Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 25 364 fois
  • 94 J'aime
  • 0 Commentaire

Josy , ma voisine

Chapitre 1

Lesbienne

je suis lycéenne et beaucoup de garçon me drague, il parait que je suis sexe comme ils disent. Il faut croire que c’est vrai, car hier soir..... Comme tous les mardi, je rentre tôt à la maison. Et comme presque tous les mardi j’arrive a la même heure que ma voisine de palier; elle est infirmière. Elle me fait toujours passer devant elle dans les escaliers et je me demande bien pourquoi, jusqu’à hier soir.


J’étais comme souvent habillée en jupe. C?est vrai que je porte assez court, ça m’amuse de voir les mecs essayer de me mater. J’avais pas pensée aux filles, et encore moins à cette femme. Elle à bien 20ans de plus que moi. elle est très discrète et vis seule ;dans l’immeuble tous le monde l’aime bien et elle rend service , surtout pour les petits bobo, et piqûres en tous genre qu’elle fait gentiment.


Hier soir , comme d’habitude, elle s’efface devant moi, me demande de passer devant elle; mais au passage me donne une petite tape sur les fesses et en montant elle me dit que vraiment je m’habille un peu court et puis que pour s’habiller comme ça, il faut avoir des dessous sexy et pas cette petite culotte en coton que je porte souvent. Bien faite comme toi, tu peu montrer tes appâts.


-Viens dans un moment, j’ai un rendez -vous avec une amie qui vends de la lingerie a domicile. Si ça t’amuse; bien sur! Je suis donc rentrée chez moi et me suis douchée, mise a l’aise comme souvent. J’aime bien être en tshirt , j’en ai achetée un peu grand rien que pour ça, pour reste à la maison, je me met nue dessous ,c’est super agréable. J’avais oubliée la proposition de josy, mais au bout d’une heure, elle frappe et revient m’inviter.


— mon amie est arrivée, viens on va essayer des chiffons.


-bon , j’arrive, le temps de me rhabiller


— mais non, pas la peine , tu as juste le couloir à traverser et on est entre filles, et puis pour essayer de la lingerie, de toute façon, il vaut mieux être en tenue légère.


— une minute, j’arrive, je passe quand même une culotte.


-Ah , parce que tu n’en porte pas; Là!


Elle me soulève mon tshirt et découvre mes fesses. C’est pas très sain tu sais! mais au passage elle en profite pour me passer sa main sur mes fesses, rapidement; Je n’ai pas fait attention à cette caresse furtive, josy est infirmière et me connais depuis longtemps.


Je passe donc une culotte et rejoins josy chez elle.Elle m’ouvre et il y a son amie, une femme très élégante, la quarantaine, en tailleur, une jupe assez courte, un chemisier blanc tout simple, mais ouvert au troisième bouton qui laisse voir une poitrine comprimée et un soutien gorge pigeonnant qui découvre presque l’auréole de ses seins .


Josy lui dit, tu sais cette petite était sans culotte tout a l’heure chez elle , tu trouve ça sain toi!


— non du tout , il faut toujours avoir un minimum tu sais ma chérie, regarde moi


, je porte un mini slip , mais il est là.


ce faisant , elle remonte sa jupe et me montre uns culotte, ou plutôt un cache sexe et je peu voir qu’elle est rasée complètement, je devine la fente de son sexe a travers je tissus très mince et transparent, elle écarte même les jambes pour que je vois mieux me dit elle. elle passe un doigt autour de son sexe doucement et en insistant et me regardant. j’ai du rougir, car ce geste m’a troublée. elle faisait comme quand je commence a me masturber.


-Tu vas voir , j’ai quelques modèles ici , tu vas pouvoir les essayer . elle a laisser sa jupe relevée et se tourne pour fouiller dans sa valise; en se penchant je peu voir toute son anatomie intime. on dirait qu’elle le fait exprès. Josy m’encourage d’un sourire et fouille aussi dans la valise. elle en sort un body très finet dit qu’elle va l’essayer. Elle se met nue sans façon devant nous et passe le vêtement. Tout en dentelle et si fin que je vois tout a travers. Ces deux femme sont visiblement très intimes. L?amie , elle s’appelle annie regarde josy, la fait se tourner, lui palpe les seins, les fesses, passe son doigt sur son entre jambes pour voir si ça ne serre pas trop .moi je regarde faire et n’ose pas passer ce marceau de soie que m’a donnée annie.


