Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 53 011 fois
  • 175 J'aime
  • 1 Commentaire

En vacances chez ma grand mere

Chapitre 1

Inceste

« Debout mon grand !, il est temps de te lever. »

C’est ma grand mère qui me réveille, souriante comme à son habitude.

Un petit bisou sur le front et elle sort de la chambre en disant :

« aller ,viens déjeuner »...

Je viens d’arriver en vacances chez ma grand mère pour trois semaines, mes parents sont partis de leur coté avec ma petite soeur, cette année j’ai eu 16 ans et je n’avais pas envie de partir avec eux , comme on dit : « en famille ».

Ma grand mère habite seule du coté du Grau du Roy, une petite maison avec un peu de terrain et une piscine , ce n’est pas loin de la mer donc tout pour passer des vacances sympa.

Je me lève et enfile un short, c’est l’été il est 09h00 et fait déjà très chaud .

Je rejoins ma grand mère sur la terrasse, le petit déjeuner est prêt.

Ma grand mère est assise en face de moi, elle est habillée d’une robe légère laissant apparaître ses formes.

Il faut dire que malgré ses 55 ans elle est restée une belle femme, pulpeuse avec une poitrine généreuse, et des fesses bien charnues et cela ne me laisse pas indifférent.

« je dois aller faire des courses, tu reste seul ça ne te dérange pas ? » me dit ma grand mère.

« Profites en pour te baigner l’eau de la piscine est très bonne ».

Ma grand mère me laisse.

Je fini mon petit dej’ et retourne dans ma chambre pour me mettre en maillot , en passant devant la salle de bain je m’aperçois que la porte est entrouverte, et je vois ma grand mère nue . Malgré moi je m’arrête devant la porte pour mater son cul et les seins , je sens ma bite se redresser dans mon short, je suis puceau et ses bonnes grosses fesses et ses seins bien lourds de femme mature m’excitent beaucoup.

Je regagne ma chambre la bite raide dans mon short.

Lorsque je ressors en maillot de bain , ma grand mère est déjà partie.

Je plonge dans la piscine, l’eau est bonne, je suis seul et je décide d’enlever mon maillot pour être à l’aise.

Après avoir profité de l’eau, je m’installe sur un transat, toujours entièrement nu , le soleil me caresse le corps et la douce chaleur sur ma queue me fait bander, je suis si bien que je fini par m’endormir au soleil...

« Mon grand ? j’ai préparé le repas... »

J’ouvre péniblement les yeux et c’est le visage de ma grand mère que je découvre au dessus de moi , quelques secondes se passent avant que je me rende compte que je suis tout nu devant elle .

Je me relève rapidement et attrape ma serviette pour cacher mon sexe toujours en érection.

« tu es rentré depuis quand ? »

« il y a une heure, je ne t’ai pas réveillé, tu avais l’air si bien, endormi au soleil »

Je rougi en réalisant que cela fait une heure que je suis à poil, la queue raide, devant ma grand mère, j’essayai de me justifier.

« j’étais tout seul , alors j’ai voulu me mettre à l’aise »

Ma grand mère m’interrompt et dit :

« Ici c’est le sud , il fait chaud on est souvent presque nu, et puis je suis une femme de la révolution sexuelle alors le corps n’est pas tabou pour moi, d’ailleurs quand je suis seule je me baigne nue tu sais... ».

Elle m’embrasse sur la joue et me dit « n’ai pas honte tu es beau tout nu... » et la discussion s’arrête là.

Ces quelques mots me troublent et me font bander à nouveau, mais je m’installe à table en terrasse avec ma serviette autour de la taille faisant mine de rien.

Nous passons le repas à rigoler et à parler de tout, ma grand mère est ouverte sur plein de sujets, et tout l’intéresse...


...Cela fait une heure que nous sommes sorti de table et nous discutons ,allongés sur les transats j’ai toujours ma serviette autour de la taille.

« On va se baigner ? » demande ma grand mère.

