Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Histoire vraie
  • Lue 3 568 fois
  • 2 J'aime
  • 0 Commentaire

Une soirée irlandaise

Chapitre 1

Hétéro

Ce soir la, il faisait super chaud pour un mois de juillet, j’etais tout seul, alors je decidai d’aller dans mon pub irlandais prefere pour me boire une ou deux bieres. Dans ce pub, l’ambiance etait toujours tres chaleureuse. On pouvait jouer aux flechettes, discuter, faire la fete, bref, tout pour passer une super soiree.


Je me suis installé tout seul dans la salle du fond, j’avais commandé deux pintes de Guiness, et j’avais amené un journal pour fair eun peu de lecture tranquille. Puis, une femme arriva dans la salle pour voir s’il y avait du monde, elle me dit bonsoir, elle etait irlandaise, je le reconnu a cause de son accent.


Elle vint s’asseoir a cote de moi, commanda un pinte de Desperados, et nous fimes connaissance, elle etait plutot sympa, on a parle de tout et de rien, en fait on commencait a avoir un petit coup dans le nez, comme on dit si bien en France. C’etait pas un top model, c’est clair, elle etait bien en chair, ce qui m’attirait, c’etait sa poitrine oppulente, ses hanches et son cul qui m’excitait plus que jamais.


Je crois qu’elle s’est appercue que je mattais souvent ses seins, elle etait habillee tout en noir, et me regardais avec un petit sourire qui en disait long. Puis je lui dis: ’Tu sais Heather, tu me plais beaucoup, je trouve ton corps tres attirant’


Elle me repondit : ’ Merci du compliment, mais un jeune garcon comme toi ne prefere t’il pas draguer les femmes de son age ? Des femmes un peu plus d’actualité physiquement ?’


Effectivement, je n’avais que 23 ans, Heather en avait 32, mais bon, c’etait un detail. Je lui proposai alors de boire un cafe chez moi, histoire de reprendre nos esprits, car la biere nous avaient un peu emeches.


nous montames chez moi, dans mon petit appart. Elle se sentait tres a l’aise chez moi. En plein dans la lumiere de mon petit salon, je pus admirer son corps, j’ai toujours aime les femmes bien en chair, avec des formes pulpeuses,cette fois ci, j’etait comble


’Attends, je vais preparer le café, assis toi, fais comme chez toi’ lui dis-je en me dirigeant vers la cuisine. Quand je suis revenus avec le café, elle etait assise presque nue sur mon fauteuil, il ne lui restait que sa culotte, et son soutien-gorge qui cahcait deux gros seins. Je distinguais quelques poils qui depassaient de sa culotte, cela m’excita enormement. Mes mains commencerent a trembler, alors je me suis empresse de poser les tasses. Ahh Heather, elle etait toute mignonne, une femme vraiment adorable. Elle me fixa, et en souriant me demanda avec son accent : ’Alors ? Qu’est ce qu t’attends ?’ En 2 temps, 3 mouvements, je retirai mon teeshirt, retirai mon jean, mais pris par l’excitation je tombai par terre, a ses pieds. Elle eclata de rire et me lanca: ’Ah ah ah , tu n’es pas tres adroit dis donc ? Tu es toujours comme ca avec les femmes ?’ Ben oui, je suis toujours comme ca, que voulez vous, on ne se refait pas. Je retirai mon calecon, et a ma surprise, mon penis ne bandait pas, il etait tout mou. Elle me dit de m’approcher d’elle, pris mon penis dans sa main droite, et commenca a me donner de tous petits coups de langues, sur mon gland, puis se mit a le sucer frenetiquement, tout a coup, me penis se raidit dans sa bouche, je crus qu’il allait exploser.


Heather se leva, je lui retirai son soutien gorge, et pris ses deux gros seins qui pendaient legerement, je les malaxait et sucer ses gros tetons, elle gemit un peu en passant ses mains dans mes cheveux. J’aimais ses gros seins. Je l’emmenai ensuite dans ma chambre, ou elle retira sa culotte. Je decouvris alors sa chatte, elle etait tres poilue, et je vis qu’elle commencait a mouiller. Je n’ai pas beaucoup d’experiences avec les femmes je ne savais pas trop quoi faire. Alors, elle s’allongea elle meme sur le dos, et ecarta ses jambes. Et du doigt, me fit signe de venir. Alors, j’approcha ma tete de sa chatte, et commencai a la lecher, tout en lui touchant son clitoris qui se mit a gonfler legerement. Elle gemit : ’Oh oui, oh yes honney keep on...continus’. Je continuai pendant plusieurs minutes, l’odeur de sa chatte penetrait mes narines, m’ enveloppait completement, sa mouille coulait entre ses jambes et trema mon drap. Alors, je sus que c’etait le moment, je sortis de mon tiroir un capote Nestor (Capote Nestor, Pas Ne Pas Mort :) J’enfilai la capote, approchai ma bite de son vagin, et je la penetrai, ses levres trempees etait grandes ouvertes.


Je commencai mon va et vient frenetique, je la baisai comme rarement j’ai baise avec d’autres filles. Avec ses mains, elle me pris les fesses, les carressa, les malaxa, pendant que mon penis rentrait et ressortait de sa chatte beante. JE sentais les poils de sa chatte qui me picotaient le haut de mes cuisses. Ca m’excitait, puis, je pris ses gros seins, je les lechais ,j’avais presque envie de les manger. Elle me murmurait dans l’oreil: ’Dis donc, pour un jeune garcon tu te debrouilles bien...’ Mais je l’interrompai en plongeant ma langue dans sa bouche. J’accelerait le mouvemement, et je sentis que la jouissance n’allait pas tarder a faire sur face, alors je me suis retiré, je l’ai mise a 4 pattes, et je l’ai penetre en levrette, je donnais des grands de butoirs, elle se mit a crier, de plus en plus fort, je n’en pouvais plus, je me suis a nouveau retiré, j’ai enleve mon preservatif, Heather s’est assise sur l’oreiller, puis a envelopper ma queue avec ses deux gros seins. Elle m’oofrait une belle branlette espagnole. Je n’avais jamais essaye. J’avais l’impression de baiser ses seins, il etait enduis de transpiration, ma queue glissait entre ses seins, j’allai et venais jusqu’a je explose et crache tout mon sperme sur sa figure. A ce moment precis, elle prit ma queue dans sa bouche, et termina d’avaler ma semence. Puis, epuise, je m’allongeai sur elle. A bout de force. Elle prit sa douche ,puis a ma grande surprise, ne partit pas, et vint s’allonger avec moi. Elle me regardai avec des yeux d’ange. Je l’embrassai, j’avais encore envie d’elle, j’avais encore envie de la lecher, alors nous fimes un 69, je lechais son clitoris, ses levres, introduit ma langue dans son vagin bouillant, jusqu’a ce que son corps palpite de jouissance. Puis je sentis que mes couilles se deversait a nouveau dans sa bouche.


Cette fois ci, nous etions totalement epuises, nous nous sommes endormis. Jamais je n’oublirai cette soiree. Aujourd’hui, Heather est devenue une amie intime, avec que je m’enteds bien. Il nous arrive de temps en temps de baiser, comme l’avons fais la premiere fois.Nous baisons comme des damnes.Perdus dans nos corps entrelaces.

Diffuse en direct !
Regarder son live