…

On soufflait tous de plaisir, qu’elle extase, mon collègue ne tarda pas à montrer des signes de crispations il allait éjaculer,

Sors lui dis t-elle. Il s’exécuta.


Elle se retira de moi pour me faire face, et elle commença à me baiser et je lui caressais les seins, j’allais bientôt lâcher la sauce moi aussi.

Elle se retira et s’allongea sur le lit.

— Allez les garçons un de chaque côté de ma tête et envoyez moi tout dans la bouche.

Mon collègue et moi nous exécutions et elle commença à nous branler, et j’allais lâcher la sauce lorsqu’elle me serra le sexe comme pour me faire comprendre qu’elle voulait que j’attende son mari elle arrêta ses gestes sur moi et repris de plus belle sur son mari, lorsque celui-ci allait éjaculer elle repris avec moi et nous lui crachions tout ce que nous avions, ensemble, elle jouissait et riait de plaisir la garce.

Ah ah ah ah, que c’est bon, mouille !!! Elle en avait partout la garce.

Je m’allongeais sur le lit mon collègues aussi, nous étions aux anges.


— Merci les garçons dit-elle.

— Merci à toi, à vous, merci collègues.

— De rien, merci à toi d’avoir satisfait ma belle, faudra ce refaire ça.

— Oui dit elle en me reprenant le sexe, oui, j’aime ta pine.

— OK très bien, pas besoin de me faire prier…


Et c’est ainsi que ma soi disant réunion fut un mémorable moment de sexe.


Je rentrait à la maison le sourire jusqu’au oreilles et ma femme qui me dis :

— Ça va ta réunion c’est bien passée apparemment

— Apparemment lui dis-je…..



  FIN

Diffuse en direct !
Regarder son live