Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Lue 5 296 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

Une fessée pour un exce de vitesse

Chapitre 1

Hétéro

Cette histoire est le fruit de mon imagination.

Deux policiers affectés dans un commissariat du nord de la France. Ils effectuent un contrôle de vitesse sur une route qui avait la réputation d’être rapide qui est la cause de nombreux accidents du à la vitesse des automobilistes sur cette portion de route. Ils avaient déjà dressé quelques procès. Une voiture roulant à 95 Km/h au lieu des 90 autorisés, il passe les jumelles à son collègue et alla arrêter cette voiture au volant ce trouvé une femme mignonne. Après les formules de politesse (bonjour madame police nationale) il lui apprit qu’elle roulait à 95 Km/h au lieu des 90 prévu et qu’elle allait avoir une amande de 90? et 2 points en moins sur son permis. Elle descendit du véhicule alors que je commençais à rédiger le P.V cette belle femme qui a environ 30 - 35 ans fondit en larme, il lui demande ce qu’il y a entre deux sanglots elle me répond :

-« Mon mari va encore me crier dessus me taper m’infliger une correction comme il dit, me mettre une bonne fessée comme aux petites filles qui ne sont pas sages. »

Elle se remit à pleurer de plus belle. Comme l’excès de vitesse était minime, Je lui fis

-« Vous préférez que se soit moi qui vous donne la fessée comme contravention »

Elle s’arrêta de pleurer et me dit :

-« Vous êtes sérieux ?

-Oui, mettez votre voiture derrière ces buissons pour que l’on ne vous voie pas de la route. »

Une fois la voiture garée, je lui fis mettre ces mains sur le capot de sa voiture.

-«Combien de fessées méritez-vous ?

-Je ne sais pas c’est vous le policier.

-disons 5 fessées par km/h et par fesse cela fait 5x5x2=50 fessées

-d’accord »

Je commence donc à la fessée, elle ne bouge pas au bout de 10 fessée je relève sa jupe et je lui donne 10 nouvelles fessées là j’attrape l’élastique de son slip pour le faire glisser jusqu’à ses chevilles elle tente de protester :

-« Non mon mari ne baisse jamais ma culotte.

-Une vraie fessée se donne cul nu »

Il reprend la fessée jusqu’à la 50eme et même un peu plus. Après la dernière il met sa main entre ses fesses qui sont bien rouges et je dirige mes doigts vers son sexe. Ceci rentre tout seul dans sa chatte trempée et je l’entends :

-oh ! Oh !

-Tu aimes se que je te fais ?

-Oh ! Oui

-Ca t’existe toujours d’être fessée ?

-Avec mon mari jamais, c’est le 1er fois que je ressent une telle chose après une fessée »

Je continue à faire des va et viens avec mes doigts dans son sexe

-« Oh ! Oh ! Oui continue c’est bon.

-Tu es une vraie cochonne je te baiser comme on baise une pute. »

Je bande dur, j’ouvre ma braguette et je sors mon sexe je m’enfonce sans difficulté dans sa chatte. Après quelques allés et retours :

-« Oh ! Oui s’est bon encore.

-Tu aime te faire baiser ?

-Oui j’aime ça

-Si tu veux que je continue enlève tous tes vêtements je te veux à poil

-Non pas ici

-Tant pis je te laisserai pas prendre ton pied

-Si je veux jouir

-Alors à poil »

Elle se déshabille et remet les mains sur le capot de la voiture. Alors qu’il la pénètre de nouveau son coéquipier arrive ouvre son pantalon, sort son sexe et lui tend pour qu’elle le suce se qu’elle fait sans hésité. Après lui avoir dilaté son trou de cul le premier policier lui enfoncé son sexe dans son joli cul. Puis son collègue s’allonge sur l’herbe à coté de la voiture et lui dit de venir le chevaucher. Une qu’elle fut bien empalé sur le sexe du deuxième policier le premier l’encule de nouveau au bout de quelques minutes ils jouissent tous les trois. Quand elle reprit ses esprits et qu’elle fut rhabillé ils la laissent partir tout en ayant pris son nom adresse et le numéro de la voiture.

Diffuse en direct !
Regarder son live