Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 15 488 fois
  • 61 J'aime
  • 11 Commentaires

Une soirée déguisée

Chapitre 1

Travesti / Trans

Au nouvel an, la bande d’ami et moi étions sur un plan loose. On s’est retrouvé le matin sans rien avoir prévu. Nous avions passé une bonne soirée, mais nous souhaitions refaire une soirée un peu sympa, et pourquoi pas une soirée déguisée. On s’est donc dit "faisons une soirée déguisée pour notre prochaine rencontre!" après plusieurs délibération, nous avons choisi le thème des déguisements : "Les héros de notre enfance". Afin de corser un peu la chose, chacun a écrit 5 nom de héros de notre enfance dans sur des petits papier, puis on les a mis dans un saladier, chacun à tirer un petit papier et a gardé le

résultat pour lui et devra le ressortir le jour j afin de voir si le costume est réussi.Pour ma part, j’ai écris : Musclor, un des GI JOE (je suis plutôt gentil,je laisse le choix), Alf, un jedi (au choix) et un des 7 nains.


Tout le monde tire son papier les uns après les autres et cache la réponse. Mon tour arrive. Je tombe sur Velma de Scoupidou.. je met un peu de temps à me rappeler qui était ce personnage ! Ah mais oui c’est la ptite boulotte intello

dans scoupidou..euuh la petite .. mince c’est une fille. Me voila bien.


La soirée se termine, chacun rentre chez soit. le lendemain, je fais des recherches sur internet pour avoir une idée plus précise du personnage en question. Coupe de cheveux court, ok ça c’est plutôt facile à faire. Mini jupe, haut orange, chaussette orange, chaussure rouge et lunette. Bon finalement ça m’a pas l’air compliqué. Au détour de surf, je recherche sur internet les

vêtements en question mais je suis assez difficile. Plus je fais des recherches, plus je me prend au jeu, trop longue, trop courte, pas assez sexy..Pas assez sexy, je me fais la réflexion pourquoi être sexy, c’est un déguisement pour une soirée ente ami. Et bien pourquoi pas, tant qu’à faire les choses autant bien les faire. Je décide de réfléchir plus longuement à la chose, j’ai

un peut de temps devant moi.Après fait plusieurs recherche et imaginer pas mal de tenue je me suis décidé. Je porterai un haut moulant à col roulé orange, une mini jupe plissée rouge et des bas très haut orange en laine avec des chaussures

rouges. C’est vrai que dit comme cela cela peut faire bizarre, mais la Velma n’a que 2 couleurs et j’ai voulu rester dans le ton.

Un détail auquel je n’avais pas pensé, comme faire ma poitrine. Je me lance sur des sites de travestissements, pour trouver des trucs et astuce ou trouver des prothèses. Quelle taille choisir? B ou C ? je suis un peu rond et Velma doit être pulpeuse, c’est décidé je prend du E. Après tout cela ne fera que rajouter à ma tenue sexy, je trouve donc 2 prothèses externes en silicone avec le téton inclus. Cette soirée va me coûter cher, il faut que ça en jette alors ! Au fils des jours, je fais mes emplettes tout en m’imaginant tout doucement me en femme. Les chaussures étant assez dur à trouver mais je fini par trouver des

escarpin à talon haut.


Une dizaine de jour passent et, les colis arrivent au compte goutte, je n’ai pas tout acheté au même endroit. Je n’ouvre que les chaussures que je porte pour les soirs pour essayer de ne pas avoir l’air trop idiot le jour j. Je veux être sexy donc il faut que je le sois.


