Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 16 326 fois
  • 210 J'aime
  • 4 Commentaires

Une soirée aux thermes

Chapitre 1

Hétéro

Je suis Manon, jeune brune de 26 ans, jugée plutôt jolie par tout le monde, je fais 1,70m pour 50 kilos. Relativement fine avec des petits seins bien ronds, je m’entretiens et ai le corps plutôt musclé et ferme. Je sens souvent le regard des hommes sur moi quand je me balade sans y prêter trop attention. Je fais le plaisir et la fierté de mon copain Nathan, un an plus âgé que moi. Brun aussi avec une barbe de trois jours toujours entretenue, il fait 1,80m pour 80 kilos. Cela fait cinq ans que nous sommes ensemble et nous sommes toujours aussi heureux.


Après une longue semaine de travail c’était enfin le week-end et nous avions décidé de nous rendre dans un centre thermal pour nous relaxer tous les deux.

C’était parti pour une heure de route vers un spa situé en Allemagne qu’on ne connaissait pas mais dont on avait entendu le plus grand bien de la part de nos amis.


Arrivés sur place nous tombions sur une dame à l’accueil qui nous demanda si nous étions déjà venus et qui nous indiqua le tarif pour l’entrée. Elle nous demanda si nous préférions un casier dans un vestiaire mixte ou séparé. Etonnés, nous choisissions néanmoins le vestiaire mixte afin de rester ensemble. Cela devait être normal en Allemagne après tout.

Les vestiaires étant vides, nous commencions à nous changer devant les casiers. Je sentis directement le regard de mon copain s’attarder sur moi pendant que j’étais en train de mettre mon haut de maillot. C’est vrai que depuis toujours il est fortement attiré par mes seins et je pris donc volontairement le temps pour les couvrir avec mon maillot tout en lui lançant un regard aguicheur.


— On va dans l’eau ? lui lançai-je après l’avoir embrassé sur le coin des lèvres.


Il acquiesça malgré son envie que je sentais monter.


L’espace des bassins était vraiment magnifique, dans un style romain réalisé avec le plus grand soin. Des colonnes longeaient le bassin central et des statues de dieux romains étaient disposées dans les coins. On se croyait vraiment être dans des anciens thermes antiques.

Il faisait nuit et les lumières tamisées ajoutaient encore de la féerie au lieu.

Directement nous entrâmes dans l’eau chaude du bassin pour commencer à profiter. Il y avait une vingtaine de personnes dans l’eau de tous âges qui parlaient en silence ou profitait simplement du bassin.



Après deux heures à se relaxer dans l’eau chaude des différents bassins des thermes nous décidâmes d’aller vers les saunas qui se trouvaient à l’étage.

Après s’être rafraîchis, nous montâmes les escaliers afin de rejoindre l’espace se composant d’une dizaine de saunas et hammams différents. Arrivés devant, nous voyions sur une porte vitrée, un panneau indiquant que l’espace sauna était « textilfrei » soit une zone nudiste. Assez décontenancés, nous nous regardâmes hésitant avec mon copain. Nous aimions tous les deux les saunas mais toujours en maillot. Après quelques secondes de réflexion sans dire un mot Nathan me lança :


— Ce serait quand même bête de ne pas profiter des saunas. Au pire on enlève les maillots mais on laisse bien notre serviette autour de nous, ça ne devrait pas poser de soucis.

— Ouais on a qu’à faire ça, et si ça nous dérange on repart direct, répondais-je après une légère réflexion.



Avec un peu de maladresse je réussis à enlever mon maillot sans avoir à enlever ma serviette et nous entrâmes donc dans l’espace sauna. Celui-ci était tout aussi bien décoré que le reste des thermes. Nous décidions de rentrer dans un sauna à 85 °C pour commencer. En entrant dedans je pus apercevoir sept personnes entièrement nues assises ou allongées sur leur serviette. Les personnes présentes étaient assez hétérogènes, j’aperçus deux couples de sexagénaire qui étaient proches de l’entrée, un groupe de trois filles d’une vingtaine d’années, toutes les trois les seins à l’air. Je ne pus m’empêcher de penser qu’elles avaient du courage d’être ainsi sans complexe. Et enfin deux hommes d’une trentaine d’années. Machinalement mes yeux s’arrêtèrent entre leurs jambes et je pus profiter une seconde de la vision de ces deux beaux membres épilés.

Installée, je continuais à jeter de temps en temps des coups d’œil vers les deux hommes. Je jetai également un regard vers mon copain. Celui-ci par contre profitait pleinement du spectacle des trois filles assises en face de nous. Je suis sûr qu’il devait être en train de bander. Un peu vexée et voulant l’embêter je décidai d’enlever ma serviette, me retrouvant entièrement nue également. Il me regarda d’un œil interloqué et incrédule. Moi qui suis plutôt pudique depuis toujours je m’étonnais moi-même. Je lui fis un clin d’œil et il enleva aussi sa serviette. La vision de son sexe déjà plus gros que sa taille normale me donna un coup de chaud et une très grande envie de lui sauter dessus. Il fallait que je sorte. Je me levai donc et en profitai pour marcher devant tout le monde nue jusqu’à la porte.



Après avoir pris un peu l’air avec mon copain celui-ci n’en revenait toujours pas de mon aplomb dix minutes auparavant.

Quelques minutes plus tard nous décidions d’entrer dans un second sauna. Cette fois en ouvrant la porte on remarqua que personne n’y était. On enleva donc directement nos serviettes. A peine assise Nathan se rapprocha pour m’embrasser fougueusement tout en attrapant un de mes seins. Mon numéro de charme avait dû lui faire beaucoup d’effet. Il commençait à me caresser partout et je ne pus m’empêcher de lui saisir son sexe déjà bien dur. Je commençai à faire des va-et-vient avec ma main et je sentis son souffle s’accélérer.


Le lieu et la chaleur faisaient monter la température très vite. A peine a-t-il commencé à descendre ses doigts sur mon sexe que je sentis une décharge dans tout mon corps. Je me laissai totalement aller et commençai à gémir. Il m’embrassa encore plus fort pour pas qu’on entende mes cris à l’extérieur du sauna. Je n’en pouvais déjà plus. J’avais besoin de sentir son membre au plus profond de moi. J’étais totalement à sa merci et il le savait. Il m’enfonça alors deux doigts dans ma chatte entièrement mouillée pour me rendre encore plus folle. Il me connaissait bien et savait comment me faire du bien. Je n’en pouvais plus je me dégageai et me positionnai directement à quatre pattes sur le banc pour qu’il me prenne. A peine installé, il se plaça derrière moi et rentrait d’un coup au fond de moi. Je ne pus m’empêcher de pousser un gémissement. Il commençait ses va-et-vient de plus en plus vite, de plus en plus fort. Le plaisir montait, je n’étais pas loin de l’orgasme...

D’un coup j’entendis la porte du sauna s’ouvrir, on se dégagea l’un de l’autre en une seconde et nous nous réinstallions comme si de rien n’était. J’étais dégoûtée d’avoir à arrêter à un tel moment.

Un homme entra dans le sauna et s’installa de l’autre côté. Un beau jeune qui devait avoir tout juste 18 ans. Je fixai son sexe et me dis qu’il me donnait vraiment envie.


Mais à ce stade j’avais juste envie de sentir un sexe s’occuper de moi, il m’en fallait plus, beaucoup plus...




A SUIVRE

Diffuse en direct !
Regarder son live