Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 10 437 fois
  • 71 J'aime
  • 3 Commentaires

une sortie au spa

Chapitre 1

Voyeur / Exhibition

Une sortie au spa


Ce week-end, premier rayon de vrai soleil et une folle envie d’aller me baigner.

La décision est prise de nous rendre au centre de balnéo par très loin de chez nous.

Je remarquais en arrivant que nous n’étions pas les seuls à avoir eu la même idée, car il nous aura fallu faire la queue pendant une bonne demi-heure avant de pouvoir entrer.

Je n’aime cet endroit que pour tout ce qui est aquatique, détestant le hammam et le sauna qui me font ressembler à une langouste toute rouge à la sortie.

Par contre, dès qu’il s’agit de barboter, là je suis dans mon élément, une vraie petite grenouille.

Après quelques longueurs qui lassent relativement vite mon chéri, on a commencé à chahuter un peu dans l’eau et à s’embrasser à ne plus en pouvoir.

A un moment on l’a fait sous une espèce de cascade, c’était super, l’eau qui vous coule sur la tête et le corps pendant que nos langues se mélangent toujours à la limite de boire la tasse.

Je sais que ce n’est pas les élans d’amour avec mon chéri qui vous intéresse, alors je vais vous raconter mon passage dans le bain à bulles.

Il aura fallu près d’une heure d’attente avant de pouvoir y entrer, nous étions 5 à l’intérieur.

J’étais confortablement installée à coté de mon homme et je profitais de l’agréable massage que cela me procurait.

Quand à un moment je sentis une main se poser sur ma cuisse.

Je regardais Nicolas, mais il avait les yeux fermés et cette main ne semblait pas lui appartenir car il était assis sur ma gauche et c’était sur ma cuisse droite que je sentais le mouvement.

J’ai fait comme si de rien n’était et j’ai à mon tour fermé les yeux.

N’ayant pas mes lentilles, je n’avais pu que distinguer mon voisin de droite et de toute façon je me foutais royalement de ce à quoi il pouvait ressembler.

Voyant que je ne réagissais pas, la caresse d’abord furtive se fit de plus en plus appuyée.

Je sentais de plus en plus ses doigts s’approcher de plus en plus de la lisière de mon maillot, avant de franchir le pas.

Je pense qu’il a marqué un temps d’arrêt quand Nicolas m’a parlé à l’oreille, ou alors c’est de sentir mon pubis tout lisse qui l’a étonné.

Mais il ne lui a pas fallu longtemps avant de reprendre son cheminement vers mon clitoris.

Il a doucement commencé à le masser, le faisant petit à petit rouler entre ses doigts.

Je ne sais pas trop comment il arrivait à cet exploit car au vue de nos positions, il devait sacrément se tordre le poignet.

Moi pendant ce temps, j’avais glissé ma main dans le caleçon de mon homme qui au début très surpris se laissa faire.

Malgré toute la douceur que j’y mettais, je le sentais rester tout mou.

Je lui murmurai alors à l’oreille que mon voisin de droite était en train de me branler le clito et à ces simples paroles, je sentais aussitôt une réaction lui redonner un peu de rigidité.

Cela par contre eu le mérite de faire fuir mon assaillant de peur sûrement d’une réaction agressive de mon compagnon.

C’est moi qui suis donc parti lui saisir la main pour la ramener à la bonne place.

Et il reprit ainsi ses douces caresses introduisant un de ses doigts entre mes lèvres.

Je sentais que je n’allais pas tarder à décoller et je me suis légèrement réorienté pour laisser l’un des jets me masser l’anus après avoir doucement descendu un peu mon maillot.

L’orgasme fut très fort et mon voisin dû bien le ressentir quand mon vagin s’est brutalement refermé sur son doigt.

A ce moment précis, Nicolas a du s’en apercevoir aussi car j’ai commencé à leur serrer le sexe brutalement dans ma main.

La situation m’était apparu excessivement érotique et quand je me suis penchée vers lui pour lui proposer de lui rendre la pareille sous la douche, j’eu droit à un oui discret.

On en est ressorti Nicolas et moi, j’avais du mal à tenir sur mes jambes pendant quelques instants et je murmurais discrètement la proposition faite à mon chéri, qui ne su me répondre que c’était plus fort que moi.

On s’est finalement retrouvé à trois dans la cabine de douche handicapé (je n’en suis pas fière, mais c’était la plus grande).

J’ai donc offert à cet inconnu une magnifique petite pipe, qui fut assez brève d’ailleurs car il se répandit assez vite dans ma bouche pendant que mon homme se vidait lui aussi dans mes fesses.

On s’est ensuite rapidement séparé et mon chéri me prit une dernière fois dans le vestiaire au milieu de tous ces gens qui parlaient autour de nous et j’eu ainsi un nouvel orgasme tellement cela était tellement excitant.

On a fini la soirée au restaurant et n’ayant pas remis de culotte, je me suis caressée sous la table en repensant à cet agréable moment.


Bisous à tous.

Nanette

Diffuse en direct !
Regarder son live