Le week-end arrive, vendredi soir, pas de sortie prévue, je décide à essayer le tout. Je ferme bien ma porte, on ne sait jamais et c’est parti. Grosse déception, les faux seins que j’ai acheté ne tienne pas et j’ai quelques poils qui se voient, et malgré les lunettes et la perruque, il va falloir que je me maquille.Et la jupe est vraiment très courte, si je me penche un peu trop en

avant, on voit facilement mes fesses. Par contre, il serait mentir que de dire que je n’ai pas ressenti quelque chose

au contact de ses vêtements. Le lendemain je fais le tour des sites de lingerie. Il faut que je puisse mettre mes prothèses dans quelques choses. Je tombe sur un un ensemble soutien gorge et string rouge. J’avais pas prévu de porter un string mais l’idée

d’être en femme fait son chemin, donc je commande cette ensemble en dentelle rouge. J’achète de la crème d’épilatoire et appelle une salon d’esthétique pour trouver une maquilleuse à domicile (je me vois pas sortir comme cela.)


J’ai tout, une perruque, des lunettes d’hispter, une tenue super aguichante, des bas en laine qui s’arrêtent quelques centimètres en dessous de jupe (qui donne l’impression d’avoir des cuissardes), des dessous sexy et des faux seins. Il reste plus qu’à attendre le week-end prochain et c’est parti pour la grande aventure.


J’appelle Seb, un pote invité à la soirée. Il me dit qu’il me passe à 19h30 à la maison, on se boit un coup et on repart pour 20h00, on a que 10 minutes de trajet . Seb est une connaissance de soirée, on ne connait qu’autour de nos amis

commun. Je lui dit qu’il risque d’être surpris en me voyant.


La semaine passe doucement, j’ai fait plusieurs fois de rêve assez étrange qui ne me ressemble pas, moi l’hétéro dans l’âme, porter des vêtements de femmes et m’imaginer en femme depuis un mois m’a un peu chamboulé.


Samedi arrive enfin, grosse journée, déjà l’épilation pour être tranquille, j’attaque les jambes à la mousse, puis me dit autant tout faire, ça peut être drôle. Je prend donc soit de faire chaque parcelle de mon corps, L’anus est une partie un peu douloureuse, ça brûle un peu. Je passe sous la douche mais j’ai toujours un peu mal à cette endroit, je décide de mettre un peu de crème et je me rend compte que le contact de la crème à cet endroit et loin d’être déplaisant.


18h, la maquilleuse arrive, elle a du pain sur la planche, elle est au courant de la soirée et de mon déguisement, elle avait trouvé cela drôle au téléphone. Elle commence par me demander de m’habille pour ma tenue finale afin de ne pas

mettre de trace de maquillage sur les vêtements. Je me précipite et ne met que les vêtements qui seront au dessus, c’est à dire le soutien gorge, et le pull, cela suffit. Elle place un filet sur mes cheveux, et commence à me maquiller. Elle me fait une bouche très pulpeuse avec un rouge à lèvre vif. Je le trouve limite un peu pute,mais elle me dit qu’avec le reste ça ira. Les yeux, les sourcils, les joues, tout y passe. Elle me pose des faux ongles, et à la gentillesse d’ajuster ma perruque. Je me regarde dans la glace. Mon dieu, je me reconnais à peine. Avant de partir, elle me laisse des échantillons de parfum et de quoi me faire des retouche maquillage. Une fois la maquilleuse parti, je décide de m’habiller complètement. Je glisse les prothèses dans le soutien gorge, met le string. ooh quel sensation. Ce petit bout de tissus entre mes fesses. je mets ensuite les bas, la jupe, les lunettes, les chaussures, je me regarde dans la glace. J’ai l’impression d’être quelqu’un d’autre. Je me plais, ces formes, ces seins avec le téton apparent à travers le pull moulant, mes fesses sont magnifiquement rebondies. Il m’en faut pas plus pour attraper une érection immédiate et bien sûr c’est à ce moment que Seb arrive. Je lui cri à travers la maison


— "Entre c’est ouvert, j’ai pas encore fini de me préparer"

— "ok, je m’installe dans le canapé"

— "sert toi, il y a ce qu’il faut dans la cuisine"


