Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 5 927 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

Vacances aux antilles

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

Ma femme et moi étions en vacances aux Antilles. Je voulais depuis longtemps qu?elle se fasse prendre par un noir. Au début elle ne voulait pas mais je savais que, secrètement, elle le désirait. Nous passions donc beaucoup de temps sur la plage car je nourrissais l’ambition que ma douce épouse rencontre un Antillais sur la plage. Le jour arriva enfin, nous étions seuls sur le sable et il était environ vers 21 heures. Nous avions fait l?amour derrière les rochers, Lola ma femme, avait encore du sperme sur les lèvres. Soudain nous vîmes apparaître un Black qui allait se baigner. Il se croyait seul. Il ôta son caleçon pour se baigner nu.

Nous découvrîmes un sexe de rêve qui, au repos, descendait au moins jusqu?aux genoux du mec avec un gland énorme. Il se plongea dans l?eau, ma femme ne le lâchait pas des yeux. Elle se frottait déjà la chatte tout en passant sa langue sur mes lèvres. Je lui dis :

— Vas-y ma puce, il a l’air de plaire !

Elle alla se baigner. Il la cru seule. Elle enleva son slip puis sauta à l?eau. Elle nagea autour de lui et il la regarda avant de se frotter à elle. Il la retourna, elle se cambra. Il commença alors à la baiser et elle hurla de plaisir.


Ils sortirent de l?eau tandis qu’elle était dans ses bras, empalée sur sa queue énorme. Il l?allongea sur le sable et la pénètra à fond avec ses 30 centimètres, peut-être plus. Je n?avais jamais vu un sexe pareil. Elle monta et descendit sur ce pieu puis elle le suça, sa bouche ayant tant de mal à prendre le gland. J?étais si excité ! Soudain, je me dirigeai vers eux et me joignis à leurs ébats.


Je ne sais pas ce qui m?arriva, je ne désirai plus ma femme mais cette queue ! Je bandai comme jamais. Le black paru étonné puis se laissa faire, sa bite devait être 3 fois plus longue et grosse que la mienne. J?eus envie de le sucer, il me dit : ’Vas-y, régale-toi !’.


Je pris goulûment sa queue dans ma bouche et je le pompai. Il banda fort. Puis il se mit à enculer Lola doucement puis plus fort. Il lui enfouit sa bite au fond du cul avec un va-et-vient puissant, elle cria de douleur et de plaisir. À mon tour, je montai sur sa queue d?âne, je me défonçai et m?enfonçai jusqu?à ses couilles. Soudain cela glissa, sa pine rentra et sortit, pleine de merde. Je jouis du cul et j?éjaculai. Lola le suça puis je la poussai pour le sucer à mon tour. Sa queue était encore enduite des résidus de nos deux culs, celui de Lola et le mien.


Je voyais le cul de Lola encore dilaté, ouvert comme jamais; on aurait pu y glisser une main. Je pompai le black en lui enfonçant un doigt dans le cul et il se mit à vider ses couilles dans ma bouche, à m?inonder de sperme chaud. J?ai tout avalé ! Hummmm ! Lola le suça à son tour, si bien. Puis, il déchargea une deuxième fois dans sa bouche; elle avala tout alors qu?avec moi, elle n?aimait pas trop le sperme. Il nous baisa ainsi tout le temps des vacances et maintenant on ne se fait plus que des noirs avec Lola. Ils sont si bien montés mais pas comme le premier qui était exceptionnel.


Diffuse en direct !
Regarder son live