Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 3 787 fois
  • 4 J'aime
  • 0 Commentaire

Une nuit de cauchemar

Chapitre 1

Orgie / Partouze

Il est vingt heures quand on sonne à la porte.

Cyril, jeune cadre de vingt six ans, très séduisant ouvre.

-Bonsoir, dit-il.

Un homme, vêtu d’un manteau et d’un feutre noir lui remet une enveloppe.

-C’est une invitation pour la soirée de samedi, ça se passe au château du grand patron, dit l’homme.

-Merci, répond Cyril.

-C’est pourquoi? demande Cassandre.

Cassandre est une superbe blonde platine de vingt quatre ans.

Elle forme avec Cyril, un couple magnifique.

-C’est une invitation pour une soirée samedi.

-Ah bon, on y va, ça te dit? dit Cassandre.

-Comme tu veux, répond Cyril, ce sont des soirées très chaudes, voire érotiques.

-C’est super, sourit Cassandre, je pourrai me payer d’autre mâles.

Elle prend le visage de son mari entre ses deux mains, et l’embrasse.

-Je plaisante, dit-elle, tu sais bien que tu es le mec de ma vie. Je vais m’habiller discret. Pantalon noir, veste noire et chemisier rouge.

-Ca va pas, il faut t’habiller plus sexy, que tu sois pas ridicule. Mets ta minijupe noire.

-Quoi, sursaute Cassandre, une de celle qu’on a acheté pour s’amuser le soir quand on est que tout les deux. Mais on va voir toute ma chatte.

-Achètes en une un peu plus longue si tu veux. On ira voir demain.

C’est mieux, la jupe est plus longue, avec la chemisier rouge, ce sera parfait.


Cassandre et Cyril arrivent au château vers vingt heures. Il y a une dizaine de voitures de garées dans la cour.

Ils sont accueillis par Guy, ennemi juré de Cyril, aussi bien au niveau professionnel, que privé.

-Je me taperai bien ta femme, dit Guy.

Cassandre lui lance un regard vicieux, passant sa langue sur ses lèvres, puis tourne les talons.

Elle a un déhanchement très provocateur. S’il y a des fantômes au château, ils doivent se retourner sur son passage.

-Je te le conseille pas, avertit Cyril, tu aurais à faire à moi.

Cyril se retourne, sa femme a pris les devants. Il part à sa recherche. Au bout d’un couloir, il arrive dans une salle.

A gauche, deux femmes se gouinent, un peu plus loin, c’est un couple qui s’envoie en l’air. Partout, c’est l’orgie.

A droite, sous une applique, Cyril aperçoit Cassandre adossée à une colonne, en train d’embrasser un jeune homme, entièrement nu. Leurs langues se nouent, se fouillent la bouche dans un baiser torride.

Le chemisier de Cassandre est ouvert. Ses seins, superbes, se frottent contre le torse du jeune homme. Sa minijupe est enroulée sur sa taille. Le string a disparu.

Cyril est scotché devant la scène, sans voix.

"Mais où suis-je, se dit-il"

Avec deux doigts, l’homme joue avec la chatte de Cassandre, forçant les lèvres humides.

La main de Cassandre descend, saisit le sexe énorme du jeune homme, et le fait coulisser dans sa main, partant des couilles jusqu’au gland. Elle murmure à son oreille.

-Prends moi maintenant, comme ça, droite.

Elle remonte une jambe sur la hanche de son partenaire.

L’homme avance sa queue, joue avec la fente et le clitoris.

Cassandre avance son bassin, et sa chatte avale les vingt centimètres de chair. Elle ferme les yeux en se pinçant les lèvres.

Elle aperçoit Cyril.

-Oh mon chéri, regarde comme je me le fais mettre. Si tu savais ce que j’ai dans la chatte. Mon amour, amuses toi, toi aussi.

Les yeux de Cyril sortent de sa tête.

Sa femme prend un pied terrible, elle mord, embrasse son amant.

-Ha mon amour, comme tu me niques salaud, vas-y, fais moi crier, oui...oui.. je jouis.

Son cri traverse les voutes de la salle. Cassandre prend la bouche de l’homme qui continue toujours ses va et vient dans sa chatte. Il lui souffle un mot à l’oreille.

-Mais bien sur mon chéri, dit-elle, ce que tu veux.

Le jeune homme se retire. Cassandre se met à genoux, et saisit le membre de son amant encore plein de mouille.

Elle l’avale, et le suce tout en le branlant.

L’homme relève le tête et ferme les yeux.

Cassandre accélère sa branlette. Le jeune hurle, il jouit dans la bouche de la jeune femme, qui ralentit nettement ses mouvements de branle, pour finir de lui vider les couilles. La queue se retire. Cassandre nettoie le gland avec sa langue et se relève.

Pour remercier le jeune homme, elle l’embrasse farouchement en regardant son mari.

Cyril s’appuie contre le mur d’en face, met les mains sur son visage, et se met à pleurer.

Diffuse en direct !
Regarder son live