« Ok ! »

Je me lève , j’attrape mon maillot et tente péniblement de le mettre sans enlever ma serviette.

« qu’est ce que tu fais mon grand ? tu t’embêtes pour rien... »

En disant cela ma grand mère enlève sa robe , elle n’a rien dessous et se retrouve nue devant moi,

j’ai à peine le temps de réaliser, qu’elle plonge dans la piscine.

Je n’en crois pas mes yeux et je reste comme un imbécile, mon maillot à la main.

Ma grand mère s’approche alors du bord et tire sur ma serviette, je me retrouve tout nu sur la margelle de la piscine.

« allez viens mon grand »

Je saute dans l’eau , ma grand mère commence à chahuter, m’éclabousse et essaye de m’attraper pour me faire couler.

Elle arrive à m’agripper par les épaules , je me retrouve sous l’eau, en ouvrant les yeux je m’aperçois que j’ai le nez juste devant sa chatte, dans le flou je vois quelle a le pubis rasé.

Je me met à bander. Sous prétexte de retrouver la surface je m’agrippe à ses grosses fesses et en remontant je frotte mon visage de son pubis jusqu’à ses seins.

Je suis très excité et j’y prend du plaisir.

Une fois à la surface je colle mon sexe sur son pubis quelques secondes puis m’écarte afin de ne pas donner l’impression à ma grand mère que ma manoeuvre était volontaire.

Nous continuons à jouer dans l’eau, nos mains glissent sur nos corps mouillés , je sens les mains de ma grand mère passer plusieurs fois sur mes fesses et sur mon sexe gonflé, maintenant elle ne peut plus ignorer mon état.

Quant à moi je passe furtivement mes doigts sur ses seins, entre ses fesses et entre ses cuisses en tentant de la saisir , elle ne montre aucun signe de réprobation, et je ne ressent maintenant plus aucune gène.

J’arrive à la prendre par les épaules et la met sous l’eau, quand son visage est à hauteur de mon sexe en érection je me cambre afin de plaquer ma bite sur sa figure.

Elle me saisi les fesses et plaque sa bouche contre mon sexe, je sens ses lèvres sur ma queue, sur mes couilles et sur mon pubis.

Elle caresse toutes mes parties intimes avec son visage pendant quelques secondes qui me paraissent interminables et délicieuses.

Ma grand mère remontre alors à la surface, ses gros seins flottent devant moi, je ne peux plus résister et je les attrape à pleines mains, elle se laisse faire, je passe ma langue sur ses tétons avec gourmandise.

Elle me serre alors contre elle , j’ai la bite juste à la hauteur de sa chatte, elle frotte doucement son pubis rasé contre ma queue, nous sommes collés l’un a l’autre ,sans rien dire, profitant mutuellement chacun du corps de l’autre.

Ses jambes s’écartent et elle dirige ma bite entre ses cuisses. Elle frotte doucement sa vulve sur ma queue, j’en ai la tête qui tourne de plaisir.

Tout en lui caressant et en lui léchant les seins je fais des mouvement de va et vient avec mon bassin, je sens que les lèvres charnues de sa chatte emprisonnent doucement mon gland, qui soudain glisse dans l’intimité de ma grand mère.

D’un coup sec je fais entrer ma bite entièrement en elle. Un long soupir sort de sa bouche.

Je ne le crois pas, je suis en train de me faire dépuceler par ma grand mère.

Ma queue va et vient dans son sexe bien large de femme mure. Je suis super excité, mes coups de bassin se font plus violents, je suis maintenant en train de lui bourrer la chatte, et elle aime ça. Son souffle s’accélère. Elle est en train de jouir.

je jouis moi aussi en elle en l’inondant de longues giclées, j’ai l’impression que cela ne va pas s’arrêter.

Nous restons l’un contre l’autre encore quelques instants dans l’eau, puis nous ressortons de la piscine, pour nous étendre tous les deux nus sur les transats.

« Merci grand mère, c’était génial »

« On peut dire que les vacances commencent bien mon grand... »

Diffuse en direct !
Regarder son live