Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 19 685 fois
  • 87 J'aime
  • 6 Commentaires

Une famille formidable

Chapitre 1

Inceste

Chapitre 1/3



Cette histoire commença par une belle journée de printemps. Nathan marchait le long du trottoir, ayant fini les cours plus tôt que prévu. C’était le moment rêvé pour épier les jolies filles en jupette. Il en croisa pas mal en chemin. Et s’attira même quelques regards complices. Nathan était un jeune homme très séduisant. Dix-huit bougies. Un corps musclé. Les yeux bleus et les cheveux bruns coupés courts. Il avait tout pour plaire aux filles. Il lui fallut moins de dix minutes pour rejoindre le domicile familial.


Nathan effectua un détour vers la cuisine, grignota un petit quelque chose puis monta les marches pour gagner le premier étage. Il déposa ses affaires dans sa chambre, jeta un coup d’œil à son agenda et entreprit de s’avancer dans ses devoirs. Il devait rédiger un exposé pour le professeur de sciences mais la tâche se révélait compliquée car son ordinateur était en panne. Il en avait besoin pour faire des recherches plus poussées sur le sujet. Par conséquent, il utiliserait celui de sa sœur. Nathan entra dans la chambre voisine, alluma l’ordinateur et se mit immédiatement au travail. Une heure s’était déjà écoulée quand il décida de faire une pause. Il surfa un peu sur Internet, puis fouilla dans les dossiers de sa sœur pour écouter des musiques. Il fit alors une étrange découverte…


Nathan double-cliqua un fichier vidéo. Il vit une fille se trémousser au rythme d’une musique, enlever ses vêtements avec des gestes lents et faire onduler son corps de manière très sensuelle. Il avait du mal à bien la distinguer car la scène avait été filmée dans un endroit mal éclairé. Elle retira son chemisier et le laissa tomber au sol, dévoilant un soutien-gorge très aguichant. Nathan la regarda mordiller sa lèvre inférieure, puis la lécher avec sa langue. Le pauvre était tellement serré dans son pantalon qu’il fit sortir son membre fièrement dressé. Il empoigna alors sa verge et commença à se branler, tâchant de ne pas trop se précipiter. La fille continua son petit manège, tortilla des fesses pour faire tomber sa jupe, exhibant un string en dentelle parfaitement assorti à son soutien-gorge.


« Mon bébé... J’aime trop quand tu bouges ton petit cul. J’en ai mal à la queue tellement je bande. »


Il y avait donc une autre personne... La caméra trembla légèrement, puis se rapprocha de la fille qui n’avait pas cessé de danser. Elle descendit ses mains vers le string, écarta le tissu et effectua quelques mouvements de va-et-vient. Le mystérieux individu zooma sur la chatte de sa complice. Elle glissa un doigt à l’intérieur. Puis un autre. Et encore un autre. Elle écarta davantage les cuisses pour que l’homme ne rate rien du spectacle.


« Tu es une grosse chaudasse… Tu le sais ça ? »


La caméra recula au bout d’un moment. Nathan profita de ce nouvel angle pour la toiser de la tête aux pieds. Elle était vraiment magnifique. Des yeux en amande. Des cheveux châtains foncés qui dégringolaient sur ses épaules. Des lèvres pulpeuses. Une silhouette fine. Des longues jambes fuselées. En fait, il ne lui trouvait aucun défaut. Elle était tout simplement parfaite. Et soudain, il sentit son cœur faire un bond dans sa poitrine. Cette fille... Il l’a connaissait déjà. Il s’agissait de sa propre sœur : Sarah. Comment avait-il fait pour ne pas la reconnaître plus tôt ?


« Viens me rejoindre sur le lit. J’ai une petite gâterie pour toi… »


Nathan n’en croyait pas ses yeux. Il s’était forcément trompé. Cette fille ne pouvait pas être sa sœur. Il avait du la confondre avec une autre. Et pourtant… il identifia même le mobilier et certains effets personnels sur la vidéo. Il s’agissait bien de la chambre de sa sœur. Il aperçut même une caméra posée sur une étagère voisine.

  – Oh, putain… furent les seuls mots à sortir de sa bouche.

Nathan s’approcha un peu plus de l’écran, le cœur battant la chamade. Il vit Sarah complètement nue monter sur le lit, se faufiler entre les cuisses de son partenaire et adresser un clin d’œil à la caméra. Puis elle le branla avec ses seins, ne quittant pas la caméra des yeux. Au bout d’un moment, elle ajouta :


« Tu es prêt ? »


« Qu’est-ce que tu crois… J’adore me faire sucer la pine. Et encore plus quand il s’agit de ta bouche. »


Nathan regarda sa sœur astiquer la verge de l’homme, la lécher sur toute sa longueur et l’engloutir jusqu’à la garde. Le caméraman poussa un grognement satisfait.

  – Ne te gênes pas…

Nathan manqua de faire un bond quand il découvrit sa sœur sur le seuil de la porte. Il remonta son pantalon à toute vitesse.

  – Merde ! Je te croyais encore à la fac… Qu’est-ce tu fiches là ?

  – Je ne vais pas te fournir un justificatif. C’est ma chambre. Tu vas la quitter tout de suite. Et n’oublie pas ta queue !


« Viens t’empaler sur ma bite… Oh, oui ! Voilà… Comme ça. »


Nathan n’avait pas pensé à interrompre la vidéo. Sarah devint encore plus rouge. Elle laissa exploser sa colère.

  – Et en plus tu fouilles dans mes affaires !

