Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 5 306 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

Week-end scolaire

Chapitre 1

Lesbienne

Je m’appelle Sandy et je vais vous raconter comment je réussi à rendre un week-end scolaire plus intéressant.


Nous étions partis en fin-de-semaine avec toute ma classe de terminale. Nous logions dans un hôtel un peu modeste et nous devions partager les chambres. On m’avais proposé de partager la chambre avec mon amie Céline.


Le premier soir nous décidâmes de nous nous coucher tôt car la journée avait éte dure. J’avais juste terminé de prendre ma douche quand Céline frappa à la porte et demanda d’entrer. Je lui repondît qu’elle pouvait. Pendant qu’elle ôtait ses vêtements je vis que son regard louchait sur ma vulve. Je lui demandait s’il y avait un problème. Son visage devint couleur pourpre. Je me levais et m’approchais d’elle et sans crier gare je lui collait mes lèvres sur les siennes. Elle enfouit sa langue dans la mienne et commencait à me rouler une pèle d’enfer.


Je lui caressait les seins et elle gémissait de plaisir. Je poursuivais mon baiser le long de son corps m’attardant sur les bouts des ses seins. Doucement je descendait jusqu’à atteindre sa petite chatte. Avec une extrême violence je lui mordais le clito, lui léchait la fente.. Son jus coulait sur ma langue. Son corps se tortillais à chaque coup de langue. Doucement s’enfoncais un doigt dans son vagin; il était ouvert, prêt à accueillir un deuxième, puis un troisième doigt: Je la pénétrait avec violence et elle en redemandait. Me suppliant d’enfoncer mes doigt plus profondément. Je lui mis mon majeur dans l’anus, puis l’index. Je lui fouillais le cul sans relâche tout en continuant de la masturber.


Ce fut alors que j’eus une idée. Je me saisissait de la bouteille de parfum qui se trouvait sur le meuble et d’un coup sec je la lui introduisait dans sa vulve. Je faisait venir et aller la bouteille tout en continuant à la lécher royalement et en gardant mes deux doigts enfoncés dans son petit trou. Son corps ne fut plus que spasmes et elle commenca à râler. Son orgasme fut prodigieux.


Lorsque elle reprit ses sens, elle s’empressa de me licher. Elle avait une longue experte qui fouillait profondément ma chatte. Je sentais mon jus s’écouler dans sa bouche. Et puis elle s’aventura entre me fesses, allant de ma chatte à mon cul. Enduisant ce dernier de salive et de jus. Elle y enfonca son doigt qu’elle faisait aller et venir avec une lenteur quasi insoutenable. Puis elle enfonca les autres doigts écartant mon trou au maximum. Et là je sentis un douleur sourde, bestiale. La salope essayait de m’enfoncer la bouteille de parfum dans le cul. J’étais de plus en plus excitée et j’en voulais plus. D’un mouvement sec elle laissait pénétrer le flacon. J’avais mal mais je jouissait. Ses vas et viens étaient violents. Elle enfoncait la bouteille jusqu’au fond de mon cul, puis la retirait pour mieux recommencer. Elle ne cessait pas de titiller mes nichons, mordait mon clito. Allait de mes seins à ma vulve, fouillait avec délice, m’enfoncant ses doigt, puis, chose que je n’aurais jamais cru possible, sa main tout entière. Elle m’enculait avec le flacon et sans cesser les vas et viens avec sa main. Je sentais le plaisir monter en moi, j’allais venir là, prise par mes deux trous. J’eus un orgasme long et douloureux. Mais dieu que c’était bon.

Diffuse en direct !
Regarder son live