Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 21 568 fois
  • 152 J'aime
  • 2 Commentaires

Une bigote coincée devient une chaudasse délurée!

Chapitre 7

Complètement délurée!

Avec plusieurs hommes

Les jours suivants, Marie Paule est occupée par son travail. Nicole est livrée à elle-même. Elle est devenue obsédée par le plaisir sexuel. Elle qui, quelques jours avant était une grenouille de bénitier, la voilà maintenant qui ne rêve que de bites qui lui défoncent les orifices.


Quelques années plus tôt, on avait vu apparaître les premiers sex-shops. Marie Paule lui a donné une adresse et Nicole décide de s’y rendre. Sanglée dans un imperméable strict, les lunettes de soleil sur le nez, elle pénètre dans l’établissement...

Une heure plus tard, elle ressort lestée d’articles de lingerie très hots, de godes et de revues pornographiques très explicites. Elle passe la journée à se "documenter" et à essayer les différents godes...La cyprine coule à flots!


Le lendemain, c’est le jour qui avait été fixé pour installer une cuisine équipée et trois ouvriers débarquent et se mettent aussitôt à l’ouvrage. Ce sont trois beaux gaillards très virils. Nicole s’attarde un peu à les regarder travailler admirant leurs muscles. Ils sont tous trois vêtus d’un pantalon de travail et d’un marcel qui dégage bien leurs épaules puissantes. L’excitation monte en elle. Très vite, elle n’a qu’une idée en tête: se faire posséder par ces trois superbes mâles! Ce qui l’excite encore plus c’est qu’elle a surpris quelques regards lubriques sur ses formes rebondies.


En attendant qu’ils terminent leur ouvrage, elle décide de consulter les revues porno dans sa chambre tout en essayant les gadgets dont elle a fait l’emplette. Un roman photo en particulier attire son attention: il met en scène plusieurs hardeurs en train de prendre une bourgeoise délurée. Elle se voit déjà dans ce rôle.

Il est temps pour elle de se préparer. Les ouvriers ont bientôt terminé. Nicole enfile des dessous plus que subjectifs: Porte-jarretelles rouge et bas fumés, une petite culotte rouge largement ouverte à l’entrejambes. Aux pieds, une paire d’escarpins rouges à très hauts talons. Elle enfile par dessus un peignoir. Elle soigne le maquillage et se met un parfum envoutant. Elle s’estime parée pour la suite...


Elle descend. Dans la cuisine, les trois ouvriers ont terminé. L’un d’eux dit:

-Nous avons terminé Madame, nous vous enverrons la facture...

-Beau travail Messieurs!

-Eh bien nous allons vous laisser...

-Vous allez bien boire un verre?

-Pourquoi pas?

Ils suivent Nicole jusqu’au salon. Trois paires d’yeux sont fixés sur la croupe rebondie qui se dandine.

-Asseyez vous Messieurs. Un petit scotch?

-Volontiers Madame!

-Oh appelez moi Nicole je vous en prie.

-D’accord Nicole! Moi c’est Raymond et voici Edouard et Marc.

Deux d’entre eux sont sur un canapé, le troisième est sur le canapé qui lui fait face. Nicole sert les verres puis s’assied à côté de Marc. Ils portent un toast. Raymond demande à Nicole:

-Votre mari n’est pas là?

"Oh oh toi t’as une idée derrière la tête!" se dit Nicole.

-Non il est absent toute la semaine. En fait, je ne le vois que le week-end.

-Oh! ce n’est pas trop dur?

-Ben je me sens un peu seule. Mais, d’un autre côté, ça me laisse pas mal de liberté...

Les trois hommes échangent des regards entendus. De plus en plus excitée, Nicole décide de passer à l’offensive et dit:

-Il fait chaud ici, je vais me mettre un peu à l’aise...

