Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 22 385 fois
  • 155 J'aime
  • 2 Commentaires

Visite de ma nièce

Chapitre 2

Inceste

Le lendemain, ma fille et ma nièce font la grasse matinée. Elles se réveillent vers 10h30.


Il faut dire que Clara avait besoin de sommeil, sa soirée avait été remplie d’émotions.


À la météo, ils ont prévu une journée très chaude, donc piscine pour tout le monde.


La journée passe tranquillement. Les filles bronzent sur les transats. Elles ont retiré le haut de leurs maillots de bain.


Mes yeux sont attirés par les gros seins à l’air de ma nièce Clara et ceux en formes de poire plus petit de ma fille... les mamelons et tétons des deux filles sont au repos, et forment de petites boules. J’ai juste le goût de les prendre en bouche pour les faire durcir.


Mais il faut rester sage... je suis en maillot de bain également et surtout une d’elles est quand même ma fille. Elle risque à tout moment de voir mon érection.


Je décide d’aller plonger, cela va me calmer. J’ai presque envie de me branler dans la piscine en regardant les deux jeunes filles, mais je vais rester sage.


Il est 18 h... les filles décident d’aller se doucher. C’est l’heure de l’apéro, ensuite un bon repas tranquille sur la terrasse pour finir la soirée.

Il est 22 h et ma fille décide d’aller se coucher. Je pense que son coup de soleil l’a épuisé.


Il fait encore chaud, Clara décide de piquer une tête dans la piscine question de se rafraîchir. Elle plonge nue. Une vraie chipie. Elle a retiré tout ce qu’elle avait sur elle. Que c’est beau la jeunesse. Que c’est beau d’avoir 20 ans. Qu’il est beau le corps nu de ma nièce.


Je décide de la rejoindre.


Je me déshabille également au complet et plonge à mon tour. On se taquine. Je plonge sous l’eau, passe entre ses jambes, lui caresse sa chatte au passage. Elle plonge et s’accroche à ma bite en érection pour remonter à la surface, elle nage jusqu’au bord de la piscine et se tient sur le petit rebord.


J’arrive vers elle et je me colle contre son dos. Je lui fais des bisous dans la nuque. Je frotte ma queue sur elle, contre ses fesses, elle se dandine, elle se tourne et m’embrasse à pleine bouche.


En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

On mélange nos langues. Je lui suce sa langue, lui mordit ses lèvres.


Je la sors de l’eau, la fais s’asseoir sur le bord de la piscine. Moi je reste dans l’eau. Je lui écarte les jambes et j’entreprends un cunnilingus.

Je lèche sa chatte rasée, je joue avec son clitoris, il est déjà tout dur et gonflé, elle aime ça que je la fouille avec ma langue la chienne.


Elle ondule du bassin, je lui mets un doigt dans sa fente, puis deux, puis trois. Elle est tellement lubrifiée que mes doigts n’ont aucun mal pour la pénétrer. Je remets ma langue dans sa chatte et je la baise littéralement avec ma langue.


— Oh oui tonton, vas-y, bouffe-moi la chatte.

— Tu aimes ça sale chipie ?

— Oh oui baises moi avec ta vieille langue.


Je sors de la piscine. Je reste debout à côté de Clara. Cette dernière se tourne vers moi. Elle est maintenant à genoux devant moi.


Je retire mon maillot de bain et ma queue se dresse devant ma nièce. Sans utiliser les mains, elle prend, au début, ma bite avec le bout des lèvres. Elle sort sa langue qu’elle passe sur mon gland.


Ensuite elle prend ma verge en main et commence à me branler. Elle a maintenant porté sa langue sur mes testicules qu’elle lèche comme des boules de glaces.

Elle remet ma bite dans sa bouche chaude et humide et effectue des va-et-vient et sa main soupèse, caresse mes couilles.


Je suis toujours debout, je baisse les yeux, j’observe bien Clara me sucer, elle suce son propre oncle.

