Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Lue 35 131 fois
  • 95 J'aime
  • 7 Commentaires

une copine me convainc de devenir sa copine

Chapitre 1

Travesti / Trans

Marie Hélène avait un grand appartement, nous y prenions souvent le café ensemble. J’avais 20 ans et elle 30. Parce qu’elle était belle, plus âgée et terriblement classe, elle avait une ascendance hypnotique sur moi. Rousse avec des taches de rousseur qui rehaussaient sa peau blanche, les lèvres peintes avec du mauve, des yeux verts inquisiteurs, lui donnant une beauté froide. Le prétexte de nos rencontres, outre le café était que je lui tire les cartes. Après une séance où, je lui dis des choses qui la troublèrent, comme pour inverser la situation elle me dit:" tu es pas mal en garçon, mais je pense que tu serais encore plus séduisante en fille!" A ses mots, je rougis. D’une voix hésitante, je répondis: "Pourquoi pas". " Alors ça te dirait que je te maquille, te mette une minijupe, de la lingerie (un string hum...) des escarpins à talons...J’étais troublé, mon sexe raidissait dans mon pantalon. Je me surpris à répondre "Oui" à la manière d’un robot. Nous n’aurons pas besoin d’épilation, tu es quasiment sans poils. Attends-moi, je vais chercher de quoi te transformer. Déshabilles-toi en attendant. Mets-toi tout nu. 7mn plus tard, elle revenait avec des habits et une trousse à maquillage. Bien, enfile ce string noir, pour commencer. C’est bien tu sens le frottement de la ficelle. Tu vas voir, c’est existant et cela va te conditionner doucement. Maintenant enfile ces bas. La sensation du nylon qui glisse et crisse en remontant sur mes jambes était étonnante, délicieuse. "Maintenant met se soutien-gorge, le chemisier en soie rose, la jupe en cuir noir, les talons aiguilles, le collier de perles. Hum tu es très mignonne! Les chaussures te cambrent le cul. Approche ton visage que je te maquille..." Elle sortit alors le tube de rouge à lèvre Dior, dont elle m’enduisit largement la bouche, puis elle la retravailla au crayon noir pour lui donner une touche plus lascive. "Tes Yeux, je vais te faire le regard d’une catin" Elle brossa alors mes cils avec du mascara vert, qui allait très bien avec mes yeux noisette. Du fard à paupières mauve, un peu de fard à joues orangé, et pour finir elle me dessina une mouche au crayon noir. "Un peu de parfum, comme "Angel" de Thierry Mugler et le tableau sera complet" Elle mit alors quelques gouttes sur la pulpe de ses doigts, et les passa délicatement derrière les lobes de mes oreilles: doux frissons... "Et maintenant, à quoi tu veux jouer..."

à suivre

Diffuse en direct !
Regarder son live