Le site de l'histoire érotique
Pokaline
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
26-10-2020
2378 Messages
Genre : Homme
Age : 59 ans
Lieu: Val d'Oise

Voilà, un bien moche nouveau mot pour ne plus utiliser le mot pénétration qui ramène à une idée, pour certains ou certaines, de pénétrant/pénétré donc dominant/dominé.

Monsieur, vous ne me pénétrez pas, c'est moi qui circluse votre penis.

Je pensais que de dire on fait l'amour ou on baise suffisait à sous entendre un partage des tâches, du plaisir...
Quand ma femme est sur moi, j'ai plutôt l'impression super bandante que c'est elle qui me baise.
Elle aime aussi être pénétrée, sodomisée en prenant plaisir à cette douce domination.

Quel est votre avis sur ce nouveau mot militant ?

Dernière modification par Pokaline (Le 28-02-2021 à 09h23)


Même pseudo Pokaline sur Wyylde
Dans le sexe, on peut tout demander, mais rien n'est obligatoire...
Pizza is like sex, when it's good, it's very good. When it's bad, it's still pretty good smile
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
28893 Messages
Genre : Homme
Age : 75 ans
Lieu: Périgord

Mais quand est-ce qu'elles vont nous foutre la paix, ces grognasses ? C'est tous les jours qu'elles inventent de nouveaux concepts juste pour le plaisir de nous emmerder.
Nous les mâles, nous allons devoir trouver une solution pour les remettre aux places qui sont les leurs, et qu'elles n'auraient jamais dû quitter : au lit, au fourneau, à la vaisselle, à la lessive, et à torcher les mioches !


Il ne faut pas tanner la peau du loup avant de l'avoir tué !
Homme-jouet
Super Auteur
30-10-2020
2433 Messages

Pokaline :

Voilà, un bien moche nouveau mot pour ne plus utiliser le mot pénétration qui ramène à une idée, pour certains ou certaines, de pénétrant/pénétré donc dominant/dominé.

Monsieur, vous ne me pénétrez pas, c'est moi qui circluse votre penis.

Je pensais que de dire on fait l'amour ou on baise suffisait à sous entendre un partage des tâches, du plaisir...
Quand ma femme est sur moi, j'ai plutôt l'impression super bandante que c'est elle qui me baise.
Elle aime aussi être pénétrée, sodomisée en prenant plaisir à cette douce domination.

Quel est votre avis sur ce nouveau mot militant ?

Je suis d'accord que le mot ne brille pas par l'esthétisme de sa sonorité. M'enfin, pas plus que pénétration, qui a juste l'avantage d'être plus intuitif dans sa signification.

Le mot n'est là que pour signifier que la femme peut avoir une part active et non passive dans l'acte du coït. Et c'est là qu'il est beau

Victorya
Auteure
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
29-10-2019
1027 Messages
Genre : Femme
Age : 23 ans
Lieu: Lyon

Pas besoin de nouveaux mots pour dire que la femme a une part active ! Et si on veut résumer cette idée, empalement fonctionne très bien. Il faut être un peu névrosée pour vouloir à ce point révolutionner le vocabulaire...

Signé : une féministe engagée.


Ne venez pas me parler, je suis un fake.
Team Jérémy
Pokaline
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
26-10-2020
2378 Messages
Genre : Homme
Age : 59 ans
Lieu: Val d'Oise

Je pense souvent à ces femmes, mal accompagnées, pour lesquelles, la penetration et relation sexuelle sont synonymes de soumission et asservissement et une bite sale et lubrique qu'elles détestent.
Je les plains très sincèrement.
Il faut des militants pour qu'elles aient un jour la force de dire stop.
Mais ce mot apporte-t-il quelque chose ?


Même pseudo Pokaline sur Wyylde
Dans le sexe, on peut tout demander, mais rien n'est obligatoire...
Pizza is like sex, when it's good, it's very good. When it's bad, it's still pretty good smile
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
28893 Messages
Genre : Homme
Age : 75 ans
Lieu: Périgord

C'est un peu la même démarche que celle des bouddhistes qui, au lieu de dire "ma femme", préfèrent "la femme dont je suis le mari".


Il ne faut pas tanner la peau du loup avant de l'avoir tué !
Victorya
Auteure
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
29-10-2019
1027 Messages
Genre : Femme
Age : 23 ans
Lieu: Lyon

C'est vrai que j'ai un copain doux, attentionné et à l'écoute, alors des fois j'ai du mal à imaginer ce que certaines peuvent vivre. Je suis même des fois assez dure en me disant qu'elles n'ont qu'à partir, mais c'est sûrement pas aussi simple.

Dans tous les cas, je pense pas qu'un nouveau mot soit la solution.


Ne venez pas me parler, je suis un fake.
Team Jérémy
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
28893 Messages
Genre : Homme
Age : 75 ans
Lieu: Périgord

Victorya :

Pas besoin de nouveaux mots pour dire que la femme a une part active ! Et si on veut résumer cette idée, empalement fonctionne très bien. Il faut être un peu névrosée pour vouloir à ce point révolutionner le vocabulaire...

Signé : une féministe engagée.

Les féministes ne sont pas toutes des harpies...*

* Pour les incultes, une harpie n'est pas une joueuse de harpe.


Il ne faut pas tanner la peau du loup avant de l'avoir tué !
Victorya
Auteure
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
29-10-2019
1027 Messages
Genre : Femme
Age : 23 ans
Lieu: Lyon

Lioubov :

C'est un peu la même démarche que celle des bouddhistes qui, au lieu de dire "ma femme", préfèrent "la femme dont je suis le mari".

Oui mais les femmes disent bien "mon mari". Là aussi c'est du possessif... J'aime bien que mon copain dise "ma copine", c'est affectueux je trouve.

