Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 4 312 fois
  • 0 J'aime
  • 0 Commentaire

Le Voisin Irrésistible

Chapitre 1

Hétéro

Ma femme Efi a 49ans et est très belle, elle a des fesses légérement rebondies, qui feraient bander un saint, des jambes galbées et parfaites, blonde, cheveux blonds clairs longs, avec gros seins et tétons biens saillants, produit d?une cirurgie plastique que les laissant parfaits, avec une visage sympa du large sourire, très beaus yeux, elle plaît beaucoup.

Nous sommes très unis et avons une vie sexuelle très active et pervertie.

Elle est complétement soumise à mes désirs. Mon épouse avait récement sympathisé avec un voisin . Efi adore les hommes qui ont gros sexe. Elle m?avait dit qu?elle se sentait en confiance avec notre voisin Julien. Brun foncé, musclé , bien fort de 42ans à peu près qui habite devant de notre appartement, beaucoup sympa. Em resume, nous avons bien sûr déjà choisi notre victime. C?était notre voisin. Alors, je lui dit qu?elle devrait inviter par qu?il vient à chez-nous dimanche à nuit du carnaval. Quand la sonnerie retenit. Dit-je à Efi Je vais ouvrir la porte. Efi continue assise en canapé dans le salon. - Bonsoir , je m?appel Fabien et suis son voisin , enchanté - Entre Fabien , allons jusqu?au salon. Il m?expliqua qu?il venait de s?installer dans l?appartement en face et qu?il venait saluer ses voisins, je lui proposais de boire quelque chose. Efi lui salue avec une sourire et se leve du canapé disant qu?elle va chercher une bière dans la couisine et l?idée de son retour au salon la trottait en tête et elle sentait alors son petit minou se mouiller. Fabien reste bouche-bée avec elle qui porte t’ shirt blanche bien courte et mini-culotte rouge bien petite et bien provocante. Au voir ses jambes bronzée, ses belles fesses ou la forme de ses seins libles sous un t’ shirt petite et transparente largement dévoilles, il reste surprise. Ses seins sans soutie-gorge pointait à travers le fin tissu de la chemisette, attire incontestablement les regards de Fabien . Le voisin à côté de moi, lorgne ouvertement sur les cuisses bronzées de ma femme., manifestement. Cela plaît à Efi. Il admirait son corps magnifique et ses pieds nues qui sont sensuels au extreme. Je ne dis rien, comprenant aisément l?emoi de cet homme. Comme elle aime de rester normalement presque nue à chez-nous , lorsque fait beaucoup de chaleur, que lui faisait fantasmer une relation sexuel à trois. Puis de ça . Ils commençant à discutir de tout et de rien, naturellement la conversation a vire vers le sexe. Puis d?entendre moi que suis un voyeur et que ma femme et une eshibe et que ça me donne un énorme plaisir. Il lui devore du regard..................Puis il confesse être attire pour Efi. Je lui répond avec un sourire. Je la laisse encore un peu se donne en spectacle . Puis elle écarta les jambes dans une position plus qu?indécente, et presente à sa vue, son sexe sous d?une adorable petite culotte un peu transparente que presque ne recouvrait pas son intimité bien volumineuse qui forme un cordon rouge au bas du ventre d?elle.Elle est magnifique. Ces yeux clos et la tête abandonné sur le repose-tête de son fauteuil devant notre victime. Il est troublé par ce delicieux spectacle. Une énorme bosse bien visible se dessiner sur son pantalon.Efi lui offrit donc son spectacle personnel et le voyait saliver de désir. Elle lui excitait terriblement. Ma belle femme vicieuse ouvre les yeux et murmure: - Regarde ma chatte sous le tissu de ma culotte. Elle est trempe ! Il n?économise pas éloges à beauté d?Efi qui déjà est bien excitée. Il lui dit: Vous êtes ravissante, déliceusement ravissante. Elle sentait son sexe trempée entre ses cuisses qu?elle ouvrait maintenant avec plus l?envie de faire naître en elle un énorme désir de le baiser que de juste lui montrer. Mais ce spectacle provoca une vive eréction qui ne tarda pas à devenir douleureuse, devant la provocation de ma femme que maintenant est assise à fauteuil devant il et ouvre les jambes dévoilant poils de sa chate que insistent en sortir à bord de sa petite culotte rouge.