Elle se retourne sur moi et après m’avoir regardée elle me disent


-Alors qu’est-ce que tu attends passe cette petite culotte Comme je ne bouge plus, elle s’avancent sur moi, josy relève mon tshirtet annie lentement me descend ma culotte en coton.Montre toi ma chérie tu est belle comme le jour dis josy, ma culotte tombe a mes pieds. Retire son tshirt aussi dit annie.


je me retrouve nue entre ses 2 femmes qui doucement me palpe le corps, les seins , les fesses. tu vois c’est pas si terrible que ça d’être nue devant nous. Je dois être rouge comme une pivoine et a la fois révoltée devant ces caresses impudiques; mais je ne bouge pas et me laisse toucher de partout. les caresses s’accentuent et deviennent agréables en même temps que de plus en plus intimes.


Effarée je vois josy embrassée son amie sur la bouche et sent leurs mains s’égarées entre mes cuisses, et me caresser le minou et la partie entre mon minou et mon petit trou.Je suis prise entre elle deux qui me caresse ,se caresse. Toutes ses caresses commence a me faire de l’effet, mais je n’ose pas bouger pas faire un geste.


Elle s’écarte après un moment et me demande si j’ai trouvée agréable . Je veux partir sans répondre et cherche ma culotte et mon tshirt.Mais annie me rattrape et très autoritaire me dit: arrête ton cinéma petite, j’ai sentie que tu as aimée . elle passe son doigt sur mon sexe , le pénètre légèrement et dit a josy: regarde elle est toute humide, tu vois qu’elle as aimée, il faut juste lui apprendre et lui faire passer sa timidité de petite fille trop sage.Sauvagement elle me gifle et dit: tu vas nous laisser faire, tu aime ça et on vas t’aider a apprécier, tu vas obéir petite ingénue!


Comme je pleure, assise sur un fauteuil , josy s’approche de moi et me caresse doucement les cheveux. Tu as confiance en moi, tu sais que je ne te veux pas de mal etc etc. laisse moi voir si annie ne t’a pas fait de mal. c’est purement médical ne t’inquiet pas elle vas partir.josy se met en face de moi et me demande doucement d’ouvrir mes jambes.comme je ne bouge pas elle les écartes doucement, me tire un peu en avant me fait relever les genoux sur mes seins. je m’exécute lentement. josy a devant elle mon intimité , me caresse pour me rassurée dit elle, m’ouvre les lèvres et me caresse. elle trouve mon bouton et commence a l’agacer. j’ai fermée les yeux et sentie sa langue sur mon sexe ouvert.Elle m’as masturbée lentement et j’ai sentie un orgasme monter. en ouvrant les yeux j’ai vue annie assise a cote qui se doigtée toute seule en nous regardant.


Je luis ai souris alors elle c’est approchée de moi m’as embrassée et a commencée a me caresser les seins , a me les lécher. , ce qui a fait monter en moi une jouissance comme jamais je n’avais eu seule. Tu vois chérie , c’est du bien que l’on te veux laisse toi aller tu veux bien? J’ai aquissée alors elles m’ont mise sur la table du salon et on recommencée a me caresser de partout, annie m’a aussi léchée le minou très doucement et m’a faite jouir elle aussi et puis elle ce sont caressées entre elle en demandant de les regarder faire.


Je les ai regardée longtemps et me suis caressée en les voyant ce lécher en 69 et s’introduire un truc chacune leur tour dans le minou tout en ce léchant les fesses et le petit trou. elle ont j?ouient longtemps sans s’occuper de moi, seulement de temps en temps , elles vérifient que je les regardait bien et me disaient , après on te montreras , on s’occupera de toi chérie . j’ai donc regardée et attendue qu’elles veuillent bien s’occuper de moi.Nue , jambes ouverte, espérant leurs faire plaisir en me caressant devant elle comme une petite salope je vais arrêter mon histoire mais il y aura une suite, en attendant , je suis obligée d’interrompre un moment pour me satisfaire bises a toute

Diffuse en direct !
Regarder son live