Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 9 200 fois
  • 40 J'aime
  • 9 Commentaires

une leçon pas comme les autres....

Chapitre 2

Zoophilie

Chapitre II: la corrida


Quelques mois plus tard de retour a sa routine parisienne elle se repassait dans sa tête l’épisode équin qu’elle avait vécue, incapable de le sortir de son esprit elle décidât d’aller faire un tour en ville. En passant porte de Versailles elle remarqua une grande affiche « SALON DE LAGRICULTURE » n’ayant rien à faire et étant sans but précis elle se gara, puis rentra dans le salon se mettant a déambuler au hasard quand elle s’arrêtât devant un stand d’éleveur bovin & équin. Juste vêtue d’un chemisier et d’une minijupe elle s’arrête devant un grand et puissant étalon fascinée .Un Exposant vient la voir pour lui présenter son stand mais au moment où il voit son visage il se fige la regarde avec des yeux rond

-vous??

Surprise elle le regarde le jeune homme et reconnut l’homme qui lui avait donnée une leçon d’équitation quelques mois au paravent, ne sachant quoi répondre, il prit donc la parole en premier.

-pour une surprise! Vous faites quoi dans le coin?

-je passais dans le coin j’en profiter pour y faire un tour!

je vous fait visiter nôtre stand? Il l’emmène entre les enclot

-alors là vous avez nos percherons. Dit il en montrant de la main en un enclot ou sont installés une demis douzaine de chevaux d’une taille impressionnante et à la musculature hors-norme

-là on a quelques purs sangs. Montrant à présent un second enclos avec 2 chevaux noir, plus petits mais plus élancés et élégants

-et là on a même un novillo qui devait partir à Barcelone mais comme la corrida est interdite maintenant je pense qu’on va le garder pour la saillie. Lui indiquant d’un geste désinvolte un taureau solitaire passablement énervé d’être dans son enclos.

Elle regarda attentivement chaque animal son regard s’arrêtant quelque peu sur le taureau.

-Belle bête hein? Il s’approche de l’animal qui donne des coups de tête furieux pour se dégager de sa longe

-mais on l’a entrainé a se battre toute sa vie maintenant je ne sais pas quoi faire, les novillos ne se vendait qu’en catalogne mais maintenant..., voyant qu’elle restait plongée dans ses pensée et suivit du regard ce qui la passionnais tant

-c’est vrais qu’elles sont énormes, beaucoup plus grosse que chez un cheval mais je ne vous apprends rien hein?

-Hum non en effet... dit-elle se mordant la lèvre de désir

-Surtout sur les races de combats, ça permet d’avoir des animaux plus combatifs, plus hargneux, celui là l’es particulièrement comme vous pouvez le voir ! Répondant à un autre exposant, non le petit nerveux n’es pas encore passé il ne devrait pas cette année je pense. Puis se retournant vers sont interlocutrice si vous voulez faire plus ample connaissance avec relámpago pourquoi ne passerez vous pas ce soir? Tenez ! Lui dit il en lui tendant une carte, avec ce badge vous passerez après la fermeture

-Hum sa serait avec plaisir je ne manquerais pas de venir pour mieux connaître cette brave bête

-Et bien écoutez je vous attends dans ce cas à se soir!

le soir même elle entra discrètement se dirigeant vers le stand éclairé sans sous-vêtements et humide d’excitation.

-Bonsoir! Alors toujours d’attaque? Ce n’est pas un cheval cette fois c’est un taureau de combat passablement énervé et en rut du fait de la présence d’autant de femelle dans le salon. Mais si vous n’avez pas peur suivez-moi. Il s’avance vers la barrière et l’ouvre pour la laisser passer puis la referme rapidement pour ne pas donner d’idées à l’animal

Elle se colle contre lui et dit d’une voix suave

-hum il faut peut être me préparer pour la bête

-ça serais dommage ; et continue dans un murmure ; de blesser un corps si innocent ...

Puis il la déshabille rapidement, ne portant pas de sous-vêtements elle se retrouve nue devant lui, puis il commence à la caresser avec ses mains tout en l’embrassant

hum oui… Dit-elle dans un soupir tout en se collant totalement contre lui.

Tout en continuant de l’embrasser ile se déshabille et l’entraine vers une table à tréteaux encore debout à coté de l’enclot et l’allonge dessus. Il quitte ensuite ses lèvres pour venir dévorer son sexe trempé de désir. Elle gémit de plaisir écartant les cuisses en grand écartant d’une main ses lèvres frottant son clitoris de l’autre

Il releva la tête et s’avançât sur elle la recouvrant de son corps, présentant sa verge au portes de son sexe, plus que prêt, et l’enfonçât en douceur commençant ses va et viens .


Ce qui eu pour effet immédiat de lui faire pousser un petit cri de volupté lui enlaçant les reins, la chatte bien ouverte.

