Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 11 479 fois
  • 187 J'aime
  • 3 Commentaires

Une rentrée agréable

Chapitre 1

Hétéro

[Bonjour à tous, cette histoire est la suite du chapitre 1 de mon récit "Ma vie à la Fac" si vous ne l’avez pas lu je vous invite a le faire pour revoir le début. Suite à des problèmes techniques je n’ai pas pu la rédiger à la suite du chapitre 1 mais c’est bel et bien là même histoire, bonne lecture :)]



Il est 7h, je me lève aussitôt de mon lit car cette première journée à la fac m’excite au plus haut point, il fait beau, et je vais potentiellement rencontrer de nouvelles personnes donc je suis pressé d’y aller. Je prends un rapide petit déjeuner, me douche, m’habille et je suis enfin prêt à y aller.

Le stress monte alors que j’arrive sur le campus, il y a beaucoup de monde, beaucoup de personnes semblent déjà être ami(es), des étudiants plus vieux sans doute, je suis complètement perdu, sur un pdf que j’ai reçu avant la rentrée il est écrit que je doit me rendre dans l’amphithéâtre A1, je ne sais pas du tout où c’est alors je demande mon chemin à un étudiant qui est la pour guider les nouveaux.


-"Bonjour, euh, j’aimerais savoir où est l’amphi A1 s’il vous plaît ?"

-"Alors c’est tout au bout là-bas, tu vas à droite, tu traverses le bâtiment P et ça sera juste en face"


Pourquoi je l’ai vouvoyé, il est étudiant comme moi, je suis déjà une catastrophe ambulante, mais bon c’est pas grave ça ne se reproduira plus.


-"Merci beaucoup, bonne journée !"

-"Pas de problème, bonne chance !"


J’entame donc le chemin pour aller vers cette amphi quand tout à coup.


-"Hé ! Hé ! Excuse moi !"


Je sens une main se poser délicatement sur mon épaule, je me retourne, c’est la main d’une charmante jeune fille qui s’est posée la.


— "Oui?"

-"Salut! j’étais légèrement derrière toi quand tu demandais où se trouvait l’amphi A1, tu es en Licence d’anglais aussi ?"

-"Oui, c’est ça ! tu veux qu’on y aille ensemble ?"

-"Oui, ça serait super, je me sens complètement perdue là"

-"Ne t’inquiète pas moi aussi, au fait je m’appelle Tom, et toi ?"

-"Moi c’est Laurène, enchantée"


Laurène est une fille de taille moyenne je dirais, elle est plutôt fine, on pourrait la qualifier de "skinny" elle est vêtue d’une petite robe d’été rouge avec une petite veste car l’air est encore frais.Elle a un carré blond, des yeux verts et un magnifique sourire.


Nous faisons donc le chemin ensemble en apprenant à se connaître plus amplement,je pense que ça peut être une bonne camarade, on arrive donc dans le fameux amphithéâtre qui était déjà rempli de monde, et on s’installe, juste avant que ça commence une fille arrive l’air assez pressée, tout le monde la regarde, elle doit se sentir gênée alors je lui fait signe de venir car il reste une place à côté de moi et Laurène. Elle est petite et a les cheveux bleus, des yeux bleus ciel très clairs et de grosse lèvres, elle est vêtue de vêtements assez larges, elle me fait beaucoup penser à la jeune chanteuse Billie Eilish, peut être une fan.


-"Merci beaucoup ! "dit elle en s’assoyant

-" Pas de soucis !"


Le directeur arrive et il commence la présentation de l’université, du campus, de notre licence etc...

Il est midi quand cette réunion se termine, les étudiants sortent petit à petit, la fille qui était à côté de nous est partie assez vite.


-" Bah dis donc elle est partie aussi vite qu’elle est venue" me dit Laurène en riant

-"Ouais j’avoue, elle avait l’air stressée"

-"Elle doit être seule la pauvre, il faudrait qu’on la retrouve pour qu’elle connaisse un peu de monde"

-"Peut être qu’elle a envie de rester seule aussi"

-"Elle t’a quand même souri et remercié quand tu l’as invitée à s’asseoir, et puis nos regards se sont croisés et elle m’a souri aussi"

-"Ouais, il faut qu’on la retrouve alors !"


Sur ces mots on quitte l’amphithéâtre, on décide de manger ensemble en ville avec Laurène, elle est vraiment géniale, elle a beaucoup d’humour et elle est également très ouverte d’esprit, donc le courant passe vite. On se quitte après avoir mangé car on doit chacun retourner dans nos appartements respectifs car finalement on a appris que les cours officiels ne commencent que demain.


-"Bon bah à demain, bisous :me dit elle en me faisant la bise"

-"Oui à demain ! rentre bien !"


Sur le chemin du retour, je ne cesse de penser à elle, suis-je tombé sous son charme ? ou est-ce que je suis simplement attiré physiquement ? C’est trop tôt pour le dire.


En rentrant je décide de prendre une rapide douche pour me rafraîchir.

Quand tout à coup j’entends toquer à ma porte, je ne dis rien car je suis nu sous la douche, je ne sais pas qui c’est. J’entends la serrure, quelqu’un entrer.


-"Ah bah il y a quelqu’un finalement ! Ne vous inquiétez pas, je suis la femme de ménage, je viens pour régler le problème de votre lampe"


Quand j’entends ça, je me rappelle de cette femme et j’ai l’impression que tout le sang de mon corps se déplace dans ma bite, j’ai une énorme érection, je ne peut pas m’en occuper car sinon elle va m’entendre


-"Faites comme si j’étais pas là, j’en ai pour cinq minutes"


J’éteins l’eau, j’aggrippe ma ser...

