Le site de l'histoire érotique

Une simple copine

Chapitre 1

Zoophilie

Il y a environ 4 ans ( à l’epoque j’avais 16 ans) j’était très lier a une amie. Mélissa et moi nous nous connaisions depuis environ 6 ou 7 mois quand tout a commencer. Au début ce n’étais rien, que de petite chose anodine.


Les fin de semaine elle venait dormir chez moi et nous écoutions des films porno emsemble, nous nous contention de nous coller l’une contre l’autre et pendant qu’elle mentourais d’un bras (elle en profitait pour me carresser subtilement les seins) j’entrelacait mes jambe au sienne et m’amusait a exerser de légère pression ’accidentelle’ qui lui donnait des frisson de jouissance. Ensuite vint le moment ou nous décidion de dormir sans vêtement ensemble. Nous avons poursuit les même jeux sans jamais franchement s’avouer notre attirance. Je fantasmais sur ce corp si semblable au mien. Je trouvais exitant c’est sein jeune et ferme et cette silouhette mince et élancé.


Je me masturbais souvent pendant qu’elle ’dormait’ et je sentais les poil de sa chatte contre mes fesse.Un jour j’ai été faire du camping avec elle et ses parent nous partagion une minuscule tente et ses parent dormait dans la roulotte. Après une soirée calme nous avions décidé d’aller nous coucher. Comme a notre habitude nous nous somme mis a poil et nous nous somme étendu très près l’une de l’autre étant donner le peu d’espace que nous avions. Après quelque minute de placotage elle me demande si je serait ’game’ de l’embrasser. Je saute sur l’occasion et j’enfonce ma langue profondément dans sa bouche et elle me rend très bien mon étreinte.


Je sens soudain sa main se faufiller contre ma chatter et un doigt se glisser contre mon clitoris. Je gémis de plaisr et je fait de même pour qu’elle puisse partager ma jouissance. Lasse de ses caresse je me mets a califourchon sur elle et je me frotte contre elle ce qui provoque notre premier orgasme. Elle me pousse subitement, écarte mes jambe et se mets a licher frénétiquement mon clitoris tout en me penétrant de quelque doigt, je ne résiste pas lontemps au traitement et je hurle vite d’un plaisir jusque la inconnu. Après cette épisode nous avons souvent fait l’amour dans des endroit telle que les toilette public du centre commercialle et les case de notre école après les cours. Nous somme toujour très lier et nos petit amis se demande pourquoi il ne sont pas ademis a nos fin de semaine de fille...

Diffuse en direct !
Regarder son live