Il Continua donc ses mouvements pendant une petite vingtaine de minutes alternant enchaînements frénétiques et coups lents et puissants

-*ha* *ha* j’ai bientôt finie je pense *ha* que tu es assez échauffée

-hann ouiiii !! Dit-elle le corps couvert de sueur

il sort son sexe de celui de sa partenaire et éjacule sur son visage et ses seins. Elle se redressât et avala goulûment tout ce qu’elle pouvait récolter. Il lui prit alors la main et l’approchât de la bête en rut, ses testicules étaient très différents de ceux de Tonnerres ils pendaient lourdement à près de 20cm de l’entre jambe de la bête, quand à son sexe il commençait à sortir de son fourreaux comme celui de l’étalon le ferrait mais plus imposant et plus rapidement énervant encore plus l’animal qui ne vivait que pour le combat et la saillie.

D’instinct elle s’accroupit et commença à branler ce sexe énorme tout en se caressant et finit par se baisser pour donner des coups de langue sur son gland énorme.

-alors tu aime? dit-il un sourire amusé en coin regardant la main experte faire grandir le sexe du taureau.

Hum j’adore! Le regardant en lapant les couilles de l’animal et suçant sa hampe.

-haha aller continue il aime ça !

Se me caressant de plus belle la chatte trempé et les tétons dressés elle dévorait le sexe de l’animal qui commence a s’exciter de plus en plus sa bouche dégoulinante de pré-sperme bovin. Il la prit alors par la main, la tirant de son plaisir et l’emmena vers l’enclos ou on lieux les saillis. Il était vide à part un grand cheval d’arçon noir munit d’un faut sexe de vache pour recueillir la semence des mâles.


-tu sais ce qu’il te reste a faire? je vais chercher relámpago .


-Hum oui en effet ! Elle s’approche de l’animal commençant a caresser sa verge qui gonflait en quelque seconde le pré-sperme de l’animale coulant déjà

IL se mit alors à rire « -haha ! nan t’as pas comprit c’est bon ça il est en rut là on passe a la phase suivante… » lui montre de la main le cheval d’arçon


Elle le l regarda avec hésitation puis s’installa donc sur le cheval d’arçon cuisse bien écarté chatte offerte

Quand à lui il approcha le mâle, le retenant de toute ses forces, et se dernier vin se positionner par réflexe prêt a pénétrer sa femelle ce qu’il fit d’un geste violent de son bassin musculeux. Elle poussa alors un petit cris de surprise sentant son sexe frottait contre ma fente mais je ne me retire pas au contraire et m’offrit toute entière à ce gland énorme qui stimulait sa petite chatte

L’homme encourageait son animal « folla tu zorra coño! ». Le mâle en rut quand à lui donnait des coups violents en soufflant de ses narines puissantes provocant un mouvement de balancier avec ses testicules imposantes.



Elle hurlait son plaisir, se cambrant de plus belle secoué violemment par l’animale qui lui bavait dessus d’excitation et qui l’écrasait à moitié

Devant la violence du mâle et la menace de se cornes ; dont il conservait une cicatrice ; il s’assit sur la barrière un sourire au lèvre devant le spectacle, son propre sexe se réveillant lentement…

La chatte de la femelle rougissait t sous les assauts brutaux entre deux hurlement de plaisir elle se léchait les babines en regardant le sexe de son initiateur sexe redevenir dur.

Ce dernier observant toujours la scène remarqua que les mouvements du mâle était saccadés et il devinait au vu de ses grognement qu’il était en tain de se vider et bien sur comme il fallait s’en douter la petite chatte de sa femelle ne pu accueillir les litres de foutre brûlant qui se vidaient en elle ,jaillissant sur le sol en un flot ininterrompue de semence chaude sur le foins du sol recouvrant au passage le pubis et les jambe de la petite femelle sous lui

-*haa* ouiii !!!! Hurlât elle inondé de sperme bouillant « je jouis comme une chienne !! » s’écriât elle en se laissant retomber sur le cheval d’arçon, épuisée.

— Alors tu ne goutte même pas ?dit-il un grand sourire aux lèvres.

Lui Lançant un sourire amusé elle entreprit de boire à la source la semence de son mâle tout en se caressant sa petite chatte désormais inondée de foutre et dilaté à l’extrême.

Sous le regard de braise de la femelle en chaleur son propre sexe était raide à craquer, mais il attendait patiemment que la femelle se soit occupée de son dernier mâle.

Elle s’approcha ensuite a quatre patte de lui et saisit ton sexe que ‘elle commença à laper puis elle se mit à suçoter son gland tout en y donnant des coups de langue et le pompa fort avec d’agréable bruit de succion

Surexcité par le spectacle qu’il venait de voir il atteint le point de non-retour en quelques minutes et se vidât de nouveaux dans sa bouche y maintenant son sexe jusqu’à ce que la dernière goutte soit sortie


Eristof-Owned

Diffuse en direct !
Regarder son live