Dernière modification par Victorya (Le 28-02-2021 à 10h07)


Ne venez pas me parler, je suis un fake.
Team Jérémy
Victorya
Auteure
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
29-10-2019
1027 Messages
Genre : Femme
Age : 23 ans
Lieu: Lyon

Lioubov :

Les féministes ne sont pas toutes des harpies...*

* Pour les incultes, une harpie n'est pas une joueuse de harpe.

Bien sûr que non ! Mais on entend surtout ceux qui crient le plus fort.

Pourtant j'aimerais bien savoir jouer de la harpe :-)


Ne venez pas me parler, je suis un fake.
Team Jérémy
Homme-jouet
Super Auteur
30-10-2020
2433 Messages

Pokaline :

Je pense souvent à ces femmes, mal accompagnées, pour lesquelles, la penetration et relation sexuelle sont synonymes de soumission et asservissement et une bite sale et lubrique qu'elles détestent.
Je les plains très sincèrement.
Il faut des militants pour qu'elles aient un jour la force de dire stop.
Mais ce mot apporte-t-il quelque chose ?

En tout cas, il m'est arrivé de l'utiliser dans mes histoires car je trouve qu'il a une signification particulière, donnant au sexe féminin une part active au coït que je souhaite parfois exprimer quand j'estime que c'est la femme et non l'homme qui est actif.

C'est comme lorsque tu manges.
Les aliments pénètrent en toi ou tu les ingères ?

Mais, encore une fois, oui ! J'aurais cent fois préféré un terme plus beau dans sa sonorité, qui aurait exprimé toute la sensualité féminine lié à cet acte

Dernière modification par Homme-jouet (Le 28-02-2021 à 10h24)

Pokaline
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
26-10-2020
2378 Messages
Genre : Homme
Age : 59 ans
Lieu: Val d'Oise

Oui, mais ils ont une action après, ils t'apportent du plaisir, ils apaisent ta faim... S'ils pouvaient parler, peut-être diraient ils qu'ils te circlusent 😂


Même pseudo Pokaline sur Wyylde
Dans le sexe, on peut tout demander, mais rien n'est obligatoire...
Pizza is like sex, when it's good, it's very good. When it's bad, it's still pretty good smile
Homme-jouet
Super Auteur
30-10-2020
2433 Messages

Pokaline :

Oui, mais ils ont une action après, ils t'apportent du plaisir, ils apaisent ta faim... S'ils pouvaient parler, peut-être diraient ils qu'ils te circlusent 😂

C'est le contenant qui circlut, pas le contenu

Duchesse
Super Autrice
08-11-2020
9344 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans

Bien sûr que le/la pénétré.e a une part active à la relation sexuelle lorsque tout se passe correctement mais deux choses:
1/ ce n’est pas toujours le cas
2/ la variété des mots et la foule de synonymes rend la langue française plus subtile que d’autres, plus nuancée.
Je me targue un peu d’utiliser un panel lexical riche et je peux ainsi transmettre quelques nuances et subtilités qui m’importent quand je m’exprime.

Les mots formatent la pensée, ce mot correspond à une réalité de terrain qui n’a pas de dénomination. Hors dans une société ce qui n’est pas nommé est nié. C’est une manière comme une autre de donner une place dans l’espace publique à cette réalité et d’éveiller les consciences de celles et ceux qui subissent leurs sexualités. Le champ lexical de la sexualité rend globalement l’homme actif et la femme passive. Certains savent que ça ne devrait être le cas et pour d’autres cela légitime inconsciemment la réalité de leur sexualité qui est abusive.

Simone de Beauvoir le disait déjà :
« Le vocabulaire érotique des mâles s’inspire du vocabulaire militaire : l’amant a la fougue d’un soldat, son sexe se bande comme un arc, quand il éjacule il « décharge », c’est une mitrailleuse, un canon ; il parle d’attaque, d’assaut, de victoire. Il y a dans son rut on ne sait quel goût d’héroïsme. »

Les mœurs changent et la langue doit suivre. C’est dans l’ordre des choses. Mais chacun a voix au chapitre. Le mot n’est pas encore entré au dictionnaire. Utilisez-le si vous souhaitez le voir y entrer, snobez-le s’il vous incommode. A chaque nouveau mot de la langue,   Il y a des gens pour nier son utilité. 

Sauf que l’émergence des mots correspond à un besoin. Ce n’est pas le hasard si « machisme» est entré dans le dictionnaire en 71, Minitel dans les années 80, et divulgacher il y a peu avec l’avènement des séries...
On aurait pu continuer de dire personne qui discrimine les femmes, annuaire électronique ou révéler la fin de l’histoire.

Autant le marketing publicitaire crée le besoin chez le consommateur. Autant dans le cas de la langue c’est les utilisateurs qui font émerger les mots dont ils ont besoin .

Il faut laisser, selon moi, la langue évoluer puisque de toute façon c’est on ne peut plus démocratique et représentatif d’une époque . On utilise une tous une palanquée de mots qui ont moins de 50 ans et dont des vieux cons avant nous n’ont pas compris l’utilité.

« Circlure» circule. Aléa jacta est. On verra bien si oui ou non il entre dans le dictionnaire.

P.S: En plus moi par exemple après que Renard a joui en moi, j’aime bien rester enchâssés sans bouger pour se câliner et je m’amuse à faire  des contractions, autour de sa verge qui décroît, avec mon vagin . Si ça c’est pas circlure !

Dernière modification par LeRenardetLaDuchesse (Le 28-02-2021 à 11h07)


Sorcière antipathique, empêcheuse de tourner en rond, grincheuse en série ; je suis ton pire cauchemar. Circule, virgule, ou je t'apostrophe.
***
Je suis dans le jus !