Devant les trois gaillards stupéfaits, elle se lève et d’un geste élégant elle fait glisser son peignoir puis se rassied comme si de rien n’était, comme si elle n’était pas les seins nus, les jambes un peu écartées avec cette culotte ouverte qui laisse apparaître sa chatte velue.

-Vous m’excuserez mais j’avais vraiment trop chaud...

-Mais vous êtes chez vous Nicole! répond Edouard qui est à côté d’elle.

-Et puis, ça ne nous gêne pas du tout...au contraire surenchérit Marc.

-C’est peut-être aussi parce que je suis seule avec trois hommes séduisants, virils...

Elle ne se gêne pas pour regarder chacune des trois braguettes qui ont pris du volume.

-Mais vous devriez peut-être vous mettre à l’aise aussi...

-C’est vrai! répond Raymond avec un sourire lubrique.

Les trois ouvriers ôtent pantalon et slip. Les trois bites, de bonne taille sont déjà très en forme! Nicole glousse d’aise et se doigte la chatte ouvertement.

-Eh bien quand je disais que vous étiez virils!

-Contents que ça vous plaise!

-Dites les gars, je vais devoir me satisfaire toute seule?

-On ne demande qu’à vous être agréable!

Ils se lèvent, la bite à la main et voilà Nicole, à genoux, cernée par trois sexes en forme...Elle les regarde une à une comme si elle ne savait pas par laquelle commencer.

-Mhh! C’est fou toutes ces pines pour moi toute seule!

-Elles sont à votre disposition chère Nicole!

Raymond frotte le gland sur les lèvres de la femme qui empoigne vigoureusement les deux autres membres. Elle les branle tandis que ses lèvres s’ouvrent pour laisser pénétrer la bite bandée...

Elle le suce puis alternativement les deux autres queues. Les trois bites sont maintenant bien raides.

-Elle suce bien hein les gars? dit Marc.

-Ouais elle aime la bite cette salope!

-Une vraie pute oui! On va bien la baiser...

Nicole reprend son souffle.

-C’est vrai vous allez me baiser?

-Ouais chérie! Tiens assieds toi sur le canapé.

Docile, Nicole s’assied et écarte les jambes. Raymond s’agenouille et lèche la chatte humide avec application tandis que Nicole continue à branler les deux autres bites. Raymond la pénètre maintenant et lui donne des bons coups de boutoir. Les trois hommes se succèdent dans la chatte de Nicole et bientôt elle hurle de plaisir:

-Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!!

Mais les trois ouvriers ne sont pas rassasiés. Marc s’allonge sur la moquette. Nicole s’empale dessus et fait quelques allers et retours. Raymond demande:

-Tu prends du cul aussi?

-Ben t’as qu’a essayer! répond Nicole en rigolant.

Elle ne se reconnaît plus! Elle qui, peu de temps avant, était si prude, maintenant se comporte comme la dernière des traînées! Raymond accède à ses désirs et enfile le petit trou serré...

Pendant de longues minutes, les trois hommes vont se succéder dans ses orifices déclenchant plusieurs orgasmes violents chez Nicole. Elle est dans un état second. Elle ne sait plus qui est dans sa chatte, son cul, sa bouche. Mais tout a une fin. Edouard annonce:

-Putain je vais venir!

-Moi aussi ajoute Raymond

-Pareil complète Marc.

Nicole s’agenouille à nouveau.

-Donnez moi votre sperme!!!

Elle est cernée par les trois pines. Ses partenaires se branlent avec énergie. Nicole reçoit rapidement une première giclée sur le visage. D’autres se succèdent lui faisant un masque de foutre sur le visage. Ca coule aussi sur son opulente poitrine. Elle nettoie les trois bites tout en étalant la semence sur ses seins.

-Mhh vous savez vous servir de vos outils les gars!

-A votre service Madame! S’il y a le moindre problème avec la cuisine, appelez nous...

-Je n’y manquerai pas...

Diffuse en direct !
Regarder son live