Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 8 025 fois
  • 11 J'aime
  • 0 Commentaire

Vie de famille

Chapitre 6

Divers

VOYAGE AU SENEGAL


L’été venu, mon père doit partir en chantier en Pologne pour trois mois aussi ma mère me propose de réaliser un projet ancien ; à savoir un retour au Sénégal, pays dont elle garde tant de bon souvenir. Elle se propose de m’offrir le voyage ainsi qu’à Lisa.


Joie intense de ma petite chérie qui rêve d’aller à la rencontre des Africains.

Il faut dire qu’elle est maintenant bien ?rodée ? de partout et qu’elle peut raisonnablement passer à des expériences nouvelles pour son plaisir et le mien.

Même si je suis convaincu que les queues de gros calibres ne font pas mieux que les queues aux normes, le fantasme aidant, la femme aime bien une bonne grosse bitte de temps en temps.


Voyage très agréable et température également en ce chaud mois de juillet. Nous logeons à l’hôtel de N’gor au bord de mer en face de l’île du même nom et dès le lendemain, nous voilà à profiter de la plage et des ballades touristiques sur Dakar et ses environs.


Nous visitons le très beau village artisanal de Soumbédioum ou mes deux femmes s’empressent d’acheter les objets habituels que l’on peut trouver dans ce type de contrées.


Pour moi, je reluque quelques belles femmes en boubou traditionnel qui masque un peu leurs formes mais pas beaucoup leurs fesses et de ce côté la, les Sénégalaises sont très bien pourvues, en un mot, elles sont magnifiques et mon imagination s’enflamme très vite.


Je m’imagine déjà entrain de m’en prendre une en levrette avec en gros plan un magnifique cul d’ébène. Cette peau qu’ont ses filles est superbe. Bref le dépaysement et le changement de couleur, rien de tel pour exciter l’imagination.

Je lorgne du coin de l’oil mes deux femmes et je m’aperçois que mes deux cochonnes en font de même en reluquant les mecs et les nanas avec intérêt.


Je les vois entrer dans la case d’un sculpteur pendant que je m’intéresse au travail d’un bijoutier dont la vendeuse me sourit.

Au bout d’un quart d’heure, je me dirige vers la case du sculpteur et en entrant, j’entends des gémissements caractéristiques venant de la pièce voisine ; je m’approche discrètement pour voir et je tombe sur un tableau particulièrement excitant de ma mère qui à genoux entre les jambes d’un géant noir couché sur un sofa, lui prodigue une magnifique pipe dont elle a le secret : le membre énorme distend sa bouche qui ne peut tout avaler d’un coup tant la queue du mec est énorme.

Quant à ma petite Lisa, elle est à cheval sur la bouche du mec qui lui bouffe le cul avec sa langue rose et agile.

Cette salope gémit de tout son souffle tant le mec lui excite le clito et lui entre une de ses gros doigts dans la chatte.

— ? je vois qu’on s’amuse bien ? dis-je en entrant.

Le mec pas démonté me répond :

— ? super tes femmes ? j’espère que tu n’es pas fâché ?

— ? au contraire, j’adore voir cela et participer aussi ?

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

je lui réponds en m’approchant.

— ? je peux toucher ? je lui dis en m’approchant de son bas ventre

— ? bien sur si tu veux j’aime bien les femmes et les hommes aussi ? me dit-il, j’aimerais également te sucer après si tu veux.


je m’approche donc de sa monstrueuse queue dont ma mère avale le gland et je prends entre mes mains ses énormes testicules que je commence à malaxer avec douceur. Je perçois son plaisir aux hurlements que pousse Lisa car il augmente aussitôt l’intensité de sa caresse de langue sur sa chatte.


Ma mère continue d’avaler le petit tiers de tuyau monstrueux qui sert de sexe à notre nouvel ami et moi tout en continuant ma caresse de ses couilles, je profite de ce qu’il est couché pour lui relever les jambes et caresse son anus qui semble accueillant ma mère se déplace un peu pour me faciliter la tache et elle se positionne sur son côté gauche pendant que je prends sa place entre les cuisses du sculpteur qui gémit de bonheur par la bouche de ma salope de mère.


