Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 10 097 fois
  • 92 J'aime
  • 0 Commentaire

voyage en tram

Chapitre 1

Voyeur / Exhibition

Je ne pensais jamais que ce fut possible. C’est l’heure de pointe, le tram est complet. Je me faufile tout à l’arrière coincé contre la cloison (dit-on cloison pour une véhicule) derrière une dame. Elle s’appuie à moi à la faveur d’un virage sec. C’est sans doute confortable puis qu’elle ne bouge pas. Je suis un peu protégé par ses coussinets arrières elle appuie carrément ses fesses sur moi. L’ennuie pour moi est que je ne peux rester immobile surtout qu’elle, de son coté remue son popotin. Mettez un homme de 35 ans, pétant la forme dans cette situation il arrive ce qui se produit.

Je développe un petit machin, rien de grave au départ, qui prend une bonne place juste dans la raie de la dame. Elle ne s’en offusque pas. Elle s’appuie encore un peu plus sur moi. Le pire est qu’elle arrange sa robe par derrière, venant en visite de mon sexe. Elle me reprend à travers le pantalon. Elle arrive à ouvrir la braguette, à y passer lentement une main, prendre ma queue qui bande, la sortir. Je me prépare à une masturbation.

Elle soulève sa robe, passe ma queue sous la robe. Elle tient toujours mon bâton avec précaution. Avec son autre main elle fait passer sa culotte sur une fesse. Elle me guide vers je ne sais où. Je sens bien sa raie, elle me guide toujours. Je vais vers son anus, à moins que, à moins qu’elle me mène plus loin.

Elle tient ma queue, elle la mets sur un endroit fort humide. Je sens ses lèvres s’ouvrir. J’ai beau prendre l’air dégagé, n’empêche que je suis en train de la niquer. Le bord de sa robe tombe entre nous. Je prend sa taille. Elle fait des mouvement d’aller et venu. Le mandrin se trouve au première loge, ou encore dans un tram bondé.

A nos coté une jeune fille de 17 ans à peine nous regarde intéressée en rougissant un brin. Ses yeux ne nous quittent pas, elle s’instruit.

A chaque petites secousses, à chaque tournant elle est plus près de moi. Et je ne sais même pas à quoi elle ressemble, si elle est jeune, âgée, moche, jolie.

Je ne sais qu’une chose, je profite de son sexe comme elle profite du,mien. Je la sens se crisper, avoir plusieurs spasmes. Elle jouit, me garde en elle ou plutot elle me change de trou. Une zone neutre me sert de récupérateur, juste le temps pour moi de m’habituer à un autre endroit aussi agréable sinon plus.

Elle me guide vers son cul. J’ai une voisine qui aime se faire sodomiser et en plus dans un tram en marche. Je me baisse à peine : elle est sur la pointe des pieds. Je fait uns découverte importante : elle est rousse. Ma queue est dans le cul d’une rousse. Elle s’y trouve fort bien. Elle sait bien fermer ses fesses pour que je la sente mieux.

Enfin elle tourne la tête, elle est mignonne, dans la quarantaine. Un bout de langue dehors. Elle toise celle qui nous regarde, sans rien lui dire. Elle n’allait pas l’inviter à me partager.

Elle jouit une dernière fois, un moment avant la station où elle descend. Elle me caresse sans se retourner, j’éjacule vers la jeune.

Elle n’a même pas la politesse de me remettre la queue en place.

C’était mon unique fois en tram.

Diffuse en direct !
Regarder son live