  – On se calme, sœurette. Ce n’est pas de ma faute si tu laisses traîner tes petits secrets à la vue de tous.

  – Je ne pouvais pas savoir qu’un pervers dans ton genre irait fouiner dans ma chambre. La vie privée, ça te dit quelque chose ?


« Hmmmmm, oui ! Baise-moi ! »


Nathan se tourna légèrement vers l’ordinateur. Le caméraman avait saisit Sarah par la taille et lui donnait des coups de bite dans la chatte, la faisant gémir de plus en plus fort.

  – Ça te fait bander tant que ça de voir ta sœur à poil ? Coupe-moi ça, bon sang.

  – Et pourquoi je le ferais ? Tu es plutôt douée comme actrice… Tu ressembles à une star du porno. C’est vraiment dingue…

Sarah en avait marre. Elle avança en direction de l’ordinateur.

  – Les parents sont-ils au courant de tes talents artistiques ? Et que la maison sert de lieu de tournage ?

  – Tu dis vraiment que des conneries.

  – Et tes amis, qu’en penseraient-ils ? Je devrais peut-être les mettre au parfum aussi.

  – Tu me fais du chantage maintenant ? T’es qu’un sale enfoiré…

Nathan ignora les propos injurieux de Sarah.

  – C’est quoi la contrepartie ? demanda-t-elle au bout d’un moment.

  – Tu pourrais me faire une séance privée. Comme dans ton film…

  – T’es un grand malade.

Nathan tourna l’écran de l’ordinateur pour que sa sœur puisse mieux voir. Elle se vit adresser un sourire satisfait à la caméra, le sexe de l’homme allant et venant à l’intérieur de sa chatte.

  – Un sourire pareil, ça ne se feint pas. Mais je peux toujours filmer… si ça aide.

Sarah adressa un regard assassin à son frère.

  – Tant pis… Je vais tout balancer.

  – C’est d’accord. Je vais le faire.

Nathan écarquilla les yeux, partagé entre l’étonnement et la satisfaction. Il avait supposé que sa sœur fournirait un peu plus de résistance.

  – Vraiment ?

  – Je n’ai pas le choix. A moins que tu oublies cette vidéo…

Nathan secoua la tête. Il comptait bien profiter de la situation.

  – C’est bien ce que je pensais, ajouta Sarah, étonnamment calme.

Elle s’approcha de son frère, le dévisagea un bref instant puis jeta un coup d’œil à la bosse qui déformait son pantalon. Elle entreprit alors de tirer sur le vêtement.


Nathan fut aux anges quand sa sœur libéra sa queue. Il la regarda saisir son membre à deux mains et le diriger vers sa bouche, lui donnant des petits coups de langue sur le gland. Elle ne broncha pas quand il empoigna sa queue-de-cheval et tira dessus pour la baiser en profondeur, au point qu’elle faillit s’étouffer. Il la laissa reprendre son souffle, puis répéta encore et encore.

  – Tu suces comme une déesse.

Il la regarda engloutir son sexe dans sa totalité, lui adresser un sourire coquin et reprendre le plus naturellement du monde. Par la suite, elle hotta son débardeur. Nathan en profita pour malaxer sa poitrine. Elle poussa un petit gémissement quand son frère fit rouler ses mamelons entre le pouce et l’index, le bout de sa langue venant lécher sa lèvre supérieure.


Sarah finit par se dégager. Elle tourna le dos à son frère, posa ses mains sur le rebord du bureau, creusa son dos et écarta ses jambes.

  – J’ai envie de sentir ta bite, ajouta Sarah en remuant les fesses.

Nathan quitta le fauteuil, releva la jupette de sa sœur et s’étonna qu’elle ne porte pas de culotte. Il fut en mesure de constater la moiteur de son entrejambes suite à une palpation en bonne et due forme.

  – Tu caches bien ton jeu… dit-il en lui glissant un doigt dans la chatte. Je vais t’empaler avec ma bite.

Sarah poussa un gémissement quand son frère la pénétra d’un seul coup, la saisit par la taille et entama un mouvement de va-et-vient à l’intérieur de son vagin. Elle se positionna alors sur la pointe des pieds pour qu’il puisse la sonder avec plus de profondeur.

  – Hmmmmm ! s’écria Sarah entre deux saillies, tâchant de conserver son équilibre malgré les coups de butoir de son frère. Oh ! Oui… Baise-moi !

Nathan continua de la pilonner durant cinq bonnes minutes. Il finit par s’allonger sur le dos, le sexe dressé. Sarah le chevaucha en prenant appui sur les côtés, faisant glisser en elle la verge turgescente. Elle entendit son frère pousser un grognement satisfait.

  – Oh ! Nathan… J’aime ta queue ! Elle est si grosse…

Elle pouvait sentir les mains puissantes de son frère sur ses hanches, la soulevant avec une facilité déconcertante.


Finalement, elle s’installa sur le siège et écarta les jambes pour que Nathan puisse se nicher dans sa chatte. Il se glissa aussitôt à l’intérieur, attrapa les appuie-bras du fauteuil et la pénétra de toute sa longueur, lui faisant perdre toute maîtrise. Sarah écarquilla les yeux et cria à chacun de ses coups de reins, tandis qu’il se déversait dans ses entrailles en lâchant quelques râles de plaisir. Nathan effectua un dernier va-et-vient dans le vagin de sa sœur avant de s’en extraire. Sarah laissa le sperme couler entre ses fesses, puis former une grande flaque sur le parquet de sa chambre.

Diffuse en direct !
Regarder son live