La scène est superbe et bien excitant. Alors, elle éloigne le tissu dévoilant ses lèvres Gros et gonflés de sa vulve qui brille d?excitation et un touffe de poils blonds à bord et sur son sexe. Elle plonge ses doigts dans le fouillis de sa toison pubienne.Je sens ma bite se raidir et gonfler devant tant eshibe de mon épouse. Efi introduit deux doigts dans son ventre et gémit de bonheur.- Hummm ! C?est bon ......................regardent...................Sans se soucier de sa presence. Je coule.................Oooh !......................Ouiiii..................J?aime me branler comme ça, devant un mec viril.................. Alors, elle me chuchotte à mon oreille. - Je vois que ce soir nous avons un invite bien intéressant. Cet homme commençait à la fasciner, et trouver qu?il etait d?une gentilesse extreme. - Nous verrons ma chère. Ils ont échangé des anedotes excitantes quand Fabien notre voisin revele que son majeur revê est rase une femme marie devant son mari. - Mon amour ! Il m?excite beaucoup, et j?aimerais .................. Fabien veut faire l?épilation totale de mon sexe pour plaisir de réalizer un veux revê, que suis complétement d?accord. Alors, Efi se leve du canapé et lui dit que souhait de faire ça , et qui Fabien ne devait certainement pas se gêner pour la reluquer les fesses et ses jambes.

Puis ensuite nous allons tous les trois à salle de bains qui c?est bien ample et confortable. Déshabillent tous les deux . Il s?approcha d?Efi et chercha à l?enlacer, ensuite il rechercha à nouveau sa bouche pendant qu?il la serrait contre lui. Notre voisin la trouva et introduit sa langue fougueuse pour un baiser violent.Le fait qu?elle réponde à ce baiser et introduit sa langue fougueuse pour un baiser violent. Ses doigts se mettent à caresser ses cheveux bouclés. Efi s?abandonne les yeux mis-clos . l?odeur de sa peau l?enivre, ses mains se posent sur ta nuque. A nouveau la bouche de Fabien recherche les lèvres de ma femme pour um nouveau baiser ardent.

Ses mains explorent ses dos. Efi lui dit: - J?aime tes caresses, et elle dépose um dernier baiser tendre et rapide.Ce contact l?electrisa et elle mit à gémir. Ses doigts s?agitèrent entre ses cuisses qu?elle le sentait ouvrir pour les laisser trouver leur chemin. il bandait déjà en ouvrant la cabine de douche. Il ouvret la douche ensuite entre un moment tous les deux sous le jet d?eau tiède. Elle est surprise avec sa taille. Son membre est énorme gros et bien dur qu?elle prend doucement par lui faire une caresse. Ils se savonnaient mutuellement Efi descendait lentement vers l?entre jambe qui reprenait de la vigueur. Elle frottait doucement la queue de fabien , puis notre voisin caressait les fesses d?Efi, les pinçaient un peu. Ils étaient plus calmes. Il enleva tout le savon puis dirigea le jet d?eau vers son clit?ris. Efi frissonna légérément. Elle lui prit la pomme de bouche des mains et rinça fabien à ton tour, s?attardant sur son énorme engin maintenant bien raide et prêt à reprendre du service. Mais Fabien replaça le jet d?eau et enlaça Efi. Il entreprit de l?embrasser dans le cou tandis que ses mains pétrissaient ses seins volumineux, descendant d?un même geste ses mains vers ses fesses et ses lèvres sur ses seins, il suçait ses mamelons tout en gardant une main qui chatouillait ses fesses et l?autre qui titillait son clit?ris. Elle gémissait d?envie, mais Fabien voulait l?exciter encore plus, insérant un doigt, puis deux et enfin trois. Il les bougeait dans le vagin d?Efi, tout en manipulant son clit?ris a l?aide de son pouce. - Oui,...................Ouiiiii...............encore, ahhhhh!!!!!!!...........Oooh !

Fabien...............continue...................C?est bon.............. Puis, sortent et il pesait tendrement jusqu?au bidet et la fit asseoir jambes bien écartées.Elle rougit un peu de la situation et ferme les yeux, bouche entre-ouverte en passant sa langue sur les lèvres , lorsqu?il emplit la cuvette d?eau chaude et commençais à passer la creme. Il la fit mousser longuement remontant hautsa raie culière, agaçant son clit?ris et sa rosette. Les yeux toujours fermés . Elle se mordit les lèvres quand il passait le rasoir ramenant rapidement la surface des ses poils à une touffe minusccle. Il prit tendrement les lèvres de son sexe et s?appliquait lentement à raser tous ces poils. Efi émit gémissements et se laissait manipuler. Il rinçait longuement caressant les lèvres de son sexe glabre et son clit?ris qui pointait déj? gonflé de désir. Elle se cambre et joisse à nouveau. Je devinais une moiteur tiède lui envahir son ventre, une chatte tirée a maximun luisant de jus complétement rasée pour son voisin mec. Son parfum intime lui sauté aux narines, sa langue a joué les lèvres humide de sa vulve et son clito petit mais très dur, pendant qu?elle maintenant me suçait en gémisant. Il lui parle que aussi adore lécher une vagin excitée, comme moi. Il commence pour les lèvres et son clito, y plongea sa langue rose jusqu?au fond de as chatte, titillait du bout de ses dents son clito em érection, collait ses lèvres à celles du sexe de mon épouse et la pompait avidement, puis se leve avec son éngin vers le ciel et dit : - A vrai dire c?est la première fois que me vois dans cet état . Jusqu?a present je n?ai pas jamais eu d?experience de ce genre. - Reste tranquille et pas préoccupé, je lui dit. - Vas-y, continue. Il pendre son engin formidable et bien dur et pointe la entrée de la chatte d?Efi en feu et glisse son membre dans un véritable marecage de sa vulve, invitant à la pénètrer. Elle sent son gourdin se présenter à l?entrée de sa grotte. Il possa la queue s?introduisit dans sa chatte humide et rentra à fond , elle émit un cri pour la première fois, la bouche grande ouverte......... AHHHHHHhhhhhhhhh.... Efi criait délicieusement se faisant possedér par son voisin mec que moi, elle ressentait une grande brûlure dans son ventre, ce sexe qui la pénètrait doucement l?ouvrait presque en deux. Ma femme gémit lors de la pénètration, puis les premiers mouvements du fabien. Il s?arrêta, la douleur s?em fut, et lentement le mec entreprit un va-et-vient et elle sentait tout son membre la perforer. Efi gémissais mais maitenant de plaisir. Ce piston qui la labourait le ventre, qui fouillait son sexe élargi, dilaté............. Mes yeux ne quittaient pas la verge qui la pénètrait. J?était fasciné par la bite de fabien qui s?introduisait dans le ventre de ma femme, qui maintenant allait et venait em elle. J?observais son bassin qui ondulait du devant du pieu qui la défonçait. Ma femme sentait son ventre se tordre et la jouissance qui montait inexorablement. Puis le rytme du coit....................Au bout d?un moment les signes que je connais apparurent. Efi gémit de plus en plus fort, cria, bougea de plus en plus vite..............Ahhhhhhhh.................Ah, oui..............Ouiiiiiii................Oui....................Ouiiiiiii.................C?est bon...............Je vais jouir...............Mon épouse, jouit, pendant que fabien, bien sûr, s?ingénia encore, plus puissants dans sa chatte rasée de ma femme Efi épuisée, continuait à aller et venir sur le pal que lui transpeçait le ventre.Lui aussi accéléra le rythme comme il était plus grand qu?elle chacun de ses coups de reins de plus em plus puissants me soulevait du bidet, as bite énorme martelait le fond de son vagin...............Il limait furieusement Efi. Il la défonçait et c?est à ce moment l? , elle explosait littéralement suspendue au bout de la queue qui enfilé avant de me baiser une quantite gigantesque de foutre que elle sentait brûlant, Tout à coup, il se retira.............. - ?a y est.................je jouis...............je jouis................Tiens salope...............prend mon sperme , oui. Tiens................ Efi était couverte de sperme de Fabien . Maintenant elle chuchotte quelque chose à il que se tourne vers moi et frotta la point de sa pine dresse et gonflé et mouille de sperme dans ma bouche et dit-moi: - Ta femme est délicieuse et parfait . Puis m?agenouille pour le nettoyer la queue de Fabien avec ma langue et savourer tou le sperme du sexe que continue bien dressé. Ma épouse Efi épuisée regarde avec un sourire heureux. À ce moment Fabien pese sur ma tête, et comme dans un revê, je prendre dans ma bouche le sexe d?un autre homme. J?arrondi les lèvres et les fait coulisser sur la queue de cet homme. Tout en continuant à lui masser les bourses d?une main. Je le suce, m?appliquant à ne pas négliger un seul centimètre de la bite, devenue énorme maintenant.La queue de Fabien est longue et gros, le gland décalotte , est épais violacé, humide et chaud. Je taille une pipe à un homme comme si j?avais toujours fait cela, devant ma femme. Il gémit et murmure que c?est bon, il me demande de continuer. Sa bite est énorme maintenant. Il est vraiment très raide et ma langue tournoie sur le gland écarlate. Il me tient la tête et posse des gémissements je le suce alors à fond m?attendant à recevoir sa semente au fond de la gorge. La position me permit de prendre l?engin em bouche de caresser les couilles et de me caresser mon membre em même temps. Le sexe de Fabien était gros bien gros pour ma bouche peu habitué à une telle taille. Malgré tout en utilisant ma langue et en aspirant cette chose énorme , ma bouche commença s?activer de manière de plus en plus experte léchant, avalant, pressant, engloutissant, tandis que mamain dont ses doigts ne faisait pas le tour complet du membre de branlait lentement arrachant des exclamations de plaisir. A ce moment l? j?ai très envie de sentir une bonne grosse queue bien dur en moi. Je regarde son énorme verge , impressionante, je frémis à l?idée que d?ici peu je vais la recevoir au fond de mes fesses . Ma femme se caresse les seins ne perdant rien du spectacle. Mintenant, elle me dit : Viens mon amour, suce ma chatte, bois le sperme de mon amant. Ensuite, je reste de quatre pattes et vais sucer la chatte barbouiller de ma femme souillés de sperme que continue assise sur le bidet avec ses jambes bien ouvertes. Sa vulve c?est véritable marécage. Alors, ma bouche plaqua dans sa chatte, ma langue frotte sa fente aumentant son plaisir, et lui arrachant des soupirs de plaisirs. J?explore savamment son minou, suçant et mordillant son sexe. Elle vibre au rythme de mes caresses, une cascade déferle dans ma bouche. Je bois cette eau avec délectation , ma femme crie de palisir, ma langue s?active à la faire jouir.............C?est bon................C?est trop bon................c?est bon..........regarde.........continue..............Ivre de bonheur elle crie de plaisir.J?entend clairement les bruits de succion de ma bouche sur son clit?ris. Je me masturbe et la pénètre ma langue au fond de sa chatte inondé la transportant dans un monde de joissance intense. Je bois tout le lait chaud de son amant dans sa chatte, elle me dit. - C?est bon..................Je t?aime..............Tu me fait si bien jouir avec sa langue, tu es le meilleur. Maintenant Fabien est derrière de moi . Après avoir enfilé un preservatif à son membre ensuite il a guide sa bite vers mon cul. -Maintenant carté bien tes fesses, que je vais t?enculer, et présenta son gland ? l?entrée de mon orif?ce et commença ? me pénètrer. Je sens mon anus s?ouvrir, le gland s?introduire doucement en moi, je gémis de douleurs mais il continue et je sens ses couilles taper sur mes fesses. Il est a fond je le sent. Il reste un peu et commeça a juste en remuant son bassin il commença son va-et-vient doucement aprés m?avoir enfoncé sa grosse pine jusqu?a la garde. Il me donne alors deux coups de butoir bien sentis, tandis que je léche le vagin de ma femme. Le spectacle le ravissait et sa bite était aussi raide que la mienne. J?écarte mes fesses mais ressentais une douleur intense comme un déchirement. Je tentais de trouver du regard le visage de mon épouse Efi afin de m?assurer qu?elle appreciait le spectacle de son mari de se faire bourrer par un impossant mâle. Mon anus me brûlait, sans plus de préocaution Fabien s?enfonça en moi entièrement et se mit à pistonner écoutant paroles d?amour de mon épouse Efi qui aime follement de faire sexe avec notre ami Fabien son nouvel amant. C?est à ce moment je crois que j?ai compris qu?elle sentit en voir son amant m?enculer. J?imagine très bien qu?Efi aurait souhaitté être à ma place. Le mec ne tarda pas à se retirer de mon cul et aussi le preservatif pour jouir . Il me retourne et met sa bite dans ma bouche . Sa queue m?asperge en longues giclês. Oh! Oui, ça y est, ouuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiiii. J?avale tout sans rien laisser perdrer, nettoyant son membre avec ma langue. Alors, nous sommes complétement épuisées tous les trois. - Allez viens ! Allons prendre une douche, ça nous remettra les esprits en place. Nous sommes redressés et avons fini de prendre cette douche tous les trois d?une façon très amoureuse. Depuis, j?ai connu encore quelque aventure D?Efi avec d?autres hommes mais je n?arrive pas à retrouver les sensations de soumission que j?avais éprouvé de cette façon avec notre voisin. Ce fut divin évidemment. À demain a plus.


Fin


Ici, S?o Paulo - Brésil

?crivez-moi site_fabuleue@yahoo.fr

Diffuse en direct !
Regarder son live