Je vois que m’a mère tortille son cul aussi je lui rends le service d’ôter sa robe sans qu’elle n’interrompe sa succion de tige. Bien qu’elle ne porte rien dessous elle commence à avoir chaud. J’en profite pour lui caresser la chatte que je trouve très lubrifiée et le dit à Tiam (c’est son nom)

En lui précisant qu’elle est prête à recevoir sa belle queue lorsque je me serais un peu amusé avec.

Je reviens donc entre les jambes de notre nouvel ami. Je lui introduis mon index dans le cul et ressent au serrement autour de mon doigt qu’il apprécie ça ; aussi je poursuis ma caresse tout en malaxant ses couilles de plus en plus fort me rythmant avec la succion de ma mère qui se fait pressante.

Ne souhaitant pas gicler immédiatement, Tiam demande à ma mère de s’asseoir sur sa queue ; ce qu’elle fait immédiatement en douceur car le diamètre nécessite un peu de douceur.

Tiam pose ses mains sur les fesses de ma mère et en appuyant arrive à l’empaler jusqu’à la garde.

Elle serre les lèvres pour ne pas hurler et je vois Lisa qui l’embrasse pour la faire taire

Quant à moi, je profite de la vue de ce monstre noir qui défonce ma mère aussi je ne peux m’empêcher de le toucher, de le caresser et de le lécher lorsque qu’il ressort de la chatte maternelle.je lui ai remis mon index dans le cul et je le caresse intensément ; son anus se resserre et je sens des secousses violentes alors qu’il envoi sa sauce dans la chatte de ma mère qui hurle sous la pression ; je vois le sperme qui déborde de sa chatte et je demande à Lisa de venir pour en profiter.

Le salaud, ne débande pas et continue de bourrer ma mère tout en lui caressant ses grosses mamelles légèrement pendantes.

Lisa penchée sur la queue dégoulinante se délecte du sperme qui ressort de la chatte de ma mère et dans la position ou elle est (penchée en avant) elle me présente sa chatte salivée et accueillante.

Je la pénètre immédiatement sans difficulté car la salive de Tiam l’a bien préparé.

Elle se tortille de plaisir et lèche sans retenue la tige de Tiam lorsqu’elle ressort de la chatte à ma mère. Je lui malaxe ses petits seins et constate que ma mère repart une seconde fois pour jouir.

Tiam manifestement est un sacré baiseur et relevant la tête il me demande si je peux enfiler Lisa au-dessus de sa bouche. Lisa comprend immédiatement et se déplace pour se mettre à cheval au-dessus de sa bouche comme précédemment sauf que ce coup ci, je me positionne derrière elle en levrette et la pénètre.

Tiam me saisit les couilles et les gobe dans sa grande bouche, il les aspire fortement et je ressens sa langue agile qui les caresse avec force.

Il en profite pour mettre ces doigts dans la chatte de Lisa qui hurle de joie et saisit la bouche de ma mère pour étouffer ses cris.

Je sens l’excitation monter et je ne tarde pas à jouir à mon tour tout en inondant le visage de Tiam qui en profite pour avaler le surplus de sperme et me lécher la queue en même temps que la chatte de Lisa. Ma mère finit de prendre son pied pour la troisième édition sans que Tiam n’éjacule car il sait manifestement bien se retenir.

Un peu essoufflés tous les quatre nous allons nous nettoyer dans la pièce voisine qui est équipée d’une petite douche.

— ? si vous voulez, vous venez ce soir manger à la maison ? nous propose Tiam, tout en nous servant des rafraîchissement.

— ? no problem ? je réponds

— je passe vous chercher à votre hôtel vers 20 heures- ? avec plaisir , à 20 heures dans le hall? répondent mes femmes en embrassant Tiam à pleine bouche alors qu’il me serre chaleureusement la main.

— ? vous êtes très sympa tous les trois, aussi je vous prépare une soirée très chaude, tu pourras goûter à nos spécialités locales ? me dit-il avec un clin d’oil.


(à suivre)

Vos commentaires : dansarah@caramail.com

Diffuse en direct !
Regarder son live