Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 18 821 fois
  • 88 J'aime
  • 1 Commentaire

Une jeune fille se fait prendre par son chien

Chapitre 1

Zoophilie

UNE JEUNE FILLE SE FAIT PRENDRE PAR SON CHIEN 1


Comme chaque jour, je vais marcher dans un parc qui longe d’un coté une rivière et de l’autre une forêt assez touffue.

Alors que je marche depuis une bonne dizaine de minutes, mon regard est soudainement attiré par une jeune fille qui promène son chien, un genre de rottweiler qu’elle tient en laisse.

La minette, petite jeunette blonde assez frêle, elle doit avoir entre seize à dix sept ans, maquillée légèrement, vêtue d’un jogging.

L’animal est joueur, et tourne sans arrêt autour de sa maîtresse, en les observant, je constate que le chien est très attiré par l’entrecuisse de la miss, son museau est très souvent entre ses cuisses.

Sois gentil, lui dit elle, mais la bête qui est sûrement attirée par les odeurs venant de l’entre cuisse de la demoiselle, passe très souvent sa longue langue râpeuse sur sa minette.

Je m’arrête de marcher en faisant semblant de chercher des champignons tout en les observant discrètement à distance.

La gamine a toutes les « peines du monde « à maîtriser son compagnon qui est assez robuste, en sachant bien ce qu’il veut.


A un moment, il agrippe sa jambe pour exciter son sexe tout rouge qui parait assez volumineux, la fille assez gênée et ne sachant que faire, attire l’animal dans le sous bois assez touffu et broussailleux.

Mon regard suit le couple qui s’enfonce dans cette verdure assez danse, je les suis à distance, aidé par les cris plaintifs du chien.

Ils viennent de s’arrêter à une bonne vingtaine de mètres de moi, j’entends clairement la fille lui dire qu’il n’est pas gentil, et que c’est un vilain chien, je m’accroupis et j’épie ce qui se passe.

La petite attrape le sexe de l’animal avec une main en l’astiquant vigoureusement, le roth tire la langue en haletant et en regardant sa maîtresse, il continue malgré tout à donner des coups de langue sur ses parties génitales.

La mignonne décide de se coucher à même le sol en descendant son pantalon et en écartant les jambes, allez vas y lèche moi dit elle à l’adresse de son chien.

Celui-ci ne se fait pas prier, il se jette sur sa petite culotte en la suçant avec son impressionnante langue.

Je me suis discrètement approché, je suis à une dizaine de mètre caché par un bosquet, le chien m’a senti, car sa tête se tourne par instant dans ma direction.

Mais il est bien plus intéressé par l’entre cuisse de la petite qui a écarté le tissus et ouvert son abricot que l’animal s’empresse de lécher en couinant légèrement.

La blondinette aussi apprécie, et encourage son compagnon, en ouvrant bien son sexe avec ses doigts, allez vas-y dit-elle, mange moi bien la moule.

Après s’être fait lécher copieusement, la mignonne se lève et se positionne à quatre pattes cuisses bien ouvertes, son postérieur est bien cambrée, sa tête à même le sol, l’animal lui lèche sa chatte et son anus.

La gamine écarte ses fesses avec ses mains quand je l’entends dire à son partenaire, allez viens m’enfiler, c’est ce que tu veux.

Le rottweiler tourne autour de sa maîtresse en donnant quelques coups de langues sur le sexe de la petite qui couine et l’encourage à venir la pénétrer en tapant sur son postérieur.

Le chien se décide, il saute sur le dos de sa maîtresse, enserre son buste avec ses pattes avant en tentant de la pénétrer.

Il y parvient d’un brusque coup de reins qui fait crier légèrement la fille. Après l’avoir limé copieusement à un rythme élevé pendant un bon quart d’heure, le chien se fige, les deux amants sont soudés l’un à l’autre.

C’est le moment que je choisis pour me lever et aller vers le couple, en me voyant la petite tente de se désunir de son partenaire, elle n’insiste pas sachant que c’est pratiquement impossible et surtout assez douloureux.

Alors petite cochonne tu te fais bien baiser lui dis-je.

Écarlate, elle baisse la tête sans répondre, l’animal lui ne bouge pas en prenant son plaisir.

J’en profite pour faire quelques photos du couple avec mon téléphone portable, la gamine en colère me regarde avec des yeux noirs.

Au bout d’un quart d’heure les deux amants se séparent en un flop laissant échapper une coulée de liquide qui coule sur les cuisses de la mignonne.

Elle s’essuie, et se rhabille prestement en me faisant face et en me traitant de voyeur et de salop, elle me demande ce que je compte faire des photos.

Je ne réponds pas, elle part d’un bon pas en tirant son chien avec la laisse, puis elle revient pour me demander mon numéro de téléphone que je lui donne…

Diffuse en direct !
Regarder son live