Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 18 038 fois
  • 205 J'aime
  • 5 Commentaires

Un voisin flamand

Chapitre 1

Un jeu de regards

Hétéro

Tout d’abord, une petite présentation. Je suis Mia, j’ai 22 ans, je suis brune, cheveux longs, j’ai des formes, je fais un bonnet E et je me trouve plutôt jolie.

Je suis étudiante en voyage en Belgique pour quelques mois. Je loue un bel appartement plein de charme non loin de mon travail. Tout se passe pour le mieux, j’ai juste un souci avec mon voisin musicien qui est très bruyant. Je l’ai déjà rencontré quelques fois, il est très gentil et plutôt mignon. Un soir, le bruit est vraiment insoutenable. Je vais donc toquer chez lui. J’attends quelques secondes et il m’ouvre la porte. Il porte une chemise bleue et un short noir assez court. Moi, je suis en pyjama, un minishort gris et un débardeur ample, mais qui ne cache en rien les formes de ma poitrine généreuse.


— Salut, je fais encore trop de bruit, c’est ça ?

— Oui, je suis désolée, mais je suis fatiguée et je n’arrive pas à dormir à cause de la musique. Serait-il possible de baisser le volume ?

— Oui bien sûr pardon, pour me faire pardonner tu veux venir prendre une bière avec moi ?


J’hésite quelques instants, mais il me sourit et ses yeux bleus me transpercent. Et puis après tout, ce n’est pas une petite bière qui va me faire du mal.


— C’est d’accord, mais je ne reste pas trop longtemps, je suis très fatiguée.

— Pas de soucis à ton aise. Après toi s’il te plaît.


J’entre dans le studio, il n’est pas très grand, il y a des instruments de musique partout, c’est un peu le bazar. Nous nous installons et parlons de nos vies respectives, du confinement, et il m’avoue se sentir seul. On se taquine un peu, on danse. Au fil de la soirée, on se rapproche, je sens son corps frôler le mien pendant que nous dansons. J’ai des frissons dans tout le corps, cet homme me plaît de plus en plus. Puis sans que je ne m’y attende, il se colle tout doucement à moi et pose ses mains sur ma taille qui ondule au rythme de la musique. Je sens son souffle près de mon oreille, il place une de ses mains sur mon ventre pour me rapprocher de lui. Un frisson parcourt ma colonne vertébrale, j’ai envie de lui. Il pose ses lèvres sur mon oreille puis la mordille tout doucement, il s’attaque ensuite à mon cou, ses baisers sont doux et agréables. Puis il place sa main gauche sur ma gorge qu’il commence à caresser.


Je sens l’excitation qui monte en moi, j’ai des sensations de picotement dans mon clitoris, mes tétons commencent à se dresser.


Je sens sa main droite qui remonte sur mon ventre, sous mon haut, mais sans jamais me toucher la poitrine. Je meurs d’envie qu’il la touche, mon corps ondule sous ses baisers. Je prends sa main et la dirige vers mes seins. Il pose sa main dessus, joue avec mes tétons, je frissonne, ma bouche s’ouvre, je gémis, c’est tellement bon. Je me tourne, le regarde dans les yeux, ils me transpercent. Je me sens toute petite dans les bras de cet homme, il m’impressionne et me domine. On reste comme ça quelques secondes puis on s’embrasse, d’abord doucement, puis langoureusement. Ses mains se baladent sur mon corps, dans le creux de mes reins, sur mes fesses. Je sens sa queue grossir contre moi. Je meurs d’envie qu’il me prenne, je me sens déjà bien humide. Je décide de me mettre à genoux devant lui, je défais son short et sors sa queue de son caleçon. Je découvre une bite de bonne taille et très large qui est déjà bien bandée.


Je commence par jouer avec son gland avec ma langue, elle s’enroule autour de celui-ci.


Puis je lèche cette magnifique queue dans toute sa longueur pour l’humidifier. Je le prends réellement en bouche, je le suce de plus en plus loin et de plus en plus vite. Il pose ses mains sur ma tête, il accompagne mes mouvements, puis il commence à m’imposer son rythme. Il me baise la bouche, j’aime ça. Ma bave commence à couler le long de mon menton. Après quelques minutes, il se retire. De ma main droite, je commence à le branler pendant que ma bouche s’occupe de ses bourses. Je les lèche, les suce, il pousse un soupir de plaisir. J’échange donc de place entre ma main et ma bouche. Je fais de mon mieux pour le prendre en bouche entièrement. Il appuie ses mains contre ma tête pour pousser sa queue au fond de ma gorge, je tousse, je bave, mais je l’accepte en entier, je le regarde dans les yeux le nez collé à son pubis. Je mouille encore plus, j’adore ses jeux de regards, je me sens à sa merci. Il se retire pour me laisser respirer puis il recommence comme ça deux trois fois.


Mon clito est en feu, je mouille comme jamais.


Je commence à sucer juste le bout de son gland, je joue avec ma langue, puis je le suce en entier tout en le branlant avec ma main. Je sens qu’il va bientôt jouir, sa bite a de petites secousses, puis il jouit dans ma bouche, son sperme a bon goût, j’avale tout, je me régale. Il me fait me lever et m’embrasse langoureusement.

Mon voisin me prend et me porte jusque dans son lit. Il se déshabille entièrement, je fais de même, je n’ai pas beaucoup à enlever comme je ne porte pas de soutien-gorge. Il se met au-dessus de moi, ses mains caressent mes cuisses en se rapprochant de plus en plus de ma fente. Mon corps se tend, ma respiration s’accélère, il glisse deux doigts dans mon vagin qui est déjà bien humide. Il joue avec mon clitoris de son autre main, mon excitation est tellement forte que je sens que je vais bientôt jouir, mais il s’arrête. Il me sourit et me dit « Pas tout de suite, on a encore toute la nuit. » Je suis si frustrée, mais j’ai hâte de voir la suite de la nuit.

Diffuse en direct !
Regarder son live