Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Publié le
  • Lue 6 937 fois
  • 102 J'aime
  • 6 Commentaires

Une femme extraordinaire

Chapitre 1

Travesti / Trans

Un soir au sorti du travail, je me décide à aller boire un verre. Je suis du genre plutôt casanier, aimant une simple soirée devant la télévision mais pas ce soir. Sur la route je traverse un secteur plutôt dynamique, avec un bar à l’ambiance survoltée. Je me décide à y rentrer et j’en suis plutôt content car la musique est bonne avec une ambiance chaleureuse.

Je commande une bière, il y a une place à une table et je m’assis pour savourer ma boisson tout en profitant de l’ambiance. Le temps passe, j’observe et là ! Le coup de foudre. Je vois une belle femme aux cheveux longs blonds, le corps svelte, avec des tatouages sur le corps. Bizarrement elle est seule au comptoir, ce qui me surprend. Finissant mon verre d’une traite, je prends mon courage et je me décide à l’aborder. Pour cela rien de plus simple, je vais parler tatouage avec.


Cette approche marche puisque après quelques amabilités, nous voilà assis ensemble à boire tout en discutant. Elle s’appelle Estelle travaille dans le social, secteur que je côtoie aussi. Plus nous échangeons et plus je tombe sous son charme. Elle a de magnifiques yeux verts et une bouche délicieuse. Pour autant il ne sert à rien que je m’imagine quoi que ce soit, puisqu’il y a peu de chances que cette rencontre se concrétise sur quelque chose.

Sauf qu’à ma plus grande surprise, c’est elle qui me demande si je ne souhaite pas être dans un endroit plus calme pour continuer à faire connaissance. Il est évident que j’accepte et c’est alors qu’elle me propose de venir chez elle. Elle habite d’ailleurs à 5 minutes à pied du bar où nous sommes, ce qui est plus pratique que d’aller chez moi. En allant chez elle je l’observe et je constate que son physique est vraiment agréable à regarder. Il est sur qu’elle sait que je la mate et ça n’a pas l’air de la déranger ; bien au contraire.


Elle habite dans une maison, dans un quartier résidentiel. En entrant j’enlève ma veste qu’elle range à son vestibule et je défais mes chaussures. Sa maison est belle spacieuse et m’invite à prendre place à son canapé, tout en me proposant à boire. Elle me rejoint peu après avec un verre de whisky pour elle et moi et s’assoit presque coller à moi. Je l’observe et c’est sur je suis sous son charme. J’ai envie de l’embrasser mais je suis trop timide pour le faire, sauf pour boire d’une traite le verre de whisky. Pour ça pas de soucis, je ne suis pas réservé.


C’est alors qu’avec surprise, c’est elle qui m’embrasse. D’abord dérouté par son geste, je ne sais quoi faire. Du coup elle s’arrête tout en s’excusant, c’est alors que prenant mon courage à deux mains ; je l’embrasse en retour. C’est tout d’abord de simples baisers, puis ensuite c’est avec la langue que l’on s’embrasse. Je caresse le haut de son corps, elle a une petite poitrine ceci dit elle est agréable à malaxer. Je caresse ensuite ses cuisses mais en voulant aller à son entrejambe elle m’arrête net. Merde ! Je me dis que j’ai dû être trop entreprenant, sauf qu’en réalité elle prend les commandes.

Elle se met au-dessus de moi, enlève mon t-shirt et embrasse mes tétons. C’est une sensation agréable et je lui rends le plaisir que cela me procure, en faisant de même après avoir dégrafé son soutien-gorge. Ensuite d’une main ferme elle me maintient en arrière et elle descend à mon pantalon. Elle me l’enlève, ainsi que mon caleçon pour libérer ma verge en érection. Elle me décalotte j’ai le gland lubrifié par toute cette excitation et elle commence tout doucement à me masturber. Je la contemple en profitant de cet acte, qu’elle rend encore plus délicieux en passant un léger coup de langue de la base au gland de ma verge. Elle me lape ainsi à plusieurs reprises, avant de commencer à me sucer langoureusement. Je gémis de plaisir tout en passant une main dans ses cheveux.

Mon plaisir monte, néanmoins je me retiens ne voulant pas un jouir trop vite. J’ai envie de la caresser et j’ai aussi envie de lui faire un cunnilingus pour la remercier en retour. Je ne peux donc être égoïste et c’est pour cela que je me redresse, tout allant l’embrasser à pleine bouche. Surprise par ma prise de confiance elle se laisse faire et je mets ma main à son entrejambe. Sauf que surprise ! Ce n’est pas un sexe féminin, mais un pénis plus petit et plus fin que le mien que je touche au travers de son tissu.


Estomaqué, j’arrête de l’embrasser et je retire ma main de son entrejambe. Bizarrement alors que je la sens mal à l’aise, c’est un sentiment d’excitation qui me traverse. Après tout j’avais déjà vu des vidéos et je dois dire que j’avais plutôt apprécié de me masturber dessus. Attendant de voir ce que j’allais dire ou faire en étant assise nu sur son canapé, je surpris Estelle en me levant subitement. Elle ne bouge néanmoins pas restant stoïque alors que moi debout face à elle, je m’agenouille pour prendre en main sa fine verge.


Il n’y a pas d’échange verbal et c’est bien comme ça. Après quelques va-et-vient de ma main j’avance ma bouche que j’ouvre pour maladroitement au début la mettre en bouche. L’odeur ainsi que le goût n’a rien de désagréable et prenant confiance je me donne à fond pour lui donner du plaisir. Je pense que cela fonctionne bien, au vu des gémissements qu’elle entame.


Pendant de longues minutes je prends un agréable plaisir, tout en glissant un doigt à l’entrée de son anus. Elle m’aide même en écartant ses fesses, pour que je puisse le lui mettre. Suçant et la doigtant d’un puis de deux doigts, je sens qu’elle ne va pas tenir plus longtemps. De ce fait je m’arrête et lui demande de se mettre en levrette, pour que je la pénètre. Elle accepte et après avoir mis un préservatif je la prends en entrant dans son antre avec délicatesse. Elle m’aide ouvrant ses fesses et quand je me retrouve entièrement en elle, je commence mes va-et-vient.


D’une main sur les hanches et d’une autre à la masturber je la prends de plus en plus fort. C’est alors que dans un énorme cri de jouissance elle a un orgasme démesuré, éjaculant son sperme sur le canapé et mes mains. Vient ensuite mon tour de jouir mais elle m’arrête en me retirant de son anus. C’est alors qu’elle enlève le préservatif pour me sucer divinement, tout en caressant mon anus d’un doigt. J’apprécie ce qu’elle fait et il ne me faut que quelques secondes pour jouir dans sa bouche. Je m’écroule ensuite sur le canapé récupérant de ce plaisir nouveau et extraordinaire

Diffuse en direct !
Regarder son live