Je dispose d’un peu de temps. Je me regarde à nouveau, mon érection ne s’arrête pas. Je décide donc de soulager cela par le moyen le plus vieux du monde. Cela a été très vite. Afin de plus avoir de problème équivalent je coince mon sexe avec l’élastique supérieur du string. il y a pas à dire je me sens comme une bombe sexuelle. Une pression sur le parfum laisser en échantillon

par la maquilleuse, et je rejoins Seb dans le salon. J’adore le bruit de mes pas sur le parquet, je dandine des fesses, je suis dans mon rôle, je veux être provocante. J’arrive dans le salon, je met dans l’encadrement de la porte et je lui lance un


— "Alors ? comment tu me trouves " avec la voix la plus suave que possible.


Je vois les yeux écarquillés de Seb. Lui est en imper et jean, il a un chapeau avec une hélice dessus. Mon inspecteur gadget qui me sert de chauffeur n’en revient pas.


— "Ouah tu as fait fort, je t’ai à peine reconnu, en plus tu n’es pas trop grand pour le personnage c’est parfait

— "non,pas trop grande, je suis Velma ce soir.. "


Je m’avance vers lui de la façon la plus aguicheuse et je vois que quelque chose à changer dans son regard. Je fais lui fait de l’effet! ma foi, c’est pas désagréable. Aller provoquons, provoquons..


— "Tu n’a pas pris à boire? tu veux quoi ? un peu apéritif"

— "Un coca pour moi, ça suffira"


Je me dirige vers le bar, et me penche un peu en avant pour qu’il puisse voir l’orée de mes femmes. Je prend les verres, et lui sert le soda. Moi je prend une volka, je ne conduit pas et je compte bien m’amuser. Je lui pose pas mal de question sur son costume, croise les jambes, les décroises, ressert des fois mes bras sur mes seins pour les regroupés, mais surtout je bois à la paille, histoire de faire un bruit de succion en buvant ma volka. Je sens que Seb est en train de craquer.


Je lui raconte un peu mes déboires, qu’il a fallu que je m’épile complètement complètement pour être raccord et et que je trouve les dessous les plus appropriés. Il boit mes paroles. L’heure tourne et le jeu de séduction avance.


20H, l’heure du départ, je prend un manteau et je me retrouve dans sa voiture. Durant le trajet, lorsqu’il passe les vitesses, sa main frôle mon genou. Le contact m’émoustille. Je croise les jambes pour montrer un peu plus de mes cuisses. Je sens qu’il aime.


Nous arrivons à la soirée, et là je vois pèle mêle, un bisounours qui transpire dans un costume trop grand, Eloise en Musclor avec des faux muscles, un bioman, une candie,etc. Beaucoup me félicite pour ma tenue, La soirée peut commencer, apéritif

dînatoire, on boit, on rigole, on danse.


Durant la soirée, Je vais sur la piste de danse improvisé et commence à danser, mais comme une femme, en bougeant mes fesses, en me remuant, . Tiens voilà Seb, je m’approche de lui et commence à danser avec lui. Je lui tourne le dos et commence à remuer mes fesses sur son pantalon et je sens que ça ne le laisse pas indifférent. Il me prend pas les hanches puis remonte jusqu’en dessous de mes seins, c’est de plus en plus torride. Seb est plus grand et plus costaud que moi et je me sens comme une "faible femme". Après quelques chansons ou j’enchaîne les partenaires ou danse seul. Changement de rythme, DJ DarkVador, décide de passer à des slows, c’est vrai que l’heure tourne que la soirée va passer tout doucement se

terminer. Je décide d’aller aux toilettes me refaire une beauté. Je revois dans la glace, je fais une retouche rouge à lèvre et je retourne dans la salle. De retour de la salle de bain, je me dirige vers le buffet, mais je n’ai pas le temps d’y arriver que Seb m’attrape par la main me colle à lui et me lance un :


— "Tu m’accorderas bien ce slow"

— Je lui répondit un "Avec plaisir inspecteur"


Je mets mes mains autour de sa nuque, j’ai l’impression d’être pendu à son cou. Lui met ses mains sur ma taille, et nous regardons les autres couples se faire. Il y a vraiment des choses étranges, Bioman danse avec Candie, le bisounour qui a laisse tombé la moitié de son déguisement et danse un slow avec tout seul pour faire le pitre et moi je sens la main gauche de l’inspecteur gadget descendre vers ma fesse.


