Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Fantasme
  • Lue 13 552 fois
  • 65 J'aime
  • 0 Commentaire

la vidéo choc

Chapitre 1

Hétéro
65
5

Je m’appelle Gaëlle j’ai 24 ans, je suis brune plutôt belle physiquement et bien proportionnée. Je vis dans une petite ville où tout le monde se connaît et où tout le monde me connaît.

Il y a peu de temps j’ai eu une aventure avec Max, un mec du village que je connais depuis pas mal de temps, lors d’une soirée nous avions dansé puis nous sommes rentrés ensemble et je me suis laissée convaincre pour une séance de sport en chambre torride.

Je n’avais pas passé de nuit comme celle-ci depuis bien longtemps et je dois bien avouer que j’avais sacrément pris mon pied avec ce garçon. Bien sûr l’histoire était restée secrète, ce n’est pas le genre de chose qu’il est bon d’ébruiter dans un coin comme ça où vous avez vite fait d’être le sujet de conversation principal de la population.


Un soir en rentrant chez moi, j’ouvre ma boite à lettres et je découvre un petit paquet que je m’empresse d’ouvrir. A l’intérieur un CD, je le mets sur mon ordinateur et je me découvre filmée ce fameux soir, je suis largement reconnaissable et je dois bien le dire, je parais particulièrement chienne sur cette vidéo.

Je ne regarde pas la vidéo entièrement, je suis dans une colère noire, je file illico chez cet enfoiré qui n’habite pas très loin, je sonne à la porte avec le CD en main, à peine la porte s’entrouvre que je la pousse de la main et je rentre dans l’appartement.


Gaëlle - Salaud ! Tu m’as filmée sans rien me dire, tu n’as pas le droit de faire ça, ça va te coûter cher.


Max – Ca ne me coûtera rien du tout, sinon tu serais obligée de montrer la vidéo et tu ne le feras pas.


Gaëlle – T’es vraiment qu’un sale type, si j’avais su que tu étais comme ça jamais on aurait couché ensemble.


Sur ce, je casse le CD croyant le vexer, mais je le vois sourire et me fixer.


Max – Tu peux y aller j’en ai une copie et si tu ne veux pas que je la montre à tes parents et que j’en envoie à plein de monde, tu feras ce que je te dis de faire.


Gaëlle – Tu peux toujours rêver Max, tu ne me forceras à rien.


Max – Comme tu veux, demain j’en dépose une chez tes parents, ils ont déjà vu leur fille tailler une pipe tu crois ?


Rien qu’imaginer mes parents visionner la vidéo me fait froid dans le dos, je commence à avoir très peur et Max le ressent très bien.


Max – Tu es ma petite pute maintenant, je te baiserais quand j’en aurais envie et si tu refuses, toute la ville verra ton film porno !


Pendant qu’il dit cela, je le vois déboutonner son pantalon et en extraire son sexe, il me prend par la main et me fait agenouiller devant lui, puis il me presse la tête contre son pénis qui commence à grossir.

Je tente de résister mais je finis par ouvrir la bouche et aspirer sa queue qui finit de grossir dans ma bouche, j’ai les larmes aux yeux mais je commence à faire aller et venir ma bouche sur sa queue tendue et dure, il commence à gémir alors que je continue à faire des va-et-vient, j’enroule ma langue autour de son gland puis je me remets à le sucer de plus en plus vite.

Au bout de quelques minutes il presse ma tête davantage sur sa queue et c’est à ce moment qu’il éjacule, son sperme se déverse à flots dans ma bouche, je suis forcée d’avaler sa semence avant qu’il ne se retire. Je toussote, je l’injurie mais il s’en amuse.


Max – t’es vraiment une trop bonne suceuse ! Demain après le boulot tu repasses ici et ne t’avises pas de ne pas venir sinon tu sais ce qui se passera.


Je sors de son appartement sans demander mon reste, je suis toujours plus énervée, je veux lui faire payer, mais je sais très bien que demain je reviendrai dans son appart comme il me l’a demandé.


Si ça vous a plus et que vous souhaitez une suite, écrivez un petit commentaire.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder