Le site de l'histoire érotique

Une première fois avec un chien

Chapitre 1

105
5

Une histoire érotique écrite par

Fantasme
publié le
Histoire lue 24 089 fois

105

5

Il y a dix ans que je suis mariée, mon mari me satisfait tous les soirs, mais cela ne m’a pas empêchée d’avoir quelques amants mais comme aucun ne me satisfaisait mieux que mon mari je ne suis pas restée bien longtemps avec eux.

Mon mari, de son côté, a aussi eu plusieurs relations, nous nous racontions toujours nos petits écarts, cela nous excitait, mais depuis quelque temps nous ne faisons l’amour qu’ensemble.

Je travaille tous les matins donc l’après-midi je regarde sur la télévision un film porno avec des acteurs très bien montés de préférence, je suis excitée en voyant ces grosses queues, je me masturbe en même temps.

Après avoir rempli ma petite culotte de cyprine, je vais prendre une bonne douche et me change pour attendre mon mari et surtout faire l’amour dès son arrivée.

Depuis quelque temps pendant que je prends ma douche notre chien, un beau berger allemand, met son museau sur ma culotte qui est par terre pour la renifler.


Par internet, j’apprends que les chiens sont plus réceptifs aux odeurs que les hommes c’est pour sentir l’odeur de femelle qui vient de jouir qu’il sent mes petites culottes souillées.

Il aime aussi mettre son museau entre mes jambes quand j’ai mes règles.

Je ne dis rien sur l’attitude de notre chien à mon mari et tous les jours, alors que je viens de me faire jouir, je laisse sentir au chien mon odeur de femme.

S’enhardissant et voyant que je le laisse faire, il met sa truffe entre mes jambes pour mieux sentir mon odeur mais comme je ne l’invite pas à aller plus loin, il va se coucher à côté de moi.

Je regarde à nouveau sur internet, je m’aperçois que beaucoup de femmes sont confrontées à ce problème, que je suis loin d’être la seule.

Certaines femmes ont déjà caressé et même sucé la queue de leur chien et d’autres ont même fait l’amour en affirmant que ce sont de meilleurs amants que bien des hommes.


J’apprends que la queue d’un chien est un os, contrairement à celle d’un homme qui est un muscle, elle est cachée dans un fourreau de poil et sort quand elle est bien excitée ou quand elle va rentrer dans le sexe d’une chienne, qu’à la base il y a une grosse boule, elle entre aussi et assure le verrouillage de la femelle.

Le chien déverse une grosse quantité de sperme dans la femelle pour l’engrosser, le verrouillage sert à ce que le sperme ne puisse s’échapper et que la femelle prenne un maximum de sperme.

Quand le chien est bien verrouillé, il essaye à se retourner pour trainer la chienne avec lui, certaines femmes serrent la base de la queue canine pour que le chien croit que la boule est à l’intérieur et commence à envoyer tout son foutre.

D’autres femmes se laissent verrouiller en prenant en elle la grosse boule, une fois à l’intérieur, elle grossit encore pour bien assurer l’étanchéité mais tiennent le chien en laisse pour éviter qu’il se retourne pour les trainer.

Toutes mettent de vieilles chaussettes sur les pattes avant du chien pour ne pas être griffées.

Les chiens sont de bons amants et peuvent recommencer sans attendre, les hommes en sont capables mais après quelques dizaines de minutes de récupération.


Faire l’amour avec mon chien me tente de plus en plus, mais d’abord je vais me laisser lécher et surtout le sucer.

Je me masturbe comme d’habitude en regardant un film porno, j’ai retiré ma culotte, sans protection je mets de la cyprine un peu partout en jouissant, j’en ai plein les jambes, je jouis très fort et le chien n’en a pas perdu une miette.

Dès que j’ai fini, le chien se positionne entre mes jambes, comme j’ai envie qu’il le fasse, j’écarte au maximum les jambes, il ne se fait pas prier pour mettre son museau entre mes jambes et sortir la langue de sa bouche pour lécher mon petit bouton devenu bien gros.

La langue du chien, que je trouve un peu rugueuse par rapport à celle de mon mari ou à celles de mes amants qui ont bien voulu me sucer, est très efficace, il ne faut pas beaucoup de temps pour que je prenne mon pied en envoyant un nouveau jet de mouille sur le canapé.

C’était tellement bon que le lendemain je décide, en me branlant d’une main et de l’autre caresser son ventre, sous mes caresses, la queue du chien sort toute seule de son fourreau de poil, je découvre pour la première fois le sexe de mon chien qui n’a pas la même apparence de toutes les queues que j’ai pu sucer.

Sa queue est entièrement sortie, je peux voir la grosse boule qu’il a à la base comme j’ai pu le lire sur internet, elle est tellement grosse que je ne pourrais pas la prendre, alors je me contente de le branler pour recevoir son foutre tout chaud dans ma main, de sucer cette belle bite et d’avaler tout son sperme comme je le fais avec mon mari, mais il n’a pas le même goût.


Je ne peux résister à avoir cette belle queue dans mon ventre, je suis les conseils que j’ai lus, les chaussettes, la laisse et surtout tenir la boule pour que le chien ne la rentre pas mais que je sente bien son foutre chaud dans mon ventre.

J’ai du sperme canin dans mon sexe et sur mes jambes, le chien lèche mon sexe pour en faire rentrer un maximum dedans, je jouis une nouvelle fois au contact de sa langue, pour celui sur les jambes une bonne douche les effacera.

En rentrant, mon mari va voir les traces sur le canapé, va se douter que je me suis masturbée plus fort que d’habitude mais il ne se doutera pas que le chien est devenu mon amant.

Tous les jours je baise avec le chien, il est vraiment un bon amant, je jouis tellement qu’un jour je ferme les yeux et je lâche la boule, il en profite pour la rentrer entièrement en moi.

La boule du chien est en moi, je la sens grossir, elle devient énorme, je ne peux plus la sortir je suis verrouillée, le chien déverse en moi une grande quantité de sperme chaud, je jouis comme jamais.

Heureusement que je me suis renseignée sur internet je tiens la laisse pour éviter que le chien ne se retourne, il a envie de le faire et de me trainer derrière lui.


Au bout d’une dizaine de minutes, la boule diminue de volume et enfin je peux me libérer, la boule sort de mon vagin avec un gros bruit de ventouse.

Le sperme canin sort de mon sexe et encore de sa bite se répand sur mon ventre et sur le canapé.

J’aurai dû le laisser me verrouiller plus tôt c’est tellement bon, bien meilleur qu’avec un homme et ça dure plus longtemps.

Mon mari entre et s’aperçoit que je ne devais pas être seule à voir la quantité de sperme sur le canapé, malgré le fait que j’ai nettoyé un peu, il me demande :


— Ils étaient à plusieurs.

— Non un seul mais super amant, c’est notre chien.


Mon mari ne croit pas ce qu’il entend, il se reprend en disant :


— Si c’est un bon amant !


Maintenant, nous baisons à trois, s’il ne m’a jamais vu avec mes amants, c’est son plaisir de me voir sucer et faire l’amour avec un chien.