Le site de l'histoire érotique

Une journée au sauna

Chapitre 1

27
5

Une histoire érotique écrite par

Histoire vraie
publiée le
Histoire lue 7 993 fois

27

2

Je m’appelle Fabien et j’ai 30 ans depuis peu. Je fais 1m83 et pèse 81 kilos. Je suis marié depuis près de 4 ans. Je suis bisexuel et ça ne pose aucun problème à ma femme, bien au contraire. Elle me gode très souvent et aime me regarder me faire prendre par un autre homme.

Il y a quelques semaines, je lui ai permis de réaliser son plus grand fantasme : elle s’est exhibée devant plusieurs hommes qui l’ont tripoté et ils lui ont joui sur les seins. Elle avait vraiment beaucoup aimé.

Début juillet, pour mon anniversaire, ma femme m’a offert un cadeau totalement inattendu. Elle m’a proposé de passer une journée dans un sauna libertin de notre ville. Il s’agit d’un sauna gay (même s’il propose des journées mixtes) qui est apparemment beaucoup fréquenté par des hommes d’âge mûr (entre 45 et 65 ans). Si elle m’a fait ce cadeau, c’était pour me remercier d’avoir accepté de réaliser son fantasme et pour réaliser un des miens. Je rêve de me faire sodomiser à la chaîne par plusieurs hommes. En plus, il n’y a pas très longtemps, j’ai avoué à ma femme que je fantasmais de plus en plus sur les hommes plus vieux que moi. Elle m’a dit de profiter au maximum de cette journée et m’a demandé de tout lui raconter dans les moindres détails à mon retour.


C’était un samedi, jour réservé aux hommes. Je me prépare et je pars direction le sauna vers 16h. Il n’est pas très loin de chez nous (15 minutes en voiture), ce qui m’a permis de ne pas trop stresser sur le trajet. Je passe la porte et paye mon entrée. On me donne une clé pour mon casier, une serviette et une paire de tongs. J’entre dans les vestiaires qui sont déserts et me déshabille. Je mets ma serviette autour de la taille et enfile les tongs. Je vais prendre une douche avant de commencer mon aventure. Les douches sont communes et deux hommes, la cinquantaine, s’y trouvent. Ils me matent sans gêne mais je n’y prête pas attention. Je commence ma visite en passant devant un sauna et un hammam. J’y rentrerais plus tard. Je vois un jacuzzi où deux hommes se détendent. Dans le couloir, je croise quelques hommes qui me regardent. Certains me frôlent et ça m’excite un peu. Je passe devant les cabines, dont certaines sont ouvertes et d’autres ont des vitres pour qu’on puisse regarder. J’ai aperçu un homme se faire enculer pendant qu’il suçait un autre mec. Je me suis dit que j’aurais aimé être à sa place. Devant certaines cabines vitrées, des mecs se branlent en regardant. Je continue mon tour de l’établissement et remarque une salle de projection. Deux hommes regardent un film en se branlant mutuellement. Je finis ma ballade en allant au bar. Un homme est accoudé au comptoir et il me plaît bien. Je m’assieds à côté de lui et commande un verre. Il entame la discussion en me demandant si c’est la première fois que je viens ici. Je réponds que oui. Il me demande ce que je cherche. Je lui réponds que je suis attiré par les hommes de son âge, un peu dans son genre. Il avait 45-50 ans, un peu de ventre et un air viril qui me plaisait bien. On parle un peu, le temps de finir nos verres. Je lui dis que j’ai l’impression d’être le plus jeune ici. Il me confirme que la clientèle est essentiellement composée d’hommes de son âge et que les petits jeunes ont en général beaucoup de succès. Il me propose d’aller dans une cabine, j’accepte.