Je regarde fièrement autour de moi. Je promène mon regard sur la maison et je vois les rideaux de la chambre d’Anna bouger. La chambre de ma fille donne sur la piscine.


— Vas-y, continue. Tu as une bouche de pute. Suce-moi bien.


Elle m’astique la tige de longues minutes.


Je fais relever Clara, je l’embrasse à pleine bouche. Je descends jusqu’à ses seins ronds, je mordille les bouts, les lèche, tête comme un enfant, elle pousse des petits gémissements.


— Tu aimes ça ma cochonne.

— Oh oui tonton.

— Tu t’es déjà fait prendre dans une piscine ?

— Non.


On décide de replonger, et juste avant de redescendre dans l’eau je regarde discrètement vers la chambre d’Anna. Et plus de doute je l’aperçois.


Est-ce que je dois m’arrêter, ou continuer ? Il est trop tard... si elle est vraiment choquée, elle descendra.


Maintenant rendu dans l’eau. Je me colle à Clara. Je l’embrasse... ma queue est collée contre son ventre.

Je n’avais jamais fait ça dans la piscine. Je dépose Clara sur les marches pour descendre dans la piscine, elle a le haut du corps hors de l’eau et le bassin dans l’eau... je fais en sorte que le haut de sa chatte soit juste au contact de l’eau.


Je lève ses jambes. Elle prend appui sur les marches avec ses mains. Je mets ma tête entre ses cuisses, je veux à nouveau goûter ma nièce. Je lèche sa fente, j’écarte ses lèvres pour lécher l’intérieur de sa chatte.


Cette salope lâche un jet de pisse sans me prévenir. Je reçois son liquide chaud dans la bouche, sur le visage... quelle belle salope. J’essaie d’en boire un peu, je recrache le reste. Je continue mon cunnilingus malgré tout. Elle me caresse la tête.


— Bois ma pisse mon oncle pervers.

— Oh oui elle a bon goût.


Je continue de jouer avec son petit bouton rose, elle en a des spasmes et un premier orgasme la traverse.


Je place ma queue à l’entrée de sa chatte, elle la prend avec sa main et se l’insère en elle. Je pose mes lèvres sur les siennes et l’embrasse fougueusement.


Ça lui permet de goûter également sa propre pisse.


Je pense qu’Anna ne loupe rien de ce qu’il se passe sous ses yeux. Elle doit se caresser en nous regardant, car j’entends des gémissements autres que ceux de Clara.


Ma queue est maintenant tout entière à l’intérieur de la chatte de ma nièce. Je lui donne des coups puissants, secs. Elle me tient par le cou, l’eau frappe son clitoris, je pense qu’elle découvre une sensation nouvelle.


— Tonton c’est tellement bon, j’aime ça que tu me défonces, j’aime sentir ta bite dans ma chatte.

— Ma puce, tu es tellement bandante.


Mes coups s’accélèrent, je descends ma bouche sur ses mamelles qui sautent à chaque coup de butoir. Je mords ses bouts, elle est en trans. Je la tiens par les fesses pour la pousser le plus possible contre moi et être certain que ma queue atteint le plus profond de sa chatte.


À force de la limer elle jouit une deuxième fois, elle pousse un cri de jouissance avec des spasmes puissants.


Je ne peux me retenir plus longtemps et je sors ma queue de sa moule et la porte devant sa bouche.


— Ouvre ta bouche, tu vas me goûter.


Elle ouvre tout grand et j’éjacule mon jus dans sa bouche. La salope savoure chaque jet de mon jus, elle me montre qu’elle en a en bouche et l’avale, une vraie salope.


Nous sommes en train de sortir de l’eau quand j’entends des cris étouffés de jouissance. Je pense que ma fille venait d’atteindre un orgasme à force de voir son père et sa cousine en train de baiser. Je fais semblant de ne rien entendre.


On rentre dans la maison.


— Bonne nuit tonton.

— Bonne nuit ma puce.

Diffuse en direct !
Regarder son live