Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 94 122 fois
  • 483 J'aime
  • 20 Commentaires

Une première inattendue

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

Je m’appelle Eric, j’ai 33 ans et je lis des histoires sur ce site depuis des années. Aujourd’hui, je me lance enfin et je publie ma première histoire, totalement réelle je précise.


Avant de commencer, une petite présentation. Je mesure 1m78, je pèse 74 kilos, brun aux cheveux courts et physiquement plutôt agréable sans être une gravure de mode. Je suis marié à Julie, 33 ans elle aussi. Elle fait 1m62, avec de très jolies formes qui m’ont toujours rendu fou. Elle est brune aux yeux bleus. Nous nous sommes rencontrés au lycée. J’étais le premier avec qui elle ait fait l’amour et elle ma première. Nous sommes encore aujourd’hui fous amoureux l’un de l’autre. Nous n’avons pas encore d’enfant.


Place à notre histoire maintenant. Elle s’est déroulée il y a neuf ans. C’était l’anniversaire de Marie, la meilleure amie de ma femme. Comme elle habitait à trois heures de route de chez nous, nous sommes restés dormir chez elle le samedi soir. Pour l’occasion, Marie avait organisé une soirée chez elle avec ses amis, dont certains qu’on ne connaissait pas. La soirée se passait dans une bonne ambiance, l’alcool aidant à désinhiber. Petit à petit, les invités partaient, jusqu’à ce qu’il ne reste que Marie, son copain de l’époque, David un de ses amis, et nous donc. L’appartement n’avait qu’une seule chambre. Marie et son copain sont allés se coucher après avoir préparé le clic-clac pour nous et un matelas gonflable pour David. Vu la disposition de la pièce et des meubles, le matelas était à même pas 30 centimètres du clic-clac où ma femme et moi allions dormir.


On est allés tous les trois à tour de rôle dans la salle de bain pour nous laver rapidement. David et moi étions en boxer pour dormir. Julie était la dernière à être allée se laver. Elle est revenue en culotte et en t-shirt sans rien en dessous. Elle s’est allongée au milieu. On a discuté un peu tous les trois et on a éteint la lumière pour dormir. Savoir que ma femme était presque nue à côté d’un quasi-inconnu m’excitait pas mal. J’ai commencé à passer mes mains sous son t-shirt pour lui caresser les seins. Je lui ai demandé tout bas d’enlever son haut. Au début, elle ne voulait pas, mais je lui ai dit que de toute façon on était dans le noir et que David ne verrait rien. Elle a hésité mais a fini par l’enlever. Elle était entre nous seins nus et juste en culotte. Ca m’a fait bander immédiatement.


Je continuais à lui peloter les seins qui cette fois étaient libres. Elle se laissait faire et s’est même retournée contre moi pour m’embrasser langoureusement. J’ai alors mis ma main sous sa culotte pour lui caresser les fesses. Un de mes doigts s’est aventuré dans sa chatte. Elle m’a chuchoté que j’étais fou, que David pourrait nous entendre, mais elle ne m’a pas repoussé, alors j’ai continué. Vu comme elle mouillait, je voyais bien que la situation l’excitait aussi. Je l’ai doigté comme ça un bon moment.


J’ai entrepris de baisser sa culotte. Elle s’est laissée faire. J’ai fait glisser sa culotte le long de ses jambes. Elle était entièrement nue. J’étais surexcité de la savoir nue à 50 centimètres d’un inconnu, sans vraiment savoir si David dormait ou pas. Je la doigtais avec plus de vigueur et elle essayait de ne pas faire de bruit. Elle était littéralement trempée, je ne l’avais jamais vu comme ça. Elle s’est mise à me toucher par-dessus mon boxer. Je l’ai enlevé doucement pour être nu à mon tour. Elle me branlait doucement.


J’avais terriblement envie d’elle. Je lui ai chuchoté de venir sur moi, ce qu’elle a fait sans un brin d’hésitation. Elle a fait entrer mon sexe en elle. On faisait des mouvements lents pour ne pas faire de bruit. Ni elle ni moi n’avions regardé si David dormait. Au bout d’un moment, alors que nous ne devions plus être très discrets, j’ai tourné la tête pour être fixé. Malgré la pénombre, je devinais qu’il se branlait sous son boxer. Ca m’excitait encore plus de savoir qu’il nous regardait depuis tout à l’heure et qu’il voyait Julie totalement nue. Au début, je n’ai rien dit à Julie, sans doute de peur qu’elle arrête. Mais à un moment, je lui ai fait signe de tourner la tête. Elle m’a souri, m’a embrassé et a continué. On savait tous les deux qu’il nous regardait et lui savait qu’on l’avait vu. On s’est fait un peu moins discrets.


