Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 33 539 fois
  • 94 J'aime
  • 0 Commentaire

Une voisine dans le noir

Chapitre 1

Divers

J’habite une vielle batisse style colonial où toutes sortes de travaux gagneraient à être faits. Un étage plus bas habite une voisine mariée de 48 ans avec laquelle il n’y avait aucun antécédent, une femme splendide qui savait ce qu’elle voulait...

Un soir d’orage, elle frappa à la porte et me dit que contrairement à moi, elle n’a pa d’électricité, g tout de suite compris que je devais l’aider à changer des fusibles, ce n’est pas la première fois qu’elle fait appel à mes services de bricoleur, mais ce soir la il fallait qu’elle me tienne une lampe torche car la boite à fusible se trouvait dans un réduit...on était coincé dans une espèce de cagibis ou débarras tellement étroit que nous étions collés, pendant que je regardais de plus près toute cette vielle installation elle a commencé par me dire que je sentais bon, puis elle s’est collé encore à moi et son pubis frottait doucement contre ma hanche...puis à un moment elle m’a dit que vu la différence de taille entre nous deux, elle ferait mieux de passer devant moi pour mieux dirriger le faisseau de la torche électrique, et sans attendre je me suis retrouvé collé à son dos avec toutes ses fesses qui embrassaient mon bas ventre, je me suis vite rendu compte que sous ce tissu léger de la jupe il n’y avait rien…ne portant moi même qu’un short très large, je ne pouvais plus empêcher mon sexe de grossir tout en s’incrustant doucement dans sa raie fessière...se rendant compte, elle jouait à bouger ou se baisser juste un peu pour affoler ma verge, si bien que le tourne-vis m’est tombé des mains...dès que je me suis baissé pour le ramasser, elle m’a collé son sexe dans le visage, j’avais envie d’elle mais j’osais toujours pas croire que je pouvais la prendre, voyant que j’étais gêné elle me dit de la laisser le chercher, et se baissa dès que je me sois levé son visage m’a frôler de haut en bas et s’est arrêté au niveau de mon sexe qui pointait comme une poutre au travers du tissu, faisant mine de se retenir à moi pour pas glisser, elle fit descendre mon short de qq centimètre ce qui eut pour effet de faire jaillire ma bite juste devant sa bouche je n’osais plus bouger pestant contre mon sexe qui a oublier comment s’arrêter de grossir et de grandir, mais elle continuait à chercher le tourne-vis faisant semblant de ne rien avoir remarqué et de temps en temps quelques chose de moite probablement sa langue ou sa bouche ou même juste son souffle s’attarde sur mon sexe puis elle s’est relevé avec l’outil trouvé et à reprit sa place initiale mais cette fois ci mon sexe monumental ne rencontre plus dans le tissu de sa jupe mais dans une douce et chaude peau, je n’en pouvais plus, j’ai passé une main sur sa hanche et trouvé qu’elle était nu dans la pénombre, dès que ma main à tiré un peu sa jambe pour l’écarter, elle l’a releva très haut et posa le pied su un rebord entourant tout le mur, du coup, mon gland se retrouvait tout naturellement en face de son anus, et c’est tout naturellement que d’une main elle mit de la salive sur le gland mais tout de suite se rendant compte de son volume, elle tourna la tête vers moi et me dit dans un souffle ? …je le veux par la, mais c’est un suicide d’essayer sans le lubrifier... ? elle se baissa et sans lâcher ma verge l’emmena vers sa chatte, je sentis que sa chatte était très étroite et l’ouverture résistait à mon assaut mais dès que le gland était dedans, l’intromission est devenue ? inarrêtable ?, et quand je fus au fond je me suis mis à la labourer excité par des râles qui montaient du fond de son ventre déjà plein de moi, puis elle me dit de la prendre par la petite entrée rose...la, il faut dire que j’ai eu peu pour elle quand j’ai vu l’état où je mettais san annus…au bout de qq va et viens, son anus a été distendu monstrueusement mais elle me suppliait de continuer plus fort...

Pendant plus d’1 heure après que nous ayons terminé de nous aimer, son cul a continuer à rejeter mon sperme, j’ai du lui mettre un litre avant de finir dans sa bouche pour un nettoyage-fellation en règle.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder