Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 20 672 fois
  • 125 J'aime
  • 2 Commentaires

Une infirmière de choc.

Chapitre 2

Guérison miraculeuse!

Avec plusieurs hommes

Jessy et son patron forment effectivement une bonne équipe comme va le montrer cette histoire.

Depuis trois semaines, un sexagénaire Monsieur Favart, est dans le coma suite à un accident de voiture. Ce matin là, Jessy s’apprête à faire la toilette du malade. Elle est surprise de voir que le sexe de l’homme, d’habitude tout rabougri, est là dans de meilleures dispositions. Ce n’est pas encore le manche de pioche mais c’est un beau début d’érection. Jessy est agréablement surprise par la taille du membre. En attendant, il faut prévenir le docteur car ce gonflement marque peut-être le début du réveil.

Jessy justement tombe sur le docteur Beauvit en sortant de la chambre.

-Venez vite Docteur!

Le docteur constate le phénomène.

-Intéressant...commente-t-il

-J’ai l’impression qu’il a encore enflé depuis tout à l’heure...Pour son âge, il est en forme!

-Oui! Je me demande si une pratique sexuelle le ranimerait...Il faudrait voir..

-Si vous voulez Docteur, je veux bien me dévouer..

-Je n’en attendais pas moins de vous Jessy..

Le docteur va fermer la porte ainsi que le store de la fenêtre tandis que Jessy ouvre sa blouse. Elle empoigne la bite du patient et, après l’avoir branlé la porte à sa bouche. Ses seins caressent les cuisses de son partenaire, simultanément elle malaxe les bourses bien remplies. 

Le docteur ne peut rester longtemps insensible à un tel spectacle et il soulève la blouse pour dévoiler le fessier imposant de la belle blonde.

-Vous avez un superbe cul Jessy..

Il le caresse d’une main tandis que son doigt titille le clitoris. Jessy écarte un peu les jambes et le docteur enfonce son doigt dans la chatte. Celle-ci mouille rapidement, le docteur sort sa queue bien bandée et pénètre son infirmière avec autorité..

Celle-ci encore plus excitée par cette pénétration redouble d’efforts. Chaque coup de boutoir lui font avaler un peu plus de la queue du patient qui, maintenant est au mieux de sa forme. Soudain on entend une voix qui balbutie:

-Où...où suis-je?

Sans cesser de le sucer, Jessy regarde l’homme qui, maintenant ouvre les yeux. Il reprend:

-Si on m’avait dit que c’était ça le paradis!

Le docteur lui sourit. Il cesse son va et vient tout en restant enfourné dans la chatte humide.

-Vous n’êtes pas mort Monsieur Favart et j’ai l’impression, qu’on est en train de trouver un remède miracle. Laissez-vous faire Monsieur Favart..

Le docteur se met à débrancher les perfusions. Jessy branle maintenant le patient entre ses gros seins. Elle dit:

-Félicitations Monsieur Favart, vous bandez comme un jeune homme!

-Oh je n’ai pas de mérite! Vous feriez bander un mort! Dites Docteur, toutes vos infirmières sont aussi salopes?

-Oh elles sont toutes bien délurées mais Jessy a la palme!

-En tout cas, je me sens un autre homme. Ca fait longtemps que j’avais pas eu une trique pareille. Il faut dire qu’avec ma femme qui est plutôt frigide..

-Comment peut on être frigide avec une belle queue à disposition comme ça? s’interroge la belle blonde.

-Tout le monde n’a pas votre tempérament Jessy remarque le docteur.

-Vous devez souvent la tromper Monsieur Favart?

-Oui je vais voir des professionnelles parfois..

-Quel dommage de payer quand on a une pine comme la votre! Oh j’ai très envie de m’empaler dessus vous permettez?

Jessy enfourche sa "monture" en empoignant le sexe tendu. Elle le frotte sur sa chatte en regardant vicieusement l’ex comateux dans les yeux. Celui-ci s’exclame:

-Oh là là! Il y a quelques minutes j’étais comme mort et maintenant une délicieuse infirmière a la bonté de s’occuper de moi!

-Vous savez Monsieur Favart, Jessy ne se force pas. Elle apprécie votre membre n’est ce pas Jessy?

-Oh oui Docteur! Vous êtes très bien monté Monsieur Favart!

Elle s’empale doucement. Elle ajoute:

-Et quelle trique vraiment! Je sens que vous allez me donner du plaisir!

Le malade est rouge de plaisir, flatté de ces compliments. Il surenchérit:

-Si vous m’aviez vu quand j’avais trente ans! J’en ai fait des parties fines!

-J’imagine ça! Il faudra que vous me racontiez mais pas maintenant. Là vous sentez ma chatte qui comprime votre belle queue?

-Oh oui ma chère, vous êtes une baiseuse douée!

Elle commence le va et vient. Le docteur Beauvit approche son sexe de la bouche gourmande de la belle blonde. Il regarde un peu la bouche qui avale l’engin et se met à le pomper. Il répond au malade:

-Oui Jessy est une perle, très professionnelle avec les malades..

-Je vois ça oui!

-...et très dévouée à son patron..

Il flatte la croupe de son infirmière et commence à lui doigter le cul. Jessy gémit de plaisir en continuant à pomper la grosse bite.

-Tenez vous entendez comme elle apprécie? Telle qu’elle est là, elle attend la sodomie n’est ce pas Jessy?

Jessy sort la queue de sa bouche pour répondre:

-Oh oui Docteur enculez-moi!!!

Beauvit grimpe sur le lit, Jessy se penche en avant interrompant son va et vient pour permettre au docteur de s’insérer. Celui-ci rentre facilement dans dans la rosette bien ouverte. Les deux mâles pistonnent la belle infirmière en rythme. Celle-ci gémit de bonheur, bonheur de sentir ces deux gros pieux bien raides honorer ses deux orifices. Il ne faut pas longtemps pour qu’elle prenne un pied de toute beauté!

Le trio se désunit. Jessy constate:

-Oh mais regardez Docteur, il ne débande pas!

Elle suce de nouveau Monsieur Favart en branlant son patron. Le malade suggère:

-J’ai très envie d’une sodomie...Les dames que je vais voir demandent pour cela un supplément qui n’est pas vraiment dans mes moyens..

-Quelle arnaque! s’insurge la belle blonde avec moi ce sera gratuit!

Monsieur Favart, ravi fait mine de se lever mais le docteur l’en dissuade:

-Non Monsieur Favart, c’est encore trop tôt...Jessy va s’occuper de tout.

Elle ne se fait pas prier et enfourche de nouveau son "destrier", lui tournant le dos cette fois. Elle s’empale facilement sur le gros dard. Le malade s’exclame:

-Oh oui! ça fait si longtemps!

En baiseuse expérimentée, Jessy ne va pas tarder à faire jouir le sexagénaire. Celui-ci explose dans le fondement de sa partenaire qui glousse:

-Oh ben quelles réserves!

De fait, quand elle se relève, le sperme coule abondamment le long de ses jambes. Désireuse du bien être de tout le monde, elle suce le sexe de Beauvit qui lui remplit la bouche de sirop d’homme. Elle avale tout et soupire:

-Ah ben on a bien travaillé hein docteur?

-Oui Jessy c’est du bon boulot..

Diffuse en direct !
Regarder son live