-- "Dis donc vous? "

— "Je ne fais que vérifier quelque chose"

— "et ? "

— "et effectivement j’avais cru voir chez toi que tu portais un string, et c’est vrai tu ne m’as pas menti"


Et la je le sens en train de me pincer la fesse à peine main. Quelle sensation !


— "Et c’est un gogo gadget que je sens ? "

— "Non pas vraiment, c’est tout ce qu’il y a de plus naturelle avec une aussi jolie femme"


Le slow se termine changement de partenaire, cette situation est vraiment étrange, je danse avec homme et des femmes, je me dis que les photos de la soirée vont ne pas être triste.


La soirée se termine, Seb me propose de me ramener. Je lui dit

-"C’était ce qui est prévu, non?"

il me souris. Je crois que nous ne sommes plus en train de jouer.


On dit au revoir à tout le monde, on monte dans sa voiture. Sa main me frôle de la même façon qu’à l’aller. Nous arrivons devant ma maison, il entre sa voiture dans l’aller du garage pour préparer son demi tour. Je lui dit

— "Tu as été gonflé quand même pendant notre slow"

— "il me dit désolé je ne sais pas ce qu’il m’a pris."

— "Ce n’est pas grave mais on ferai mieux d’en rester là pour pas que ça jase de trop"

— "Oui tu as raison, on a peut être un peu trop bu, on s’appelle quand même ?"

— "Oui avec plaisir"


Je me penche pour lui faire la bise dans la voiture, Il est loin et je pose ma main sur sa cuisse pour être plus stable et lui fait un bisou long sur la joue. A ce moment là, le temps c’est presque arrêter. Pourquoi lui faire la bise ? on aurait pu se serrer la main comme d’habitude. Je lui refait un bisous en remontant ma main le long de sa cuise. Puis un troisième bisous plus près de la

bouche avec ma main qui remonte encore puis un quatrième à moitié sur sa bouche et ma main près de son paquet qui a visiblement grossit.

Le dernier baiser lui était franchement sur la bouche et ma main vraiment sur sa bosse. j’ouvre ma bouche, il enfourne sa langue et pose main sur ma cuisse. Nous nous embrassons avec fougue. Ma Main masse son sexe, je ne sais

plus ce qu’il me prend. Moi qui voulait que cela s’arrête maintenant, je sors son sexe un peu mal droitement et commence à le masturbais dans la voiture. Nous sommes dans mon allée de garage, normalement on ne peut pas être vu mais l’idée d’être vu m’excite. Cela m’excite tellement que je lâche sa bouche pour me jeter sur son sexe. Il est tendu, il bande comme un

cerf, j’ouvre ma bouche et le gobe. C’est ma première fellation alors j’essai de faire comme dans les films X, je pousse des petits gémissements de plaisir, je le masturbe avec ma main, et prend tout ce qu’il dépasse dans ma bouche. Je fais

de tour avec ma langue, le pompe de plus en plus vite, puis ralenti. Il a l’air d’aimer cela. Soudain je sens sa main revenir sur mes fesses, il me les masses, et soulève ma jupe. pendant que je prend mon pied tailler ma première pipe, je sens qu’il

essaie de doigter le cul. Cela fait beaucoup pour un soir. j’arrête de le sucer, (mais je continu à le masturber), et lui dit


— "Tu serais pas un peu gourmand toi?" (en espérant le freiner un peu)

— "C’est la première fois pour moi et j’ai comme l’impression qu’on ne recommencera jamais alors j’essai d’en profiter"


Mais c’est que c’est pas idiot ça, il a raison.


