Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 10 807 fois
  • 12 J'aime
  • 0 Commentaire

Vie de famille

Chapitre 5

Divers

SUITE DU REPAS DE FAMILLE AVEC LISA


Après une bonne douche et un nettoyage en profondeur, nous passons à table, occasion de se refaire une santé devant l’excellent repas préparé par maman.Le repas achevé, les femmes papotent en faisant la vaisselle pendant que mon père et moi, la rangeons dans les placards.

— ? c’est vraiment une bonne affaire, ta salope de Lisa, si elle a des copines comme elle n’hésite pas à les amener.

— J’en aurai une autre, c’est Danielle car je ne l’ai pas encore dépucelé et elle est encore vierge du cul, sauf le god de Maman que je lui ai introduit, si tu veux, on pourra l’inviter.

— Merci mon fils mais je te laisserai la dépuceler des deux trous avant de la baiser, car je ne veux pas toutes te les prendre, par contre toi, j’aimerais bien t’enculer toi, si tu le veux, ta mère adorerait nous voir tous les deux, l’autre jour, quand tu m’as enculé, elle a énormément joui de te voir m’enfoncer ta bitte dans le cul. Son fantasme, est de me voir enculé par un noir. En Afrique, nous le faisions souvent mais là, nous n’en avons plus dans nos relations.

— Que complotez-vous les mecs ?? nous apostrophe ma mère

— ? papa me dit qu’il voudrait bien m’enculer et que tu aimes bien le voir, surtout quand le mec est noir

— ma mère rosit légèrement devant Lisa qui écoute médusée.

— c’est vrai que j’adore ce que nous faisions en Afrique mais ici, nous n’avons plus de noirs dans nos relations et je ne peux quand même pas passer d’annonce!

— j’en connais un de très sympa et qui serait sans doute partant pour venir, il est marié et sa femme est également noire. Ils m’ont proposé depuis longtemps de venir baiser chez eux mais jusqu’à présent je n’ai pas voulu. Ils doivent me croire raciste peut-être ?

— pas de problème, réponds mon père tu t’occupes de mettre cela au point pour le prochain week-end, tu les invites samedi chez nous, s’ils sont libres. On invitera la grosse Christine histoire de faire une super soirée.

— je m’en occupe, réponds illico, Lisa, semble-t-il très emballée.

— tu es super sympa renchérit ma mère en l’embrassant sur la bouche et en la poussant doucement vers le divan ; puis je vois ma mère se positionner en écartant grand les jambes et en soulevant sa large robe :

— bouffes moi la chatte, petite pute, j’adore voir ta petite langue juvénile sur ma vielle chatte bien rodée.

Lisa ne se fait pas prier et se jette pleine d’appétit sur le minou de ma mère et je vois mon père baisser son

pantalon jusqu’au sol et diriger sa queue vers la bouche de ma mère.

Il ne me reste plus qu’à l’imiter et ma mère se retrouve à sucer deux bittes avec avidité et plaisir.

Lisa se déchaîne sur la chatte de ma mère et son anus, car ma poufiasse de mère a relevé très haut ses jambes afin de libérer son orifice anal aux caresses de Lisa.

Mon père en profite pour se mettre à genoux et aider ma mère à me sucer la queue. Je sens que je vais y passer ; et je leur tiens la tête à tous les deux tant j’ai plaisir à sur double pipe. Mon père me saisit les couilles et les malaxe tandis que ma mère se met à me lécher le cul, j’ai positionner mon anus au-dessus de son visage et voilà qu’elle le lubrifie avec sa salive pendant que mon père me pompe comme une vraie pute.

— ? suces-moi bien, pute, après je te laisserai peut-être m’enculer si tu suces bien ? je dis à mon père qui

encouragé redouble ses mouvements de pompe.

Ma mère hurle sous les coups de langue de Lisa et jouit violemment en entrant sans langue dans mon petit orifice.

Mon père s’active d’autant plus sur ma queue que cette alope de Lisa a délaissé ma mère qui vient de jouir pour

lécher le cul de mon père qui est en position les deux jambes de par et d’autres du corps de ma mère et qui tout en me pompant, offre largement sa croupe ouverte aux caresses de la langue de Lisa qui en profite pour lui

lécher les couilles et le branler.

Je sens que ma sauce monte mais je ne veux pas la lâcher dans la bouche de mon père aussi je sors de sa bouche et me mets en position derrière Lisa dont je caresse le dos et le cul.

— ? vas-y, papa, je suis prêt, tu peux m’enculer.

Lisa reprend le léchage de la chatte de ma mère et moi je commence à lui lubrifier l’anus pendant que mon père se positionne derrière moi. Je sens qu’il me passe de la crème lubrifiante sur l’anus ; il entre son doigt dans mon cul pour bien lubrifier le passage, puis, je lui demande la bombe dont je me sers sur l’anus de Lisa qui comprend alors qu’elle va y passer également.

Ma mère se relève pour regarder le tableau et tout en se caressant elle-même, s’assoit sur le côté de notre trio afin de jouir du spectacle.

Je sens le monstrueux sexe de mon père qui me pénètre lentement, car c’est ma première fois ; puis il commence

son mouvement de va et vient lentement. Quand il sent que mon orifice devient plus souple, il me dit :

— ? vas-y, encule Lisa à ton tour ?

Et pendant qu’il arrête de bouger, je tire Lisa à moi afin de ne pas bouger de place moi-même. Je la tiens par les hanches et je l’encule lentement également afin de ne pas la blesser. Elle réagit positivement en fermant les yeux et en gémissant comme un animal. Son trou et chaud et agréable, comme brûlant et ma queue augmente de diamètre, tant je me sens bien. Mon père reprend son mouvement d’enculage en moi, me poussant en Lisa à chacun de ses coups de queue. J’aime bien cette queue paternelle dans mon fion et mon père râle de bonheur en m’enfilant.Il me caresse les couilles par en dessous et me les malaxe sans ménagement, ce qui m’excite énormément ; il me lèche le dos et me mord l’épaule, aussi je me retourne et lui entre ma langue dans sa bouche afin qu’il me suce la langue.

— ? petit pd prends ca dans ton cul ? me dit-il en poussant plus fort à me défoncer.

Quant à moi je caresse le clito et les seins de Lisa qui commence à hurler de plaisir.

Au bout de quelques minutes je sens la bitte paternelle qui va lâcher son foutre dans mon trou et je lâche le mien dans l’orifice chaud et accueillant de Lisa qui crie de plaisir pendant que ma mère s’envoie en l’air avec ses doigts en hurlant à son tour en nous traitant d’enculés.

Cette pute s’est introduit un god qu’elle avait mis de côté, un énorme god noir que je n’ai jamais vu. elle ne

perd rien pour attendre.

Nous tombons tous les quatre sur le sol, épuisés par cette séance très anale.

Après une telle soirée, ils nous semble raisonnable d’aller tous nous coucher.

Lisa est moi allons dans notre chambre et nous endormons sans demander notre reste. Demain Christine doit nous

rendre visite avec son ami Ange.


(à suivre)


email : ’dansarah@caramail.com’

Diffuse en direct !
Regarder son live