On arrive dans une petite cabine. Il verrouille la porte pour ne pas être dérangé. On enlève nos serviettes et je vois son sexe. Son corps m’excite, c’est exactement ce dont j’avais envie. On se caresse un peu partout. Il tente de m’embrasser. J’ai un léger mouvement de recul, mais finalement j’accepte, me disant que je dois profiter du moment qui m’est offert. On se roule une pelle. Je me mets à genoux et le suce. Il m’encourage et gémit. Il m’arrête avant de jouir. Il veut me sucer aussi mais je lui dis que je préfère qu’il s’occupe de mon cul. Il me fait mettre à quatre pattes et me lèche l’anus. Il me met un doigt rapidement suivi par un deuxième à l’aide de lubrifiant. Il s’y prend incroyablement bien. Il me masse la prostate et ça me fait vraiment beaucoup de bien. Au bout d’un moment, j’ai envie de plus, je veux sa queue en moi. Il enfile une capote et me pénètre en douceur. Il accélère le rythme mais hélas jouit assez rapidement. Il s’enlève, me remercie, me roule une pelle et quitte la pièce.

Je me dirige vers les douches, un peu frustré je dois dire. Je décide ensuite d’aller faire un tour au sauna. 2 hommes sont présents. Je m’installe et profite des installations. Un mec s’est rapproché de moi et m’a posé la main sur la cuisse. Voyant que je ne réagissais pas, il a ouvert ma serviette et m’a mis la main au paquet. J’ai fait la même chose. Je le branlais et sa queue commençait à prendre de l’ampleur. Il s’est penché pour me sucer. Je l’arrêtais au bout de deux minutes, ne voulant pas jouir pour rester excité le plus possible. Je me suis penché à mon tour et lui taillais une pipe. Pendant que je suçais cet inconnu, l’autre homme s’est installé à côté de moi et me touchait le torse. La position n’étant pas idéale, j’avais un peu mal et me relevais. J’ai pris les deux queues pour les branler. C’était la première fois que j’avais deux sexes rien que pour moi et ça me plaisait beaucoup. Celui que j’ai sucé a approché ses lèvres des miennes et m’a embrassé. Nos langues se mélangeaient. Je me retournais et roulais une pelle à mon partenaire qui était à ma gauche. Au bout d’un moment, la chaleur devenant étouffante, je m’excusais auprès des deux hommes et suis parti prendre une douche. Ils m’ont tous les deux suivi et m’ont demandé si je voulais continuer en cabine. J’acceptais sans hésiter.

On est allé vers une cabine plus grande que la première où je suis allé. Nous n’avons pas fermé la porte. Tout le monde allait pouvoir me voir me faire enculer, mais ça m’était égal. J’ai remarqué qu’il y avait des miroirs dans la pièce. J’allais me voir me faire prendre. Je me suis mis à genoux et j’ai sucé les deux hommes. L’un était plutôt pas mal, la quarantaine. L’autre, la cinquantaine, était moins à mon goût mais ce n’était pas ce qui compte à ce moment-là. Le plus âgé m’a demandé de me mettre en levrette. Il m’a mis deux doigts et m’a sodomisé après avoir mis une capote. Pendant ce temps, le plus jeune des deux était devant moi et je le suçais. Au bout de quelques minutes, j’ai tourné la tête vers un miroir pour me voir en pleine action, mais au lieu de ça, j’ai vu deux mecs qui se branlaient en regardant la scène. Je ne les avais même pas vu entrer. Quand mon enculeur a joui, il est parti sans dire un mot. J’ai demandé à celui que je suçais de le remplacer. Sa queue était plus longue et plus grosse. Je poussais des râles de plaisir. J’ai fait signe aux deux autres de se rapprocher et les ai sucés. J’avais envie de changer de position et me suis allongé sur le dos, les jambes en l’air et écartées (ma position préférée). Je sentais encore mieux le sexe coulisser en moi. Les deux hommes que je suçais se sont agenouillés à côté de mon visage pour que je les suce. Je me faisais traiter de pute, de salope. Alors que d’habitude je déteste les insultes, là ça ajoutait encore à mon excitation.J’ai senti les contractions de la bite qui éjaculait en moi. Elle fut rapidement remplacée. Des mecs regardaient à la porte, certains sont entrés pour se faire sucer et m’enculer. Au total, 9 hommes m’ont pris. L’un d’entre eux avait une queue courbée vers le haut. Quand il me sodomisait, il appuyait sur ma prostate. Que c’était bon ! J’ai senti mon anus se contracter autour de son membre. A un moment, j’ai senti une vague de chaleur et je me suis mis à trembler.J’ai passé un très bon moment, mais il me fallait faire une pause.

