Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 9 103 fois
  • 111 J'aime
  • 5 Commentaires

Un Voisin

Chapitre 1

Histoire de voisinage pendant le confinement

Erotique

Un voisinage sympa..


Voilà maintenant 3 mois que mes nouveaux voisins ont emménagé au dessus de mon appartement.


Les précédents n’étaient pas du genre fêtards, tout l’inverse de moi et me l’avait fait savoir plus d’une fois! Après la naissance de leur enfant ils ont décidé de vendre et me voici avec de nouveaux voisins, un couple qui aime s’amuser et faire la fête, ce qui me convient parfaitement.


L’homme est grand et costaud et sa copine une jolie blonde sulfureuse, pulpeuse a croquer (si je m’écoutais…)

Le comble de cette histoire est que cette fille a le même prénom que moi. Donc je vous passe les erreurs quotidiennes où le cher facteur ne lit que le prénom et met dans ma boîte à lettres le courrier de la voisine avec le mien et inversement.


Une de mes passions dans la vie, après le sexe, est le shopping et de ce fait je reçois plein de courrier avec de la promotion ou pour présenter les nouvelles collections.


Absente après un long week-end, un lundi soir je décide de récupérer mon courrier et vois une lettre ouverte. Tout de suite je pense à une nouvelle erreur. Le seul courrier ouvert est un magazine de lingerie…

Tiens, cette fois-ci elle a du feuilleter le magazine et s’apercevoir après coup qu’il m’était destiné.


Juste avant le confinement ils décident de pendre la crémaillère.

La soirée était sympa, musique rime avec alcool, après tout je n’avais que quinze marches à descendre et une clé a tourner… pour repartir accompagnée d’un beau mâle alpha et m’adonner à certains plaisirs partagés…

Ce fut court, mais torride!


J’ignorais que le monsieur était marié, futur papa et frère de ma nouvelle voisine!

L’apprenant, ne me restait plus qu’à assumer mes actes. Je n’étais pas en faute mais pour éviter un malaise il fallait que je lui en parle.

Comme souvent en semaine elle se retrouvait seule, je décidai de monter et avoir une discussion, qu’elle n’ait pas d’a-priori sur moi, sa nouvelle voisine croqueuse d’homme!

Je fus cash en lui disant que le soir de sa crémaillère j’avais eu une aventure avec son frère. Elle me répondît illico :

— Tu as profité ?


Sans gêne je répondis que oui, ça avait été génial, dommage qu’il ne soit pas resté toute la nuit… Sa réponse fut claire comme de l’eau de source :

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

— Tant pis pour ma belle-sœur elle n’avait qu’à venir.


Elle ne l’aime pas, ça ne la dérange le moins du monde que son frère m’ait baisée la nuit dernière.


Arrive le confinement… qui dit confinement.. dit mesure gouvernementale


L’arrêt de tous plaisir … plus de shopping, plus de sortie / plus travail ou uniquement du télétravail et plus de bar , boîte de nuit et surtout plus d’aventure sex de plan sans lendemain déprime assurée pour me remonté le moral, j’ouvris mon application Amazon


Amazon qui malgré le confinement, maintenez ses livraisons j’ai décidé de m’acheter de nouveau jouet mais, comme une fois sur trois, le colis est livré à la mauvaise destinataire.

Cette fois-ci sa copine n’était pas là (je savais pertinemment de quel colis il s’agissait).

Prenant mon courage à deux mains j’allai le récupérer chez le voisin qui me regarda différemment, m’invitant à rentrer.

Il alla chercher le colis dans la cuisine et je vis qu’il avait été ouvert. Je le compris tout de suite à son regard

Ca me déstabilisa, le paquet tomba par terre et je me retrouvai au niveau de son pantalon déformé.


Je me dis alors qu’il était temps de partir avant de faire une bêtise…

Mais, dans une pulsion ravageuse, je me relevai et lui fit face. Il ne put se contenir, l’excitation, l’adrénaline… il me plaqua contre la porte et m’embrassa avec fougue.

Avant que j’aie le temps de dire quoi que ce soit, ses mains avaient pris possession de mon corps. Mon corps qui lui envoie des signaux continue ses caresses, moi qui essaye de lutter…

Mais la tentation l’emporta sur la raison et je me laissai guider.


Je fus sauvagement prise contre la table du salon… legging et culotte aux chevilles, visage collé contre la vitre froide de la table, jouissant sous les assaut de sa queue qui rentre dans mon vagin avec une telle brutalité que les seuls sons à sortir de ma bouche furent :

— N’arrête pas je vais jouir! et l’instant d’après je perdis l’équilibre, foudroyée par un orgasme surpuissant.


Il me releva pour me cambrer contre la méridienne à l’entrée du salon et profita de mon orgasme pour glisser un doigt dans mon anus, puis un deuxième, le sentant s’ouvrir.

Et il continua de me pilonner, moi à genoux ayant sa bite au fond de la chatte, me cabrant à chacun de ses assauts, ses doigts dans mon anus.

Je savais qu’il le désirait!


Quand il me releva je vis l’état de la méridienne, tachée de mouille.

Et il me coinça contre le canapé. J’étais sure que mon cul allait y passer. Il me remettait des doigts mais avant de le prendre, dans un dernière élan de folie j’eus droit à une levrette bestiale et brutale.

Au bout de quinze minutes je le sentis se raidir en moi. Sa queue à peine sortie de ma chatte son éjaculation fut si puissante que j’eus le dos recouvert de foutre. Les genoux tout rouges, épuisée de cette aventure je repartis chez moi souillée, pleine de sperme, coupable mais comblée d’avoir pris autant de plaisir, mon colis sous le bras comme si de rien n’était!


Devais-je assumer avoir couché avec mon voisin, au risque de vouloir recommencer, ou tout balancer à ma voisine?


La suite au prochain épisode

Diffuse en direct !
Regarder son live