Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 17 954 fois
  • 194 J'aime
  • 1 Commentaire

Une femme pas très sage

Chapitre 1

Hétéro

Johanna et Stéphane sont en couple depuis pratiquement six ans. Ils s’aiment d’un amour fou. Lui, est un homme plutôt élégant qui travaille en tant que commercial dans les métiers de la boucherie, il a trente-cinq ans, il est brun avec un léger surpoids. Elle est brune, ses cheveux lui arrivent à mi-dos, elle a une poitrine plutôt généreuse, et a vingt-huit ans.


Son compagnon part régulièrement pendant la semaine pour effectuer ses prestations professionnelles, il lui arrive régulièrement de partir loin. Les fournisseurs ne se situent pas forcément tous à proximité de leur domicile qui se trouve dans le département de la Gironde. Malgré ces contraintes, le couple a décidé de faire un bébé. Peut-être que ce changement de vie poussera Stéphane à modifier sa façon de travailler, qui sait...

La jeune femme brune a cessé de prendre la pilule depuis quelques semaines. A chaque fois que le week-end arrive, le duo ne s’arrête plus de faire l’amour. La belle nouvelle arrive le vingt-cinq mars deux mille dix. Alors que Johanna attend avec impatience l’arrivée de son compagnon, elle prépare un repas sans y mettre les chandelles pour l’instant et prépare l’appartement de façon à ce qu’il trouve les indices correspondants au début de la grossesse de celle-ci.


En ce vendredi soir, il est pratiquement dix-sept heures, la clé tourne dans la serrure de la porte. La jeune brune se jette sur son compagnon, l’embrasse comme à chaque fois, puis lui met un bandeau sur les yeux. Elle l’entraîne dans la chambre, lui ouvre les yeux. Plusieurs indices apparaissent devant les yeux de Stéphane. Il comprend très vite ce qu’il se passe et prend Johanna dans ses bras.

Elle lui montre la validité du test. Il décide de prendre une douche et de se mettre à l’aise, tandis qu’elle va finir de préparer le repas du soir. Pour le coup, elle sort les chandelles.


Lorsqu’il arrive dans la cuisine, deux coupes de champagne sont servies sur la table basse de la salle à manger, le duo trinque à la belle nouvelle, puis dîne dans une ambiance extrêmement romantique.


Il est quasiment vingt-deux heures trente lorsque les tourtereaux partent en direction de la chambre matrimoniale, Stéphane se positionne derrière Johanna. L’effeuille en prenant les bretelles de la robe rouge de cette dernière qu’il fait glisser. Elle est désormais en sous-vêtement contre lui. Un très bel ensemble en dentelle blanche. Il positionne ses mains sur le ventre encore plat de sa compagne, puis les remonte jusqu’à saisir la poitrine de cette dernière à travers le tissu dans un premier temps.


Il continue de déshabiller la jeune femme de vingt-huit ans, elle est désormais seins nus, toujours dos à Stéphane. Il embrasse le cou de sa partenaire, puis se met à genoux. Il a le nez face au sillon fessier de celle-ci, il en profite pour enlever le string blanc en dentelle. Il penche sa compagne en avant, puis commence à entreprendre un cunnilingus particulier, il lui lèche la vulve, lui titille le clitoris, puis ne tenant plus sur ses jambes, la jeune femme s’allonge sur le lit.


Il se met à genoux à proximité de son visage. Elle saisit ce membre généreux dans sa main droite, puis le masturbe. Elle approche sa bouche de la verge, puis suce avec passion ce sexe tendu. Elle l’aspire un peu comme un biberon, mordille légèrement les testicules de Stéphane. Après ces préliminaires, l’homme se positionne entre les compas de Johanna, puis la pénètre.


Les mouvements deviennent très rapidement coordonnés, le couple se connaît très bien. Il prend même les jambes de la jeune femme sur ses épaules afin d’aller le plus loin possible. Les coups de bassin sont bestiaux. Elle pousse des petits cris de plaisir. Stéphane la change de position, elle est à présent à quatre pattes sur le lit. Il la prend en levrette. Le bas de son ventre légèrement bedonnant claque avec les fesses de Johanna.

Au bout de quelques instants, le couple se positionne en cuillère, la position préférée de Johanna. Elle l’adore, car Stéphane lui prend à la fois les seins et le vagin, cette action la transporte vers le septième ciel. D’ailleurs, ce soir, avec la tension positive qu’il y a dans l’appartement, le couple ne tarde pas à jouir en commun. La verge de l’homme expulse une quantité de sperme impressionnante, et la jeune femme crie son plaisir.


Les jours passent, et le duo prend la décision de déménager assez rapidement afin d’avoir plus d’espaces en vue de l’arrivée du bébé. Alors que Stéphane continue de travailler en déplacement, c’est Johanna qui s’occupe de cette mission avec sa belle-sœur Hélène. Hélène est une femme élégante, et très sympathique, mais au fond d’elle, elle est malsaine. Dans le sens où elle a toujours jalousé son frère Stéphane. Pourquoi, parce que les parents ont fait une préférence à un moment donné de la vie. Elle aurait pu garder cette rancœur et l’enterrer, mais que nenni.

Malgré tout, elle souhaite être présente pour eux, l’arrivée du bébé l’enchante plus que tout. Elle a vraiment envie de s’impliquer dans cette aventure.


