Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 3 962 fois
  • 4 J'aime
  • 0 Commentaire

Une nuit de cauchemar

Chapitre 3

Avec plusieurs hommes

Depuis la proposition de Cyril de passer une nuit à trois avec son copain, les sommeils de Cassandre sont de plus en plus agités, les rêves de plus en plus érotiques. Elle se voit se faire prendre par Guy. Et comme dans le cauchemar de son mari, c’est vrai qu’il a un sexe assez imposant.

Même quand elle fait l’amour avec Cyril, elle s’imagine que c’est lui qui la baise.

Cyril s’aperçoit du changement d’attitude de sa femme.

-Qu’est-ce-qu’il t’arrive ma chérie, demande Cyril. Je te sens pensive, çà va pas? Dis moi tout.

Et comme Cyril lui avait raconté ses cauchemars, Cassandre lui raconte ses rêves.

-Oh la, dit Cyril, il y a qu’un remède pour çà.

-A bon, et lequel, demande Cassandre.

-Que tes rêves se réalisent, poursuit Cyril.

-Déconne pas chéri, tu te rends compte. Que penserais-tu de moi après. tu me connais quand je me donne. Il va me faire jouir, crier, et tu seras là.

-Je sais, répond Cyril, il va te niquer, de sodomiser, tu vas le sucer, il va te doigter. Bref, vous allez faire l’amour. J’en suis conscient ma chérie. Je prends le risque.

Mais il n’y a que toi qui peut décider. Si tu refuses, je comprendrais.

Les nuits de Cassandre sont toujours aussi agitées.

Un matin, Cyril est réveillé par le poids de la jambe que Cassandre a involontairement mise en travers de son corps.

Par la clarté que laisse passer les persiennes, il admire le corps magnifique de sa femme assoupie à côté de lui.

Il remonte la cuisse, jusqu’à arriver au contact des lèvres pour y insérer un doigt. La chatte est toute mouillée.

Sentant la caresse, Cassandre se réveille.

-C’est lui qui t’a mise dans cet état? Demande Cyril.

Sans répondre elle dégage sa jambe, et s’allonge sur lui.

-Embrasse moi, dit-elle, fait moi l’amour, fort, prend moi de partout, fais moi mal.

Cassandre se soulève, et s’empale sur queue en érection de son mari.

— Caresse-moi les seins, s’il te plait.

-Dans tes rêves, il te fait çà, il s’amuse avec ta petite chatte et ton petit bouton? demande Cyril.

-Salaud, gémit-elle, tu le sais bien, tu veux me le faire dire, Hein? Hum. Ben oui, il me le fait. Oh, chéri, tu me jouir, ha..oui..oui, maque moi, vas-y, ouiii. Recommençons, s’il te plait.

Ils vont faire l’amour une bonne partie de la matinée, avant d’aller à la salle de bain.

-As-tu pris une décision? Demande Cyril.

Elle le regarde, l’air triste.

-Si tu y tiens, c’est d’accord, mais ne me lâche pas dans cette histoire. C’est avec toi que je veux finir mes jours, j’espère que tu ne m’en voudras pas après, et que tu ne me quitteras pas.

-Je te le promets ma chérie. J’ai pensé à tout çà, t’inquiète pas. Si tu veux, on le programme dans quinze jours.

-Très bien, répond-elle, il faut que lui soit D’accord.

Cyril s’approche de Cassandre, et l’embrasse.

-Je t’aime mon amour, rien ne nous sépareras.

Le fameux samedi soir arrive. Pendant cette quinzaine, Cyril et Cassandre ont fait l’amour tous les jours.

Il fait un temps superbe. Cyril a nettoyé la piscine. C’est un repas grillades ce soir.

Guy arrive en tenue estivale, comme ses hôtes. Bermuda pour les hommes, maillot deux pièce pour Cassandre.

-Salut les amis, çà va, dit Guy.

Il serre la main à Cyril, et embrasse Cassandre.

-Toujours aussi belle, fait remarquer Guy.

Cyril s’aperçoit que sa femme a les joues un peu rouges.

Ils viennent de finir les deuxièmes bouteilles de rosé.

-Si on piquait une tête, propose Cassandre pour détendre l’atmosphère.

En sortant, la troisième bouteille y passe. Cassandre commence à prendre des couleurs. Elle aurait même tendance à rire.

-Je vais me changer avant le repas, dit-elle.

A peine arrivé à la salle de bains, et sur l’ordre de Cyril, Guy est derrière elle. Elle a juste le bas d’un maillot.

Il passe les mains autour de sa taille, et lui prend les seins. Cassandre ferme les yeux, honteuse et gênée.

-Tu es prêt pour ce soir? Demande-t-elle.

-Oui, répond Guy, mais tu peux encore changer d’avis, je comprendrais.

Cassandre se retourne, et l’embrasse sur la bouche. Elle enfile un bustier, et sa fameuse minijupe.

-Tu m’en voudras pas si je me donne pas à fond.

Ils rejoignent Cyril et passe à table. Il est vingt trois heures, quand, ayant trinqué une dernière fois, ils décident de passer aux choses sérieuses.

Pendant que Cassandre se prépare à la salle de bains, les deux hommes s’installent dans le lit, entièrement nus.

Cassandre, nue elle aussi, a tenu que les ébats commencent dans le noir. Elle se glisse dans le lit, entre les deux hommes.