OH NON ! je n’ai pas ma serviette, elle est resté à sécher à la fenêtre, je ne peux pas rester comme ça.

Je prends mon courage à deux mains et entrouvre la porte pour demander...


— "Excusez-moi ? J’ai laissé ma serviette sur la fenêtre, pouvez vous me la donner s’il vous plaît ?"

-"Ah oui bien sûr !"


Quand elle tend la serviette entre l’ouverture de la porte son poignet caresse légèrement ma bite, elle ne semble pas réagir, elle a peut être cru que c’était mon bras


-"Merci beaucoup !"


Je me sèche rapidement et sors de la salle de bain avec la serviette enroulée autour de la taille.Mon érection est immense, elle forme une grosse barre en dessous de la serviette. Heureusement elle est concentrée sur ce qu’elle fait. Elle est à genoux avec une légère cambrure sur mon bureau, elle est en jeans avec un t-shirt blanc qui laisse entrevoir la naissance de sa poitrine. J’ouvre mon placard pour prendre quelques vêtements de rechange, et passe derrière elle pour ne pas qu’elle me voie, je retire donc ma serviette et m’assoie sur mon lit pour enfiler mon caleçon.


-"OH MON DIEU !!"


Oh mince, elle a les yeux rivés droit sur ma bite, par réflexe je la cache comme je peux avec mes deux pauvres mains


-"Je suis désolé, vraiment désolé !"


Elle reprend son calme

-"Non ce n’est pas grave, ma foi, vous êtes monté comme un âne, c’est moi qui vous fait cet effet là ?"


Comme si ces mots allaient arranger la situation


Honnêtement, je réponds "oui"


-"Enlevez vos mains, elles ne cachent pas grand chose"


J’effectue l’ordre comme un esclave


-"J’en ai jamais vue d’aussi grosse, je peux venir la voir de plus près ?"


Je suis figé sur place, et alors qu’elle commence à s’en approcher elle me dit.


-"Je prend ça pour un oui"


Son visage est maintenant à moins de 20 centimètres de ma bite, elle la contemple comme si c’était de l’or, elle l’agrippe et commence une lente masturbation


-"Ça fait longtemps que j’en ai pas vue une aussi belle et appétissante, tu veux qu’on s’amuse tous les deux ?"

-"Ouiiiii vas-y, j’ai trop envie de toi"


Son visage s’illumine, elle se redresse, elle enlève son t-shirt qui laisse apparaître de gros seins, puis son jean qui m’offre la vue sur son cul de déesse, et enfin la dernière barrière, sa culotte qu’elle me jette sur le visage, elle s’agenouille crache sur ma bite pour la lubrifier et commence à me prendre en bouche, la sensation est divine, une cavité chaude, humide qui entoure ma verge avec la langue visqueuse de salive qui s’active sur mon gland, la pipe est baveuse sa glisse tout seul, elle arrive presque à me gober en entier mais sans succès, elle me caresse, leche et gobe mes couilles de temps à autre pour mon plus grand plaisir, l’excitation commence à monter, elle le ressent, sa main presse le bas de ma bite, ses vas et viens saliveux sont de plus en plus frénétiques, sa lanque secoue mon gland, je pousse un grand râle et lâche ma semence au fond de sa gorge.


-"mmmmhhhh délicieux"


Alors qu’elle croit que c’est terminé mon sexe se redresse aussitôt ! Elle sourit et veut s’empaler dessus mais j’agrippe ses hanches pour la mettre sur le dos, et je commence à lui lécher la chatte, le goût est divin, je titille son clitoris tout en lui doigtant le vagin, son corps se met à trembler au bout de quelques minutes, elle mouille énormément, il n’y aura pas besoin de lubrifiant, elle a un orgasme puissant


-"AAAAAAAANNNNNH OUIIIIIIIIII, PRENDS MOI LE CUL !!!"


Cela m’arrange car je n’ai pas envie de perdre ma virginité avec un plan cul

Je place donc mon engin devant son trou et l’empale jusqu’àu fond , elle serre les dents et se retiens de hurler, j’entame des vas et viens puissants, je suis en train de lui ramoner le cul, mes couilles claquent contre ses fesses,ses mains agrippent et griffent mon dos au bout de quelques minutes je suis à bout et je me vide dans son trou, j’ai l’impression de pisser tellement les jets sont longs et puissants, elle hurle de plaisir alors qu’un flot de cyprine inonde son vagin et mes draps, elle m’embrasse à pleine bouche et me dit


-"merci...." d’un ton essoufflé


Je me retire, son anus est complètement ouvert et plein de mon sperme, elle refile sa culotte et ses vêtements tout en gardant ma semence en elle.


Alors qu’elle repart elle me dit


— "A bientôt !" en me faisant un clin d’oeil


Et sur ce je me repose sur mon lit le sexe humide et chaud puis je m’endors. Je me réveille quelques heures plus tard, nu, je me demande si c’était un rêve mais l’odeur de mouille sur mes draps me prouve le contraire.


Le soir à la cuisine commune je suis exténué, je me prépare un rapide repas dans l’optique de me coucher au plus vite.

Et la quelqu’un entre dans la cuisine, il s’agit de la fille qui était assise à côté de nous ce matin dans l’amphithéâtre


-"Salut !"me dit elle en souriant



Fin du chapitre 2


J’espère que ça vous a plu. J’essaierais d’être plus régulier pour les prochains car le premier datait du début d’année et vous avez été nombreux à vouloir la suite ;) et je vous en remercie

Bisous.

Diffuse en direct !
Regarder son live