Je suis allé vers les douches communes puis vers le bar pour prendre un petit rafraîchissement. Un homme est venu vers moi et m’a payé un verre. Il avait 57 ans et avait un peu de ventre. On a bavardé un peu. Je lui ai racontais ce que je venais de faire. Ca l’a visiblement excité puisqu’il m’a proposé d’aller dans une cabine. Il a verrouillé la porte. On s’est mis à poil et on s’est allongé cote-à côté. On s’est roulé des pelles en se tripotant. Je l’ai un peu sucé puis il m’a pris. J’étais allongé sur le ventre, les jambes écartées. C’était plutôt bon. On a fait plusieurs positions (levrette, cuillère, etc.). Il était très endurant (petite pilule bleue ?). Il a éjaculé dans la capote au bout d’un bon moment. Il s’est allongé auprès de moi et on est restés là quelques minutes.

J’ai pris une douche et avant de partir, je décidais de tester le jacuzzi. Il y avait deux hommes dedans, un de 35-40 ans et l’autre de 45-50 ans. Je m’installais et me détendais. Le plus jeune est parti cinq minutes après que je sois entré. J’ai senti une main me caresser la cuisse. Je décidais de rendre cette caresse. Le mec m’a caressé le sexe et les couilles. Je faisais de même. C’était agréable, nous sommes restés un petit moment à nous toucher mutuellement. L’homme m’a demandé si je voulais poursuivre en cabine. J’acceptais.

Nous entrons dans une petite pièce et je demande à mon nouveau partenaire de ne pas fermer la porte. Je me mets directement à genoux et je le suce et lui lèche les couilles. Nous sommes rapidement rejoints par un homme assez gros. Qu’importe, j’ai envie de prendre du plaisir et je les suce tous les deux. Le mec du jacuzzi s’allonge et me m’empale sur sa queue. Je branle le plus gros, qui a une petite bite. Il me jouit sur le torse en à peine deux minutes et il part. Nous sommes seuls et je chevauche un homme dont je ne connais même pas le prénom. Rapidement, 3 ou 4 mecs entrent dans la pièce et se branlent en regardant. Je n’y prête pas attention et continue à prendre du plaisir en me faisant enculer. J’entends les mecs m’insulter de salope et de petite pute. Ca m’encourage à y aller plus fort, jusqu’à ce que l’homme du jacuzzi jouisse. Je lui roulais une pelle, le remerciais et je relevais. Je constatais qu’il y avait 6 ou 7 mecs dans la pièce. Mais je n’avais plus envie de me faire prendre, mon anus commençant à me faire un peu mal. Par contre, je n’étais pas contre sucer une ou deux belles queues avant de rentrer.


Je me suis dirigé vers les douches où trois hommes m’ont suivi. Je me suis mis à genoux et ils sont venus autour de moi. Il n’y avait personne d’autre sous les douches. J’ai sucé ces trois queues et les ai fait jouir sur mon corps. Un des mecs a voulu me pisser dessus, mais je refusais, ce n’était pas trop mon truc. Je me lavais et allais me changer aux vestiaires.

Dans la voiture, je regardais l’heure et n’en croyais pas mes yeux. Il était presque 20 heures. J’étais resté près de 4 heures au sauna. Je rentrais chez moi. J’ai embrassé ma femme qui m’a dit que ma bouche sentait le sexe. Nous mangions et je lui racontais ma journée en détail. J’avais bien profité de mon cadeau ! Elle m’a dit que je me suis comporté comme une petite salope en ne disant jamais non. Je m’étais fait enculé par plus de 10 hommes dont je ne connaissais pas le prénom ! Là-bas, je n’ai pensé qu’à prendre du plaisir et à rien d’autre. L’appréhension que j’avais en arrivant a très vite disparue pour faire place à l’excitation. J’ai trouvé que l’ambiance était vraiment détendue et qu’il était facile de trouver de quoi se faire plaisir. Ce soir là, ma femme et moi avons fait l’amour plusieurs fois.