Cassandre se tourne vers son mari et lui prend la bouche.

Cyril glisse une main entre les cuisses de sa femme, et lui caresse la chatte toute mouillée.

-Déjà, dit-il, tu as envie.

-Oui, salaud, je suis prête.

Guy, lui, joue avec la superbe poitrine de Cassandre, faisant rouler les bouts entre ses doigts.

Elle sent la queue en érection contre ses fesses. Cassandre passe un main en arrière, et la lui saisit.

-Putain, murmure-t-elle à l’oreille de Cyril. C’est bien comme dans ton cauchemar, et comme dans mes rêves. Comme il est monté, oua.

Cassandre ouvre largement ses cuisses, et met la bite de Guy au contact de sa chatte. Doucement, il l’a pénètre.

-Ha.ha..dit-elle, quel morceau, allume le chevet.

L’énorme queue de Guy coulisse dans la chatte de Cassandre, lui arrachant des cris de plaisirs.

-Comme tu me nique, voyou, gémit-elle. Cyril, caresse moi, embrasse moi, place toi pour que je te taille une pipe.

Oh mon dieu, je joui, il me fait jouir ce salaud, oui, oui t’arrête pas, bourre moi avec ton gros calibre, ouii.

Comme promis, elle avale la queue de son mari, qui, excité par la scène, ne tarde à lâcher sa semence dans la gorge de sa femme.

Guy n’a toujours pas sorti son membre de la chatte de Cassandre, et reprend ses mouvements de va et vient.

Au bout d’un quart d’heure, les plaintes s’amplifient dans la chambre.

-Oh putain, soupire Cassandre, comme il me maque, je viens encore, oui..oui.., il me fait jouir comme une pute.

-Haaaaa, hurle Guy, prend çà salope, je veux que tu t’en rappelle, ha..ha...ouais.

Les jets de sperme n’arrêtent pas d’affluer dans la chatte de Cassandre.

Cassandre se lève, et s’empale sur la queue de son mari.

Elle prend la main de Guy, et la dirige vers son clitoris.

-Doigte moi bien à cet endroit, vas y. Viens que je te fasse une turlutte.

Cyril assiste impassible à la soumission de sa femme.

C’est la première fois que le couple voit la bite de Guy.

Cassandre sent que Guy va éjaculer dans sa bouche. Maligne, elle la retire, et se penche pour embrasses son mari afin d’éviter le flot de semence dans sa bouche.

En faisant çà, elle cambre ses reins en arrière, et offre son petit trou à Guy. Croyant à une invitation, il place son gland au contact de la rosette de Cassandre, et commence à la sodomiser. Elle redresse la tête, la douleur se lit sur son visage.

-Ha aieeee, non, arrête, tu me fais mal, elle est trop grosse, pleure Cassandre.

-Assez, ordonne Guy, çà suffit.

La queue de Guy était rentrée de cinq à six centimètres.

-Excuse moi Cassandre, se confond Guy, je ne savais pas.

-Oh ma chéri, arrêtons tout, tu veux bien, propose Cyril Vers six heure du matin sent une main qui parcours son corps, insistant sur le clitoris. C’est Guy. Cyril n’est plus là.

Cassandre repousse les caresses.

-C’était formidable cette nuit, dit-elle, mais c’est fini, restons en là.

-Tu as raison, répond Guy, ne foutons pas nôtre amitié en l’air pour une nuit de plaisir. Moi aussi j’ai aimé. On s’embrasse.

Les deux amants se donnent un tendre baiser sur la bouche.

Le temps que Cassandre prenne une douche, Guy a pris congé.

Elle retrouve son mari allongé sur le canapé.

-Alors mon chéri, satisfait, de moi? demande-t-elle. J’ai fais le minimum, mais j’ai bien aimé. Par contre pour ce qui de se servir d’une femme, il a encore des leçons à apprendre par rapport a toi.

-Oui, mais tu m’as trompé, Cassandre, c’est fini entre nous.

Cassandre tombe à genoux, les mains sur sont visage.

-Non, ce n’est pas vrai mon amour, tu vas me faire çà, je t’ai obéit aux doigts et à l’oeil. Je t’en supplie, ne le laisse pas.

Cassandre est couchée en chien de fusil sur la moquette.

Sourire aux lèvres, Cyril s’approche, et la relève.

-Mais je plaisantais ma chérie, tu sais bien que tu es tout pour moi. J’espère simplement que tes nuits seront plus calme après çà.

Cassandre se pend à son cou.

-Tu es un polisson de me faire peur comme çà, salaud.

-D’abord, remontons a la chambre, j’estime que j’ai pas bien fait mon job cette nuit.

Cyril et Cassandre font l’amour comme si rien ne s’était passé, quand le téléphone sonne.

-Qui cela peut-il être? s’interroge Cassandre.

-Décroche, tu le sauras, répond Cyril.

-Allo, oh, c’est pas vrai....mais bien sur, pas de problème.

Tu pense arriver quand?...d’accord, on sera là, à bientôt

-C’était qui? Demande Cyril.

-C’est ma copine de lycée, elle vient passer quelques jours, çà te dérange pas mon chéri.

-Pas du tout, répond Cyril

-Je sais pas si vais organiser une petite vengeance.

Et elle plonge sur le lit.

Diffuse en direct !
Regarder son live