Hélène est une femme de trente ans, elle est blonde, une poitrine sympathique, un quatre-vingt-dix D.

Les semaines défilent et nous en sommes déjà au troisième mois de grossesse. Le ventre de Johanna commence à prendre forme. Les examens sont tous bons, le bébé se porte à merveille, la maman aussi. Le stress ne cesse d’augmenter pour trouver ce fameux logement. Il faut dire qu’il y a beaucoup de demandes en Gironde et très peu de choix. Alors que Stéphane termine sa semaine de travail, il indique à Johanna qu’à travers les recherches qu’il a mises en place, il a trouvé trois logements à visiter pendant le week-end, deux appartements, et une maison de campagne.


Les deux appartements sont en centre-ville, l’un à Libourne, et l’autre à Saint-André de Cubzac. La maison se situe quant à elle entre les deux. À Izon plus précisément. Elle a l’avantage de se situer au milieu des champs, sans être trop lointaine des commerces de proximité. Johanna semble très intéressée, mais regarde tout de même s’il y a le nécessaire d’un point de vue médical pour assurer une continuité des soins à la perfection. Par chance, elle tombe sur un cabinet médical où se situe une sage-femme, Madame Bovary, et sur un gynécologue, Monsieur Verger. Les avis notifiant la qualité de leurs services semblent totalement positifs sur les réseaux sociaux.


Le duo opte finalement pour la maison d’Izon, cette dernière possède l’avantage d’être au milieu des champs, ce qui permet d’obtenir un calme total. Le déménagement s’est effectué sans encombre, et au bout de deux semaines, la maison est totalement aménagée pour être habitée.

Stéphane continue de faire ses allers-retours hebdomadaires pour son emploi, tout en cherchant une nouvelle alternative à ce travail.

Johanna arrive très rapidement à obtenir un rendez-vous avec Madame Bovary et Monsieur Verger, afin de faire les contrôles nécessaires à l’évolution du bébé, mais aussi pour sa propre santé. Madame Bovary est plutôt jeune, fraîchement diplômée dans le métier de sage-femme, elle a environ trente-ans, et est une ravissante brune aux yeux bleus. Monsieur Verger est quant à lui un peu plus âgé, cinquante ans environ. Il est martiniquais et reste très bel homme.


La jeune femme enceinte rencontre dans un premier temps Madame Bovary, et part ensuite dans le bureau de Monsieur Verger. Ce dernier effectue les contrôles nécessaires. Il tombe littéralement sous le charme de Johanna. Il est très difficile pour lui de garder le contrôle, mais reste tout de même très attentionné vis-à-vis de sa patiente. Visiblement, cette dernière ressent quelques petits picotements dans le bas de son ventre. Il est tellement doux que cela en est surprenant.


Le rendez-vous se termine. Monsieur Verger, Carl de son prénom part à la rencontre de Madame Bovary, Marine, et discute de ce ressenti qu’il vient d’avoir avec sa patiente. Cette dernière trouve cette réaction normale, il se peut qu’il y ait toujours une réaction différente en fonction de la cliente. Elle avoue même auprès du gynécologue qu’elle est bisexuelle et qu’elle aussi a ressenti quelque chose de particulier. La sage-femme se rapproche de Carl, le pousse contre le bureau tout en prenant soin de fermer la porte à double tour. Elle se positionne à genoux devant l’homme de cinquante ans, lui baisse le pantalon et s’aperçoit qu’il est déjà en érection.


Elle s’autorise même une réflexion en lui disant qu’effectivement, les effets dévastateurs d’une jeune femme sont visibles très rapidement. Elle ne tarde pas à le prendre en bouche tout en lui disant des propos extrêmement pervers. Ces propos sont orientés en faveur de la fameuse Johanna. Carl ne sait plus comment faire pour se contenir, le souffle saccadé, il explose dans la bouche de Marine. Elle avale avec saveur ce liquide blanc. Ne pouvant plus bander de nouveau, le gynécologue positionne la sage-femme sur son bureau.


Il lui soulève la jupe, puis lui enlève un shorty en dentelle, il ne met pas deux minutes pour plonger en direction de ce puits d’amour juteux. L’abricot est déjà tout humide, et les coulées de cyprine sont abondantes. Avec sa langue rose, il parcourt le sexe de sa nouvelle collègue de travail. Désireuse d’obtenir un plaisir total, elle enlève les


bretelles de son débardeur afin de se caresser les seins. De façon surprenante, il retrouve forme en dessous de la ceinture.

Son sexe bande de nouveau, il n’hésite pas à se redresser, puis à présenter son membre à l’entrée du vagin de sa partenaire. Il s’y frotte, et d’un coup de reins la pénètre.


La sensation est délicieuse pour les deux partenaires, il bouge son bassin avec un rythme plutôt calme, puis devient très bestial. Malheureusement, n’ayant pas fait l’amour depuis quelques mois, la sève monte très rapidement dans la verge de Monsieur Verger, il se retire de Marine, mais ne peut se contrôler lorsqu’il éjacule sur les cuisses de cette dernière.


La sage-femme a pris tout de même du plaisir, et indique tout de même à l’homme qu’il va devoir se montrer beaucoup plus performant.

Diffuse en direct !
Regarder son live