— "Si tu veux plus qu’une pipe, faudra y aller doucement et bien lubrifier me avec ta salive"

— "très bien, continue à lubrifier ma bite, je m’occupe de ton p’tit cul"


Ces mots sont l’effet d’un électrochoc. Ces mots vulgaires me booste je salive sur son sexe de plus en plus et je le vois humidifier ses doigts et les frotter sur mon cul et m’enfoncer son doigt de plus en plus profondément. J’arrête ma pipe me penche sur lui pour atteindre avec ma main la manette pour faire tomber le siège en position couchette. Je le vois tomber à la renverser. Je me redresser, fait de même avec le mien, puis de la façon la plus féline possible je me déplace sur mon siège et me met en levrette, le cul tendu. Je lui lance un


— "Viens"


Il se place derrière moi, écarte la ficelle du string, je sens son gland contre ma rondelle, il pousse un peu et rendre doucement en moi. C’est la première fois pour moi que je ressent cette sensation. il recule et recommence une nouvelle fois mais plus profond, puis recule et encore plus profond. Cette fois ci je n’ai pas pu m’empêcher de lâcher un petit cri de plaisir.


-"Tu as l’air d’aimer ça"

— "Hmm oui, c’est très agréable tu sais"


Il continue à m’enculer de plus en plus profondément. Mon cul est encore plus exposé et explosé, ses mains sont sur ma taille et ses coups de boudoir sont de plus en plus fort. Je me remet à quatre pattes, il met ses mains sur ses seins. Je sens

monter en moi une sorte de jouissance étrange, je pousse de petits gémissement de plus en plus rapide. J’ai l’impression que son sexe a encore grossi en moi.


— "J’adore ça tu sais"

— "Moi aussi"


Je recule de plus en plus fort pour qu’il me pénètre de plus en plus mais il me dit


— "Je sens que je vais craquer en toi ma petite pute"


Encore une insulte, j’ai l’impression qu’à chaque fois ça m’électrise de plus en plus. J’en envie d’être une porno star à ce moment.J’ai envie de me montrer en super salope, après tout, je l’avais chauffé toute la soirée, je voulais lui offrir une sorte de fin inoubliable.


— "Non pas mon cul, il y a mieux à faire tu sais."

— "Ah oui ? comme quoi par exemple"


A ce moment là, je "déboîte" (il faut bien avouer), et me retourne, toujours à quatre pattes mais cette fois ci, ma bouche prêt de son sexe.


— "ça te tente?"

Et à ce moment là j’ouvre la bouche et tire la langue et le masturbe devant ma bouche Il appuie un peu sur l’arrière de la tête, il veut que je le reprenne en bouche, j’y retourne avec un peu d’appréhension. Mais sa bite n’a pas pris de gout. Je pensais que mon cul aurait un gout mais finalement non. Je décide donc d’ouvrir ma bouche et le laisser baiser ma bouche. Il me met de coup de buttoir, son sexe s’enfonce de plus en plus dans ma bouche. Ce n’est plus une fellation, mais j’ai l’impression que ma bouche est un trou dans lequel il veut se vider. Son sexe fait des spasmes. il se retire et se masturbe devant mon visage, un jet arrive sur mes lunettes suivi d’un deuxième sur ma bouche puis d’autre sur l’ensemble du visage je décide de continuer d’ouvrir la bouche, quand les jets eurent fini, je me reviens sur son sexe et le lèche encore et encore. Je goutte son sperme, le gout ne

me dérange pas, je décide donc de lui nettoyer la bite et d’en avaler un peu. Il a comme une secousse supplémentaire.


Nous reprenons nos places, d’un commun accord "Pas un mot"


Je retourne chez moi, j’ai une bonne douche à prendre et lui certainement un peu

de nettoyage à faire dans sa voiture.


C’était il y a deux mois, depuis je n’ai jamais recommencé. Je dois revoir Seb

sous peu, dois-je vous raconter va se passer ?

Diffuse en direct !
Regarder son live