Puis, sans rien demander à Julie, j’ai dit à David "tu peux te mettre à l’aise si tu veux, ce sera plus confortable". J’avais un peu peur que ma femme trouve que j’allais trop loin (et David aussi d’ailleurs). Il m’a répondu "avec plaisir" et a enlevé son boxer. On pouvait voir son sexe bandé. Elle ne quittait pas cette queue du regard, ce qui rajoutait encore à mon excitation. Je faisais l’amour à ma femme devant un homme qui se branlait juste à côté de nous.


On a changé de position et on s’est mis en cuillère. Elle était encore plus proche de David. J’ai ralenti mes mouvements pour ne pas éjaculer tout de suite. Je les regardais tous les deux, mais ils n’osaient rien faire. Au bout d’un moment, voyant que ma femme regardait toujours cette queue fixement mais qu’elle ne faisait rien de plus, je lui ai chuchoté "touche la si tu veux". Je l’ai senti hésitante, mais après quelques secondes, elle a posé sa main sur la queue de David. Elle le branlait lentement. J’ai dit à David qu’il pouvait la caresser. Il a d’abord posé sa main sur le ventre de ma femme et très vite, il est remonté sur ses seins. La situation était de plus en plus excitante.


Julie a tourné la tête pour m’embrasser langoureusement, comme pour me rassurer. Après plusieurs minutes comme ça, David s’est mis à genoux sur le clic-clac, son sexe se trouvant à seulement quelques centimètres du visage de ma femme. Elle le branlait toujours sans le sucer et tournait souvent la tête pour m’embrasser. David rapprochait de plus en plus son sexe de la bouche de Julie, jusqu’à ce que son gland frôle ses lèvres. Elle s’est alors tournée une dernière fois pour m’embrasser, comme pour me demander l’autorisation d’aller plus loin. Ce baiser a été très langoureux. J’ai compris que quand ce baiser serait terminé et qu’elle retournerait la tête, elle allait sucer cette queue. J’ai regardé avec attention le visage de Julie se tourner et se rapprocher doucement du sexe de David. Elle a ouvert la bouche et sa langue parcourait son gland. Elle l’a ensuite pris en bouche, toujours en le branlant.


Notre camarade de jeu s’est alors montré plus entreprenant. Une de ses mains quitta les seins de ma femme pour aller toucher son clitoris. Julie a écarté les jambes pour faciliter cette nouvelle caresse. J’étais au bord de la jouissance, mes mouvements étaient de plus en plus lents. David touchait la chatte de ma femme en essayant de ne pas toucher mon sexe. Sentant Julie surexcitée, j’entrepris de lui caresser le petit trou, chose qu’elle m’avait toujours refusée jusque-là. A ma grande surprise, elle s’est laissée faire. J’ai alors enlevé ma queue de sa petite chatte et j’ai fait glisser un peu de sa mouille sur son petit trou. J’ai titillé son anus jusqu’à y faire entrer un doigt. Quand je l’ai senti prête, mon majeur a rejoint mon index. Elle gémissait, signe qu’elle aimait ça. Pendant ce temps, David continuait de lui titiller le clitoris et a même commencé à la doigter.


J’ai alors posé mon gland sur son anus et j’ai guetté sa réaction. Surprise encore une fois, puisqu’elle a empoigné mon sexe pour le guider et contrôler le rythme. C’était la première fois que je la sodomisais. Je trouvais ça extrêmement bon. Une fois habituée à cette nouvelle sensation, elle a tourné la tête pour m’embrasser. Sa langue avait un goût nouveau pour moi, le goût de la queue de David. Alors que je pensais que ça me dégoûterait, au contraire, ça a encore rajouté à mon excitation. Julie aussi devait aimer ça, puisqu’elle a alterné plusieurs fois entre la queue et ma bouche.


Je sentais que David avait envie de pénétrer ma femme, mais il n’avait pas de capote. Il la doigtait alors plus vigoureusement. Je sentais ses doigts bouger alors que je sodomisais Julie. Elle a eu un orgasme comme rarement je l’ai vu en avoir. Elle suçait David avec plus d’envie encore, léchant sa queue sur tout son long. Je voyais aussi sa langue jouer avec chaque recoin du gland. Je ne l’avais jamais vu comme ça.


Notre nouvel ami était au bord de la jouissance. D’un coup, il a retiré sa queue de la bouche de ma femme et a éjaculé sur ses seins. J’ai joui presque en même temps, en restant dans son cul.


On s’est rhabillé sans même s’essuyer et on a repris nos positions. On s’est rapidement endormis, ma femme avec du sperme d’un autre homme que moi sur les seins.


Le lendemain, David était déjà parti quand nous nous sommes réveillés. Sur la route du retour pour aller chez nous, Julie et moi avons un peu parlé de cette nuit et nous étions d’accord pour dire que la situation nous a échappé à tous les deux. Nous avons trouvé ça très excitant, mais ça n’arriverait plus, enfin normalement...



Voilà, c’était ma première histoire. N’hésitez pas à laisser un petit commentaire, chaque critique est bonne à prendre, positive comme négative.


Merci de m’avoir lu et j’espère que ça vous a plu !

Diffuse en direct !
Regarder son live